Contenu principal

Message d'alerte

VIH

  • Les signataires à Montpellier le 2 avril dernier qui rejoint le réseau des villes internationales contre le sida 06628Le 30 novembre 2018, Caroline NAVARRE, adjointe au Maire, déléguée à la prévention santé et aux droits des femmes, présentait lors d'une conférence de presse le programme #VersMontpelliersansSIDA. Membre du Réseau Français des Villes Santé de l'OMS, Montpellier, riche d'une forte tradition médicale, confirmait une nouvelle fois sa position d'acteur de la prévention et de la promotion de la santé autour de nombreuses problématiques. Ce programme amorçait alors l'entrée de la Montpellier dans le réseau mondial des « villes internationales contre le sida » : Fast-track cities. Une entrée officialisée ce 2 avril par Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.


  • Cinquieme congre mondiale scientifique contre le VIHAu lendemain de la journée mondiale contre le SIDA, les chercheurs sont plus que jamais déterminés à explorer toute piste conduisant à la guérison de l'infection par le VIH. Deux cents d'entre eux se réuniront du six au neuf décembre à Philipsburg (Sin Maarten), pour un séminaire de travail destiné à définir de nouvelles stratégies thérapeutiques contre ce virus. Le slogan retenu pour cette nouvelle journée mondiale du 1er décembre contre le SIDA est clair : « Parvenir à zéro : zéro nouveau cas d'infection, zéro décès dû au VIH, zéro discrimination ».

  • une femme avec des menottes au poignée exprimant la double discrimination des femmes face au vih e793e51% des personnes vivant avec le VIH dans le monde sont des femmes. En 2019, le sida demeure la première cause de mortalité pour les femmes de 15 à 49 ans. A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, AIDES et Coalition PLUS interpellent Emmanuel Macron sur la situation des femmes face au VIH dans le monde et sur la nécessité d’accroitre l’aide internationale. L’association qui pour cette journée rappel au Président Emmanuel MACRON ces engagement ainsi que l’importance du prochain rendez-vous dans sept mois en France à Lyon les représentants des pays les plus riches afin de définir les contributions que chacun à apporter au Fonds mondial de lutte contre le sida le paludisme et la tuberculose pour les trois ans à venir.

  • Le virus vih a1fceAgnès BUZYN, ministre des solidarités et de la santé annonce ce matin les dernières données de Santé Publique France sur le VIH/sida. Une bonne nouvelle a priori dont s’est félicité AIDES ainsi que la Ministre qui a déclaré « qu’il y a une diminution du nombre de personnes qui se contaminent » après plusieurs années de stabilité. Une bonne dont l’association a souligné les inégalités flagrantes que confirment ces nouvelles données notamment pour les étrangers. Une diminution qui ne concerne que 2018 et devront être confirmer avec celle de 2019, et qui doivent faire oublier à Emmanuel MACRON les responsabilités de la France qui accueille la Conférence de reconstitution du Fonds Mondial qui se tient actuellement à Lyon.