Contenu principal

Message d'alerte

violences

  • La cour d_assises de Meurthe et Moselle à Nancy 81168Après trois semaines de procès, six personnes ont été condamnées aujourd’hui par la Cour d’assises de Nancy pour actes de torture barbarie mais aussi de viols aggravés, sur une jeune déficiente mentale, Clara, en 2015, à Verdun, aujourd’hui âgée 22 ans. Condamnant les six auteurs des faits a des peines de prison 7 à 18 ans de prison. Une peine dont les avocats de la défense ont annoncé ne pas avoir l'intention de faire appel.

  • Plusieurs photos sur la violence policière le 3 mars 2019 c124eMilitante associative de longue date et connu dans le département par les pouvoirs publics sur les questions d’accessibilité et de handicap. Une femme de caractère qui avait lors des manifestations des gilets jaunes avait assisté à toutes les manifestations et parfois même organisé des mobilisations. La Présidente de HandiSocial 31, Odile MAURIN devra comparaitre le 11 octobre prochain devant le tribunal correctionnel de Toulouse, pour accusée de violences contre des policiers.

  • La commission de la déléguation des femmes du senat auditionnant divers personnalités 3eddeUn mois après le lancement du Grenelle des violences conjugales à Matignon. La délégation aux droits des femmes du Sénat, présidée par Annick BILLON (UC, Vendée), a adopté à l’unanimité un rapport d’information sur les violences faites aux femmes handicapées. Un rapport qui fait suite notamment a une table ronde organisé au Sénat sur ce thème le 5 décembre 2018 auquel Sophie CLUZEL c’était malheureusement réduite a affirmé la prétendue « priorité du handicap » dans la politique du Président de la République Emmanuel MACRON. Et ne faisant à l’époque que de vague engagement…

  • Une jeune femme aveugle qui apprend à utiliser un chien guide sur la piste dessai du brailleliga en belgique fe7a7Officiellement intitulé Journée internationale des femmes depuis sa création en 1977. Elle reste variable, selon la langue et selon les pays, l’inclination politique… Mais les mots ont un sens. Le gouvernement français parle lui de « journée des droits des femmes » alors que les militantes féministe de la « journée de lutte pour les droits des femmes »…Au-delà de ces termes, reste une certitude, les femmes sont nombreuses et diverses comme celle qui sont en situation de handicap. Toutes uniques, toutes différentes, toutes des individus à part entière. Incarnant chacune leur genre à leur manière. Et le 8 mars précisément, ce sont leurs voix, multiples et plurielles, qui se font entendre. Des femmes qui en France 15h40 travaillerons gratuitement étant payé un quart de moins que les hommes.

  • La présidente de l'association Handi-social 31 lors de la dernière manifestation des gilets a Toulouse le 20 avril 2019 7f93bEncore présente lors de la 23e manifestation et mobilisation des gilets jaunes à Toulouse, la présidente de l'association Handi Social 31 Odile MAURIN qui devra comparaitre le 16 mai prochain devant le tribunal correctionnel pour agression envers les forces de l’ordre vient d’adresser une lettre ouverte au Préfet de la région d’Occitanie Étienne GUYOT. Odile MAURIN ayant été victime a deux reprises de violences policières ayant provoqué selon cette dernière « Fracture de la cheville, arrachement osseux, entorse au pouce et multiples bleus ». Une lettre ouverte ou la présidente dénonce au préfet les violences inadmissibles faites aux personnes handicapées qui faut-il le rappeler sont considéré par le code pénal comme personnes vulnérables. Odile MAURIN qui attend désormais la réponse à cette lettre…

  • Un véhicule de la police nationale dans la rue a BobignyUn adolescent de 16 ans a été interpellé selon le parquet de Bobigny, après l’agression contre un jeune handicapé à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Dans la nuit de lundi à mardi vers 23 h 00 la victime, un jeune homme âgé de quatorze ans déficient intellectuel, a été frappée violemment à l'aide de bâtons, de barres de fer et de cailloux, pour lui dérober son portefeuille par une bande d’une vingtaine de personnes, rue Du Bois d’Amour, a indiqué France Bleu Paris. Les assaillants auraient voulu lui arracher son portefeuille.