Contenu principal

Message d'alerte

Affiche vers un revenu universelle d'activité lancement de la concertation nationale b6a2dAnnoncé par le Président de la République lors la présentation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Christelle DUBO, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé a lancé, après celle le 3 juin dernier avec les institutions et les collectivités, ce mercredi 9 octobre 2019 et ce jusqu’au 20 novembre, la consultation citoyenne sur le revenu universel d’activité sur un site dédié en ligne. Un site qui permettra à tous les Français, de s'exprimer sur ce dispositif. Un dispositif ayant pour objectif selon le gouvernement « à lutter contre la pauvreté en fusionnant plusieurs prestations sociales ». Faut-il pour autant qu’ils concernent tous les bénéficiaires des différents minima sociaux ? Doit-il englober l'AAH ? Une possibilité dont une grande majorité d’associations gestionnaires et revendicatives affirment être contre.

Un magistrat en robe. illustration.les associations pour la psychiatrie dénoncent la suppression du magistrat au sein des au sein des cdsp 9dff3A la suite du vote de la loi 2019-222 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, les associations comme l’UNAFAM, FNPYS ou Argos 2001 ont dans un communiqué commun dénoncé la disparition programmé par les articles 102 et 109 des magistrats siégeant dans les Commissions Départementales des Soins Psychiatriques (CDSP). Une décision jugée comme « un coup porté à la démocratie sanitaire ! » et pour lequel les associations de patients et leurs familles s’insurgent contre cette modification qui met selon elles « en péril le droit à l’impartialité des patients en soins sans consentement ».

Sophie CLUZEL entourée par les rapporteurs et membre des cinq chantiers nationaux de54eLe 10 juillet, devant le CNCPH et en présence de la Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie CLUZEL, les rapporteurs des cinq chantiers nationaux mis en place dans le cadre de la Conférence Nationale du Handicap sont venus restituer le résultat de leurs travaux. Dernier comité de pilotage avant la Conférence nationale du handicap, qui se tiendra finalement qu’en octobre prochain. Cinq chantiers dont trois avaient pour sujet principal la prestation de compensation du handicap et les Maisons départementales des personnes handicapées. Faut-il croire que le gouvernement mettra les moyens financiers et surtout si les recommandations seront elle suivit des faits ?

Sophie CLUZEL au centre de gauche a droite Jean-Pierre LETARTRE et Christian SANCHEZ cc9bdAprès tenté de faire croire au lendemain des DuoDay de son succès et alors que le chômage chez les travailleurs continue sa progression pour atteindre 22 à 23 %. C’est-à-dire plus deux fois supérieur a celui des valides. Sophie CLUZEL tente, de mobilisé les entreprises entreprises autour de l’enjeu de l’insertion professionnelle des personnes handicapées. La Secrétaire d’État ayant confié une mission à Jean-Pierre LETARTRE et Christian SANCHEZ dont elle se sait elle-même incapable. Celui du « défi de l’insertion » sachant que plus d’un tiers des entreprises refusant toujours de respecter les quotas de 6 % de travailleurs handicapées.

La ministre des transports Elisabeth borne et la secrétaire d'état en charge du handicap Sophie cluzel entouré des signataires des la charte 2d33cQuelle bonne surprise me direz-vous, les personnes en situations de handicap pourraient même y voir une possibilité d’amélioration. Reste qu’au regard de celle qui pourtant existe dans les transports aérien ou ferroviaire la situation n’empêche pourtant pas ces transporteurs d’être sans cesse condamner devant les tribunaux. Alors pourquoi cette charte nationale qu’ont signé ce 26 juin la Ministre des transports Elisabeth BORNE et la secrétaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL avec les acteurs des transports (GART, Régions de France) et des entreprises de transport (UTP, FNTV). Une charte nationale pour la qualité d'usage de l'accessibilité dans les transports publics routiers de voyageurs qui promet en 8 articles des effets « tangibles » pour améliorer l’usage de l’accessibilité dans les transports routiers de voyageurs.