Contenu principal

Message d'alerte

Portrait Aude BARRAL Co-fondatrice de CodinGame  f180aLe potentiel que représentent les applications d'intelligence artificielle (IA) dans le monde du travail de demain est à la fois excitant et effrayant. Oui, l'IA appliquée au secteur de l'emploi fait peur, mais elle est aussi porteuse de solutions d'avenir. Quels sont les risques réels de l'intelligence artificielle ? L'IA est-elle une menace pour l'emploi ? Comment l'IA peut-elle transformer positivement l'industrie des ressources humaines ? Des questions auquel Aude BARRAL Co-fondatrice de CodinGame répond dans cette tribune.

Plus dune centaine de service d'urgence en grève comme ici urgences pédiatriques trousseau (illustration) 87a1dDe nombreux professionnels de santé tirent la sonnette d'alarme quant à la grave crise sanitaire que traverse le pays et appellent à une mobilisation citoyenne massive. Une pétition "Soins, dignité : Nos Vies d'abord !" a destination de Agnès BUZYN a été lancé en ligne pour soutenir leurs revendications réunissant déjà plus de 83 211 signatures. « Il est temps de s’opposer aux choix budgétaires technocratiques, de décider de notre avenir et des investissements pertinents à faire pour mieux soigner, et de construire une véritable démocratie sanitaire. » souligne l’une des auteurs de cette tribune et du collectif.

 

Des services d'urgence en grève ici le chu de Toulouse purpan 0ab48La crise des urgences est le miroir de l’effondrement de notre système de santé : en ville, à l’hôpital et dans le médico-social. Les pouvoirs publics préfèrent la fuite en avant à l’analyse lucide des causes véritables du problème. Pas étonnant, ce sont les lois de santé depuis les ordonnances Juppé de 1996 qui ont conduit à un affaiblissement sans précédent des institutions qui gouvernent notre système de santé. Telle l’analyse en pleine crise des urgences médicale que dresse dans cette tribune l’économiste Frédéric BIZARD, alors que le collectif inter-ugence maintien son mouvement de grève concerne plus de 133 service d'urgence en France.

Liaam et Marylou tous les deux scolarisés à l'école maternelle jean de fontaine à Morigny-Champigny dans le sud de l'essonne d1841Alors que le gouvernement et le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel BLANQUER et la secrétaire d’État au personnes handicapées Sophie CLUZEL, ne cesse de nous parler d’une école inclusive, annoncé le 11 juin dernier lors d’une visite à l’école Anatole-France de Garges-lès-Gonesse. La réalité quotidienne nous prouve combien la réalité et toute différentes. Ainsi en Essonne trois enfants handicapés pourraient être privés de cantine à la rentrée faute de personnelle pour assurer la pause méridienne. Une mère Stéphanie Paul Le Garff qui aujourd’hui exprime sa colère pour sa fille trisomique mais aussi les deux autres enfants. Lançant une pétition qui a réunit 1 457 signatures.

De gauche a droite le portrait de Tiffany logette lods fb456De l’eau a passé sous les ponts depuis que Tiffany subissait la pression des autres élèves à l’école. Depuis, elle a connu le handicap visuel et en est ressortie bien plus forte atteignant le niveau international en athlétisme Handisport. Chaque jour est une nouvelle page qui s’écrit, un nouveau défi à relever. Petit à petit, avec le temps, les tâches du quotidien deviennent une bataille telle que toute victoire me fait briller comme une étoile. Je suis Tiffany, j’ai vingt-deux ans et je suis malvoyante. Voici son témoignage:

portrait de Thibault rigodeau a droite Thinault avec un ballon de foot sous le pied 65160Thibaut est atteint d'une forme de rétinite pigmentaire dont le développement est assez rapide. Depuis tout petit, passionné de football. Il se destinait à une carrière professionnelle, mais son corps n'a pas suivi. Il nous raconte dans ce témoignage qu'il perd la vue, mais pas seulement. Puis il va trouver une autre façon d'appréhender sa vie, en se lançant de nouveaux défis…et ses nouvelles rencontres comme avec sa kiné malvoyante qui fut « une véritable révélation. Sans le vouloir elle m’a ouvert la voie et montré le chemin, mon chemin professionnel »

Les auteurs de la pétition entouré par des enfants et jeunes adultes en situation de handicap 769e8Deux collectifs, « d’une maison à l’autre » et « SOS médicosocial », rejoints par d’autres collectifs et associations ont initié au début de février 2019 une pétition nationale URGENCE HANDICAP : DANGER ! Une pétition dénonçant la casse en cours des établissements médico-sociaux accueillant des enfants, adolescents et des adultes lourdement handicapés, après leur nécessaire orientation dans ces centres par les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Une pétition qui a ce jour a rassemblé plus de 18 355 signatures.