Contenu principal

Message d'alerte

Une lettre ouverte écrit par Jazzy un chien-guide a l'occasion de la campagne les chien guide c'est Wouf pour protester contres les discriminationsUne lettre ouverte un peu originale celle de Jazzy, un chien-guide qui nous envoie ce message a l’occasion de la campagne lancée par la Fédération des chiens-guides pour protester contre les discriminations dont peuvent encore l’objet leurs maitres…Bonjour, je sais que tu m’as appris que nous, les chiens-guides, nous avions le droit d’aller partout avec nos maîtres, mais j’ai l’impression que tout le monde n’a pas encore compris. Comme le 10 mai, dernier, avec Emmanuel ROUCHAUSSEE, résidant à Beauvais et refusé dans un magasin Lydl, Oui, en 2018, il y a encore des gens qui nous refusent dans leurs établissements. C’est Wouf, non ?

Cela me fiche un coup au moral à chaque fois. Déjà parce que nous n'avons pas travaillé pour rien, nous avons un certificat d’aptitude au guidage, c'est notre bac à nous quoi ... ce n’est pas rien. Nous n'arrivons pas les mains dans les poches : on a révisé, on s’est entraîné, on a passé 6 mois en formation... tout cela pour se prendre une porte en pleine truffe. Franchement, ce n’est pas cool !

Mais ce n’est pas pour moi que c’est le plus triste. C’est pour Philippe, mon maître, que le coup est le plus dur. Bah oui ... quand on me laisse à la porte, c’est aussi et surtout Philippe qui est mis à l’écart. Et je vous jure que c’est un super maître, on s’entend hyper bien, on forme une vraie équipe, on est amis. Et quand mes amis ne peuvent pas aller faire des courses ou dîner au restaurant, tout cela à cause de moi … Cela me fait de la peine.

Voilà, il faut que tout le monde comprenne, que tout le monde nous accepte, partout, tout le temps. En plus, il y a une loi ... Il suffirait juste qu'elle soit appliquée et le problème serait réglé. Alors, je compte Un homme avec un Labrador pour chien-guidesur toi pour faire passer le message et permettre aux chiens-guides, que toutes les écoles ont si bien formé, d’aller partout avec leurs maîtres.

Après tout, c’est pour faire des trucs de Wouf que nous avons été formés. Philippe et moi, nous enchaînons les activités : escalade, course à pied, il s’est même mis en tête de faire du canoë cet été. J’ai trop hâte de mettre la tête dans l’eau ! Merci par avance pour ton aide. Alors, ensemble, faisons avancer les choses pour remettre plus de chiens-guides aux personnes déficientes visuelles, qui en auraient tellement besoin ! Jazzy.

Un sentiment partagé par le président Paul CHARLES, de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles (FFAC) qui lui appel, a toujours plus d’accessibilité. Partout où le public a accès, le chien-guide a accès ! Le chien-guide permet une vie sociale plus harmonieuse. Il convient de le rappeler, la loi autorise les chiens-guides accompagnés de leurs maîtres à accéder sans exception, sans muselière et sans surcoût, dans tous les lieux ouverts au public (transports, commerces, cinémas, restaurants, hôtels…). Ils forment avec leur maître une équipe.

Par Jazzy de la FFAC

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir