Skip to main content

Audika va mal…les malentendants aussi

Rédigé le 26 Septembre 2012

protheses-auditives-personnes-ageesAudika va mal. C'est en substance ce qui ressort de la dernière présentation de ses résultats financiers. Aller mal pour Audika ne veut pas dire perdre de l'argent, loin de là. Malgré un chiffre d'affaires qui décroit – fait tout à fait paradoxal et atypique sur ce marché – la rentabilité du groupe reste considérable. En résumé : Audika vend à des prix prohibitifs un produit de santé pourtant indispensable à des millions de Français. Son rôle de leader dans la distribution de prothèses auditives a orienté l'ensemble du marché vers des politiques commerciales totalement aberrantes depuis une dizaine d'années.

L’écriture thérapeutique Par Nadine BERAHA, Ecrivain-Psychologue

Rédigé le 15 Mai 2012

Nadine BERAHA Psychologue clinicienne diplômée d'État de l'université d'Aix-en-Provence. Maîtrise de psychologie sociale est âgée de 63 ans et réside actuellement en Île de France ©FHIPeu connu du grand public l'écriture thérapeutique est une démarche d'accompagnement dans la rédaction d'un livre par une double compétence professionnelle : littéraire et psychologique. Elle est mise en oeuvre par un écrivain psychologue Nadine BERAHA, ayant fait preuve de ses capacités rédactionnelles. Une façon originale de se découvrir et d'aller à la rencontre de l'autre. L'écriture thérapeutique n'est pas à proprement parler une psychothérapie. Elle se définit comme un accompagnement, de la personne dans l'atteinte de son désir de dépassement d'un évènement douloureux ou d'un traumatisme.

Handicap à l'école: cinq ans après, sombre bilan et loin du «droit opposable »

Rédigé le 7 Mai 2012

Charlotte Brun secretaire nationale au partis socialiste en charge du handicap« En cinq ans, la politique gouvernementale a eu pour principale conséquence d'isoler des autres ceux qui, pour reprendre l'expression du candidat sortant, "n'ont pas eu de chance". (...) Ce n'est pas une question de chance, mais de droit .» revendique ici la secrétaire nationale du Parti socialiste en charge du handicap, Charlotte BRUN. Il y a cinq ans, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy s'affrontaient violemment au cours du débat d'entre-deux tours sur la scolarisation des enfants en situation de handicap. Le mandat du président sortant s'achevant, il est l'heure de tirer le triste bilan de ce quinquennat.

Après le pire quinquennat que les personnes handicapées aient connu, battons Nicholas SARKOSY

Rédigé le 26 Avril 2012

Vincent assante lors d une interview video« Nous le savons : Le bilan de la politique de Nicolas Sarkozy à l'égard des personnes dites handicapées est proprement catastrophique ! Au point que le Mouvement associatif parle aujourd'hui « d'années noires » pour qualifier le quinquennat qui se termine ! » Tel est le constat que dresse ici dans cette Tribune, Vincent ASSANTE, Membre du Conseil National de Campagne du Front de Gauche et ceux qui sont à l'aube à J-0 du second tour de ces élections présidentielles. Un front de gauche qui croyait mettre à terre le front national et qui n'aura peut-être au final servi que de marche pied au candidat socialiste François HOLLANDE.

Eva Joly : «Diviser par deux le coût des médicaments, c’est possible»

Rédigé le 19 Avril 2012

Le prix de certains médicaments varie considérablement d'une pharmacie à l'autre© iStockphotoLa santé est l'une des impasses de la campagne. Eva JOLY semble regretter de n'avoir pu s'exprimer en profondeur sur le sujet. Selon elle, des progrès sont possibles pour diviser le prix des médicaments par deux: «J'entends construire un mur parfaitement étanche entre les intérêts privés et la décision. Les Français consomment beaucoup de médicaments. Ce qu'ils savent moins, c'est qu'ils les payent très cher, surtout les plus récents. Surconsommation et surfacturation : chaque année, nous consacrons aux médicaments presque 2% de notre production nationale, deux fois plus que les britanniques. Un surcoût de 16Mds€, équivalent au déficit de la Sécu en 2012.

Appel à la signature d’un manifeste citoyen pour la dignité de la personne en fin de vie

Rédigé le 27 Février 2012

Euthanasie hesitation politiqueLe Collectif plus digne la vie poursuit avec discrétion, mais résolution son travail au plus près du terrain, intervenant là où s'éprouvent les questions les plus sensibles. Vous le savez, il constitue une démarche citoyenne soucieuse avant toute autre considération des valeurs démocratiques. Face au discours unique et au monopole desbien pensants, il entend se maintenir dans une position de veille et d'opposition aux démagogies du moment. Même si notre vocation ne se limite pas à cette seule question, nous constatons hélas ! que l'euthanasie est précisément celle qui nourrit aujourd'hui les ambiguïtés les plus inquiétantes.