Contenu principal

Message d'alerte

Affiche Nuit du Handicap avec a droite la carte des vingt villes participantesCinq minutes ou cinq heures « Venez boire, manger et danser et mettre le feu ! » telle est l'invitation lancée par la revue Ombres & Lumières créée par l’office chrétien des personnes handicapées, il y a 50 ans. Une première du Nuit du handicap, organisé dans une vingtaine de villes comme Paris, Toulouse, Lyon, Bordeaux ou Montauban, totalement festif et gratuit. Une occasion unique pour partir à la rencontre du handicap dans toute sa diversité et valides comme était prêt à le faire 74 % dans une récente enquête publiée le 28 mai derniers.

Partir à la rencontre de l’autre…
Nous avons tous différence, à l’origine de la diversité, non seulement en France mais aussi dans le monde. Une diversité et différence religieuse, ethnique ou physique qui a condition qu'elles soient acceptées et reconnues peut-être un formidable moteur de tolérance. Néanmoins aujourd’hui encore certaines d’entre elles notamment quand elle lie à un handicap représentent une source de peur, pour preuve 97 % des Français considèrent que les personnes handicapées rencontrent des difficultés et font l’objet de discriminations.

Des Français, qui sans nier les difficultés des personnes en situation de handicap représentent 18.5 % de la population de moins de 65 ans, expriment cette envie semble-t-il de pouvoir échanger avec elles. C’est pour ces raisons qu’est née l’idée de ce projet original, de cette invitation adressée à tous pour partager un moment simple et singulier autour d’un verre pour dépasser ces craintes naturelles et souvent fondées sur une ignorance ou une absence d’occasion…

« La rage de vivre »…
Comme l’exprime le porte-parole de cette manifestation, Philippe AUBERT, auteur de « Rage d’exister », publié en mars 2018, « être porteur de handicap ne signifie pas devoir renoncer à ses projets et Philippe Aubert et son ami et traducteur Jackson Sintinases ambitions. Ceux qui auront la chance de le croiser comprendront ! Des personnes dont la société a encore trop souvent tendance à oublier sont capables d’humour, amateurs de cuisine, de musique ou d’art et même d’avoir une histoire d’amour dont le sujet reste encore tabou.

La plupart évoquent d’ailleurs leur handicap, leurs difficultés et les solutions à y apporter de façon naturelle et déconcertante. L’objectif de la Nuit du handicap n’étant pas de minimiser les réelles difficultés, mais de briser les préjugés et de proposer un point de vue plus positif sur le handicap, et surtout d’aller au-delà.

« Le 9 juin, nous pourrons nous rencontrer, échanger, discuter, danser, vivre, comme tout le monde. Venez simplement faire la fête, venez faire un tour et vous allez rester quelques heures, j’en suis sûr ! » confie Philippe AUBERT qui nous accordait l’occasion une interview.

Plus d’une vingtaine de villes…
Participeront cette première édition de la Nuit du handicap est un événement de plein air ouvert à tous et gratuit proposé dans vingt villes françaises : Amiens, Bordeaux, Boulogne-Billancourt, Clichy, Dijon, Le Plessis-Robinson, Lille, Paris, Saint-Étienne, Strasbourg, Toulouse, Troyes, ou encore Villeneuve-sur-Lot pour n’en citer que quelques-unes.

Une Nuit élaboré par des bénévoles avec la participation locale de plus de 200 associations comme France Handicap Info qui sera présente à Toulouse place du Capitole. Mais aussi d'autres plus connus seront également présents comme Philippe CROIZON, ou du comédien Guillaume de TONQUEDEC….

Un programme précis que vous pouvez retrouver sur le site de la manifestation, pour lequel sont prévus dans un cadre festif, des concerts, à ateliers culinaires, des compétitions handisports, mais des démonstrations artistiques tout cela autour d’un immense apéro ! Des Français qui pourront communiquer leurs instants d’émotion et leurs rencontres via les réseaux sociaux et prolonger la rencontre avec le #Nuitduhandicap soit sur Facebook ou sur Twitter

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Association Nuit du Handicap / Ombres & Lumières 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir