Contenu principal

Message d'alerte

les membres de lassociation handi social et des gilets jaunes sur les pistes de laéroport de toulouse 5ee4cLa présidente de l’association Handi-Sociale, Odile MAURIN à Toulouse serait-elle en passe de devenir le gilet jaune du handicap ? A croire cette nouvelle action en prenant d’assaut les pistes de l'aéroport de Toulouse-Blagnac et en interrompant le trafic pendant environ 1 h 15 par 15 militants dont 6 en fauteuil et des gilets jaunes. Une nouvelle action pour laquelle Handi-social avait annoncées afin de dénoncer la régression permanente des droits des personnes handicapées et pour le respect de la convention ONU des droits des personnes handicapées, par le gouvernement et le président Emmanuel MACRON.

Une action sans « haine et sans violence »…

Comme lors de leur intervention a la gare SNCF de Toulouse Matbieau le 24 octobre dernier ou en enfarinant le député LREM Adrien TAQUET lors de sa visite à Toulouse le 16 novembre dernier venu présenter son rapport sur l'accessibilité des personnes handicapées. Les membres de l’association Handi-Sociale auront le 14 décembre dernier à 16 h avec une quinzaine de militants parmi lesquels étaient également présents des gilets jaunes ont envahi le tarmac. « Sans haine, sans armes, sans casse et sans violence », explique Odile MAURIN, présidente de l’association. Profitant d’un portail laissé ouvert de l’aire de stockage d'Airbus et donnant directement sur les pistes ces auront profiter pour entrée notamment avec leurs fauteuils.

Odile MAURIN toujours en tête…odile maurin avec des membres de lassociation avec derriere elle un gendarme de laréoport de toulouse blagnac 5a7f7

C’est la présidente de l’association qui une fois de plus aura ouvert la « voie » des autres manifestants qui auront pris eux la direction de la piste 2 de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Des manifestants rapidement prise en charge par la gendarmerie n’auront pas opposé de résistance, mais, après quelques échanges avec les forces de l'ordre, deux d’entre eux auront cependant réussi à déjouer leurs attentions obligeants, les forces de l’ordre à engager une course-poursuite sur les pistes.

Des manifestants qui auront finalement tous arrêté pour être conduits à la gendarmerie de l'aéroport. Il a fallu plus de deux heures pour réussir à transporter tous les fauteuils. Des militants qui selon Odile MAURIN ont été relâchés vers 20 h avec l’obligation d'une convocation ultérieure. Bilan pour plus 1 h 15 de blocage des pistes, tous les vols interrompus et 17 avions détournés vers Bordeaux et Marseille.

Face aux nombreux reprochent et aux méthodes radicales de l’association sa présidente Odile MAURIN elle affirme que le seul responsable est avant la politique menée par le Président Emmanuel MACRON et celle de son Gouvernement, alors qu’il avait promis de faire « du handicap l’une des priorités de son quinquennat ». Des actions surprenantes qui ont moins tous les participants après leurs arrestations par les gendarmes avec droite odile maurin bacf8pour mérite, faut-il le reconnaitre d'attirer les médias et de mettre en lumière sur un sujet qui demeure encore trop souvent dans l’ombre et ou le principe de l’accessibilité universelle et de l’inclusivité des personnes handicapées et remises en cause chaque jour un peu plus.

Le respect de la convention de l'ONU…

Odile MAURIN, qui demande le respect du principe d’accessibilité universelle que le gouvernement a remise en cause dans le cadre de l’article 64 de la loi dont elle demande la suppression. Dénonçant la fausse « arnaque des ascenseurs pour les R+3 ». Cette militante demande également au gouvernement « un revenu d’existence décent, une compensation pour le handicap et de vraies avancées pour la vie autonome ». La présidente qui dénonce « La question de l’accessibilité recule en France (...) La revalorisation de l’allocation aux adultes handicapés est un mensonge ! C’est au gouvernement de reculer. Il ne cesse d’appauvrir les plus pauvres et d’enrichir les plus riches. On espère une convergence des luttes. Nous, nous étions des Gilets jaunes avant l’heure ! Cela fait six mois que l'on se bat.». En bref elle demande le respect par ce gouvernement de la convention internationale des personnes handicapées que la France a signée et ratifiée.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Handi-Social

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir