Contenu principal

Message d'alerte

logo seeph 2018 organise par ladapt 94860A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 25 novembre prochain aura lieu la 22e édition de la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées, devenue européenne en 2015. Avec cette année une mise en avant particulière sur la double discrimination celle d’être une femme et d’être en situation de handicap. Une situation qui aura pour égérie Lucie amputé a l’âge de 15 ans. Une édition pour laquelle l’ADAPT a associé cette année l’association Femmes pour le dire, femmes pour agir, qui milite en faveur des droits et du respect femmes en situation de handicap dans une campagne #TousCitoyennes pour sensibiliser le monde du travail à cet enjeu.

Une semaine qui pointera le doigt sur l’accès et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés alors que le taux de chômage des travailleurs handicapés ne cesse de progresser et atteint aujourd’hui un taux de près de 23 % .Au-Delà des femmes qui seront la grande thématique cette année, l’ADAPT souhaite faire un point d’étape sur l’emploi accompagné, près d’un an après les premiers appels d’offres, ainsi que l’axe alternance et apprentissage seront également au centre des sujets abordés.

La femme au cœur de la SEEPH 2018

En France, si vous êtes une femme en situation de handicap, les obstacles et les discriminations dans l’accès à l’emploi sont encore plus forts. De plus, l’absence de données officielles chiffrées genrées empêche une étude précise de la situation. Fortes des recommandations des rapports « Femmes handicapées : Accès à l’emploi, Accès aux soins. Quelques vérités... » de l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA – 2014), et « L’accès à l’emploi des femmes en situation de handicap » (Défenseur des Droits – 2016). Cette collaboration devrait aboutir, début 2019, à une série de propositions à la réalisation d’un livre blanc.

Lucie, nouvelle égérie de la SEEPH 2018…

« À 15 ans, J'ai eu un cancer de l’os du genou et une infection causée par le staphylocoque doré. On m’a amputée de la moitié d’une jambe. Pendant la maladie, j’ai rencontré beaucoup de personnes. C’est à ce moment-là que j’ai lucie jarrige chercheuse post doctorante en allemagne et egerie de la 22e edition de la seeph 2e99aeu le déclic. Je me suis dit : je veux pouvoir être utile, découvrir de nouveaux médicaments pour soigner les gens ».
Lucie qui obtient sa licence de chimie à l’université de Bordeaux I et son master en synthèse organique à l’université Paris-Sud XI, en 2014. Son travail et sa thèse à l’Institut de chimie des substances naturelles portent sur le développement de nouvelles méthodes de fabrication de médicaments respectueux de l’environnement.

Cette femme de sciences a déjà une idée de son avenir : « Je vais poursuivre ma carrière et faire une mission de recherche à l’étranger, aux USA ou en Europe. Ensuite, je reviendrai, en France réaliser mon rêve, être directrice de recherche », confie telle. Un parcours émérite et brillant pour Lucie JARRIGE, qui n’a en rien perdu son accent du Sud. Licenciée au club d’escalade sportive de Massy, elle est championne du monde Handi Escalade, catégorie « amputé jambe » en 2016.

Des médias présents dans une politique de communication…

Selon le syndicat Handi-Presse une fois de plus des médias ne seront présents que dans le cadre d’une politique de communication et surtout pour répondre aux obligations d’antenne fixées par le CSA. Une obligation à laquelle seules les chaines publiques feront un véritable effort avec plusieurs émissions prévues sur France 2 ou France 3 sur France 5 dans Zouzous, la différence est une richesse avec la série Paprika. Les autres réduisant cette semaine à quelques effets d’annonce. Des médias, qu’il s'agisse « de la presse écrite, audiovisuelle, ou radiophonique faut-il le rappeler emploient moins de 2 % de travailleurs handicapés, et dont 97 % d’entre elles refusent tout embauche de salariés handicapés, y compris dans la presse spécialisée du handicap, dont certain pour ne pas les citer réalisent des journaux vidéo avec une présentatrice qui ne connaît du handicap que la terminologie » selon le président du Syndicat Handi-Presse Info.

Les quelques grands rendez-vous de cette semaine…

Avec plus de 150 actions programmées partout en France, que vous pouvez retrouver sur la page du site dédié a la SEEPH 2018 organisées ou coorganisées par l’ADAPT, ses salariés, bénévoles, auprès de recruteurs ou à destination du grand public. Des manifestations en France mais aussi partout en Europe avec conférences internationales dans les ambassades de France en Espagne, en Irlande, en Italie et en Pologne. Pour sensibiliser les acteurs économiques, politiques et la société civile à l'inclusion professionnelle des femmes et hommes en situation de handicap.

  • Journée sur l’inclusion, sous forme d’ateliers de travail (modalités de formation, négociations collectives, conditions de travail), mardi 20 novembre (Siège de DELOITTE - Tour Majunga, 6 Place de la Pyramide, 92908 Paris-la-Défense Cedex)
  • Forum « L’inclusion dans tous ses états », conférences, informations, stands, ateliers participatifs dont un atelier #TousCitoyennes, témoignages, le 20 novembre à Caen (14).
  • Journée Handi Réussites, dédiée spécialement aux rencontres entre entreprises et candidates (networking et Handicafé géant), le mercredi 21 novembre à Paris (75) , sur inscription uniquement.
  • #TousCitoyennes : Table ronde et débat « Femmes, emploi et handicap : Comment évoluer dans l'entreprise ou entreprendre ?
  • Ou encore une Conférence sur l’apprentissage organisée par LADAPT, l’AGEFIPH et le FIPHFP, le jeudi 22 novembre ou sur « L'alternance, voie royale vers l'inclusion professionnelle des personnes handicapées ? » le 23 novembre 2018, à Paris (75).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir