Contenu principal

Message d'alerte

la première ministre a réuni ses ministres et leur binôme en situation de handicap à linstitut national du sport de lexpertise et de la performance 66a12Dans le cadre de la 27ème édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), qui se déroule du lundi 20 au dimanche 26 novembre 2023, et à l’occasion de la journée du DuoDay, Élisabeth BORNE, Première ministre réunira les ministres et leur binôme pour un petit-déjeuner, le 23 novembre à l’Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) de Vincennes. Si le chômage a tenté de baisser ces derniers mois, celui des travailleurs handicapés restent largement doublement supérieur a celui des valides avec un taux de 14 à 15 %. Le gouvernent affirmant un taux de chômage qui atteint aujourd’hui 12 % contre 19% en 2017, soit son niveau le plus bas depuis le début du premier quinquennat.

DuoDay quelles perspectives…
Organisé et crée le concept DuoDay a été créé en Irlande en 2008, repris en Belgique en 2010, puis dans toute l'Europe les années suivantes. En France c'est dans le Lot-et-Garonne que le DuoDay à vue le jour, à l'initiative d'un établissement médico-social accueillant des travailleurs handicapés en milieu protégé : L'ESAT AGNELIS - ALGEEI. En 2018, sous l'impulsion la Secrétaire d’Etat chargée des personnes Handicapées, Mme CLUZEL, il s'est déployé à l'échelle nationale, mobilisant entreprises et acteurs du territoire, avec de très belles histoires à la clef. Une opération qui a certes prise de l’ampleur pour cette sixième éditions française avec en 2022 plus 11 506 employeurs inscrits et 34 189 personnes en situation de handicap inscrites (+13%) celle-ci n’en reste et demeure pas moins une opération de communication lancé par le gouvernement qui cache une réalité celle de la progression de chômage des personnes en situation de handicap.

Des organisateurs et la ministre Fadila KHATTABI, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées pour qui « Le #DuoDay2023 est désormais une journée identifiée par tous pour recruter de nouveaux talents et les chiffres le confirment. Jamais nous n’avions connu une telle progression en une année, c’est inédit. C’est la preuve que cette journée devient un formidable levier d’emploi et d’insertion professionnelle. Avec près de 23% de débouchés en stage, CDD ou CDI, cette journée est devenue un outil essentiel pour atteindre le plein-emploi ».

Un levier vers l’emploi ?
Cette manifestation est elle véritablement comme l’indique ces organisateurs un levier vers l’emploi. Si pour les organisateurs dans un communiqué et lePrésence du syndicat Handi Presse Info a l'occasion de la semaine européenne pour l'emploi des personne handicapées 2c53e gouvernement. « Cet événement offre en effet la possibilité de découvrir un environnement de travail, préciser un projet professionnel, amorcer un parcours d’insertion, mais aussi de se faire identifier par un employeur et avoir l’opportunité de présenter son parcours professionnel et ses compétences. Ainsi, en 2022, 23 % des candidats ont eu une opportunité d’emploi à la suite de cette édition (stage, CDD, CDI, etc.) » dans un communiqué. Il n’en demeure pas moins qu’un contexte où les tensions de recrutement se font sentir dans tous les secteurs d’activité, il est important de considérer l’ensemble des actifs car ce qui compte avant tout, c’est de recruter une personne compétente, investie et déterminée, en situation de handicap ou non. Une réalité pour lequel bon nombre d’entreprise ont fait le choix volontairement d’ignorer cette non-discrimination !

Preuve bon nombre de médias français presse écrite, radiophonique ou audiovisuelle mais aussi le secteur de la communication n’embauche toujours pas de travailleurs en situation de handicap. « Ou alors simplement à titre de vitrine pour cacher une réalité celle de préféré payé l’amende à l’AGEFIPH. Une situation présente dans le secteur public ou privé et associatif y compris dans celle représentant les personnes handicapées » indique le président de l’association et syndicat Handi Presse Info. Pour rappel le discours de la première ministre Elisabeth BORNE le 20 septembre 2023, lors de la réunion du Comité interministériel du handicap.

Conférence permanente du parasport…
Dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la séquence DuoDay fait cette année le lien entre sport, handicap et emploi. Accompagnée de son binôme, le champion paralympique Alexis HANQUINQUANT, la Première ministre à échanger avec des employeurs et des sportifs en situation de handicap qui sont également employés par des administrations (ministère des Armées) et des entreprises publiques (RATP, SNCF) et privées (EDF, Bouygues) sur les avancées en matière d’emploi des personnes handicapées.

Élisabeth BORNE qui à terminer cette visite par l’ouverture, par la Conférence permanente du parasport, instance partenariale coprésidée par la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques et la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et la présidente du Comité Paralympique et Sport Français. Cette conférence visant notamment à décliner sur le plan opérationnel l’engagement rappelé par le Président de la République lors de la Conférence nationale du handicap (CNH) d’un égal accès de tous à la pratique sportive. Rappelons à cette effet que une fois de plus les personnes en situation de handicap mental ne participerons que façon réduite au jeux paralympique 2024.

La Rédaction

Sources : Matignion / DuoDay 2023

Ajouter un Commentaire