Contenu principal

Message d'alerte

Le groupe Up renforce son engagement en faveur des personnes en situation de handicapAprès la mise en place d’un accord sur la représentation du personnel en octobre 2016, le groupe Up vient de signer en France un premier accord d'entreprise pour faciliter l'emploi des personnes handicapées. Un nouvel accord de trois ans qui sera valable jusqu’en 2019 et prend le relais de la convention AGEFIPH arrivée à son terme. Après un changement un nom le groupe Up (ex-Groupe Chèque Déjeuner) aura ainsi atteint tant bien que mal un taux de moins de 2.8 % espérant atteindre le taux de 4 % d’ici la fin de l’accord. Un taux légal de 6 % ne compte atteindre en poursuivant cette politique que d’ici 2022.

Un accord pour la promotion de la diversité...

Signé à l’unanimité par les Organisations syndicales et a été agréé par l’administration du travail ce nouvel accord se veut un plan comme un plan de relance de la promotion de la diversité dans sa politique de ressources humaines du groupe Up. Une signature qui marque selon la Direction générale du Groupe et de ses partenaires sociaux signataires (CFDT, CGT et FO) exprime « la volonté de poursuivre le développement de la démarche active menée en la matière depuis 4 ans ».

Florence QUENTIER, directrice des Ressources du groupe Up souligne elle que l’ont « oublie trop souvent que le recrutement d’une personne en situation de handicap répond aux mêmes impératifs que celui de n’importe quel collaborateur : doter son entreprise de compétences et savoir-faire ». Ce nouvel accord est aussi pour l’entreprise précise telle « une manière d’affirmer sa responsabilité sociale et d’engager une réflexion sur les conditions de travail. La signature de notre accord va dans ce sens et renforce ainsi notre engagement tout en illustrant parfaitement certaines de nos valeurs ».
Un pari de l’inclusion et de la diversité, que bien peu d’entreprises ont aujourd’hui réussi puisque celle ayant atteint ce chiffre ne représentant que 38 % des entreprises représentant les grands groupes du Cac 40 pour lequel la politique de ressources humaines reste plus facile a réalisé. À ce jour seul, des entreprises comme Carrefour ou le groupe Casino ou encore Auchan ont largement dépassé le taux légal avec 10,5 % au sein de groupe Casino.

Des actions pour l’accès à l’emploi

Le Groupe Up qui annonce vouloir néanmoins grâce à ce nouvel accord « poursuivre et renforcer différents types d’actions mis en place pour aider le groupe Up au recrutement, au développement professionnel et à l’insertion des personnes qui rencontrent un handicap ». Un accord qui dans les détails prévoit cinq objectifs visant à augmenter le volume d'embauches directes et indirectes de salariés en situation de handicap. Le groupe Up souhaite ainsi atteindre le taux de 4 % d’ici la fin de l’accord. L’entreprise qui compte aujourd’hui près de 0000 salariés en France et 0000 salariés au sein du groupe devra malgré attendre a ce rythme 2022 a l’occasion d’un troisième plan pour atteindre le taux légal de 6 %.

Mais aussi celle la poursuite du parcours professionnel des salariés concernés afin de favoriser leur maintien dans l'emploi. Ainsi que l’augmentation du volume des prestations réalisées par le secteur protégé et adapté (ESAT) afin d’atteindre un chiffre d’affaires avec le secteur protégé à horizon 2019 de 5 à 7 %.

Enfin celui d’informer, former et sensibiliser, les principaux acteurs coordonnés par la Mission Diversité du groupe Up, ainsi que les managers et salariés pour enrichir la connaissance de tous sur les différentes natures de handicap et faire évoluer les idées reçues sur le sujet au travers de plusieurs démarches comme celle d’un guide, mais d’ateliers de sensibilisation ou conférences. Auquel s’ajoute l’objectif d’entendre la mission Diversité par la création d’un réseau de correspondants Diversité.

Un accompagnement personnalisé...

Il s’agit certainement de la partie plus novatrice de cet accord, puisque le groupe Up a décidé de renouvelé mais aussi de renforcer la mise en œuvre de mesures d’accompagnement spécifiques pour améliorer les conditions de travail des salariés en situation de handicap. Qu’il s’agisse bien sur des aménagements des horaires de travail, accessibilité des formations, attribution de Chèque Emploi Services Universel (CESU)...

Au-delà de son action en faveur des salariés en situation de handicap, le groupe Up a aussi étendu certains dispositifs comme l’attribution de CESU et les autorisations d’absence pour les démarches administratives ou médicales aux salariés parents ou conjoints de personne en situation de handicap.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Groupe Up

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir