Skip to main content

Strasbourg, accueil sept nouveau logement en habitat partagée pour adultes autistes avec Autonome Ensemble

inauguration du batiment la cordee par lassociation autonome ensemble les responsables associatifs cc42bAlors que des milliers d’Autiste sont encore chaque année contraint à l’exil. L’association Autonome Ensemble, créée en 2020 par Jérôme SAUER. Après un appel au don réussie, ont inauguré le premier habitat inclusif pour adultes autistes du Grand Est « La Cordée », le 17 ocotobre dernier. Un nouvel espace de vie collectif et partagé de 243 m2, composé de sept logements du T1 au T2, situés à Strasbourg dans le quartier de la Robertsau. Un projet qui aura également reçu le soutien de nombreux partenaires, acteurs du secteur du handicap, publics comme privés.

Le Président de l’Association Autonome Ensemble, Jérôme SAUER, Diane VALETTA, Directrice de La Cordée, et Gwenaëlle JAUME, Animatrice coordinatrice de la vie sociale et partagée, qui ont accueilli le 17 octobre dernier a ce rendez-vous de la solidarité, une centaine d’invités dont des acteurs et partenaires du projet, membres d’association, mécènes, mais aussi des élus locaux présent lors de cette inauguration. « Il s’agit d’une première et belle réalisation, déjà riche d’expériences, que nous mettons d’ores et déjà au service d’autres projets d’habitat inclusifs que nous allons développer dans les mois à venir » indique Jérôme SAUER.

Un habitat solidaire…
Alors que les personnes autistes font toujours l’objet de nombreux sujet d’exclusion au sein de la politique française et ceux malgré de nombreuses promesses non souvent tenues par les politiques. Une association, une de plus meinauguration du batiment la cordee par lassociation autonome ensemble photoikos la cordee la facade d00ca direz-vous ? A créée un lieu de vie accueillant ou chacun d’eux pourra trouver une place au sein des sept logements. Une solution bien meilleure, que celle souvent accordée aux adultes autistes contraint d'incorporer des lieux de vie inadaptés ou réduit à l’hôpital psychiatrique. Bénéficiant de plus d’un espace commun où les locataires peuvent se retrouver pour échanger des repas, des soirées, des activités. Avec pour objectif, de favoriser l'inclusion, l'autonomie et le lien social, et ceux dans le vivre ensemble dans la ville comme au sein des logements.

Un habitat dont la réalisation a été faite autour de l’aménagement intérieur des espaces privés et collectifs, adapté aux troubles du spectre autistique. Telle que travail sur la lumière et l’acoustique, usage de la domotique de confort, mais aussi la création d’un jardin sensoriel ou d’une bibliothèque.

Autonomie et Indépendance…
Et bénéficiant par son implantation de nombreux services : aide à domicile, services de proximité, transports en commun, soins, restauration et portage de repas, offre d’animation et de loisirs, commerces. « Grâce à ce projet, nous offrons à des personnes adultes avec autisme, la possibilité d’avoir un chez soi donc d’être « autonome » tout en bénéficiant du collectif ensemble » souligne Gwenaëlle JAUME, Animatrice coordinatrice de la vie sociale et partagée,

Un habitat déjà heureux de pouvoir en bénéficier, comme l’indique si bien Jean, un des nouveaux locataires de cette habitat inclusif « La Cordée c’est pour moi un endroit pour personnes autistes et qui permet de vivre ensemble et d’avoir de l’aide. J’ai voulu intégrer la Cordée pour gagner en autonomie et évoluer dans un environnement en adéquation avec mon handicap, rencontrer des nouvelles personnes et lier des nouvelles amitiés. Ce que j’aime le plus ce sont les activités, on peut choisir à quelle activité on veut assister. Il y a un vrai respect entre le temps de sociabilisation et le temps dont on a besoin pour s’isoler. Et le personnel est toujours disponible ».

Un Accompagnement 7 J sur 7…
Du personnel qui seront également accompagner tous les jours, avec la présence d’auxiliaires de vie sociale afin d’accompagner ces hommes et femmes et les aider ainsi à faire leurs courses ou apporter de l’aide à leurs différents rendez-vous, pour le ménage de leur environnement ainsi que leurs lessives. Les locataires peuvent aussi leur demander de faire une activité individuelle comme une balade, un bowling, une séance de cinéma, etc.

La vie sociale et partagée est organisée par une animatrice. Sa mission est de favoriser le vivre ensemble pour limiter le risque d’isolement des locataires et leur permettre de s’insérer dans la vie du quartier. Comme a titre d’exemple le partage de repas une fois par semaine avec aide à la préparation du repas avec les locataires. Mais aussi la proposition d’activités au sein des espaces communs mais aussi à l’extérieur profitant des infrastructures et services environnants.

Des projets en perspectives…
Consciente de la pénurie de solutions auxquelles font face les personnes en situation de handicap, l'association Autonome ensemble et le fonds de dotation KS Groupe annoncent le développement de trois nouveaux projets d'ici 2026, notamment pour des adultes autistes. Des futurs projets dont vous pouvez à la réalisation future par un don directement sur un site sécurisé. Un projet, et les autres qui pourrait suivre exprimant l’urgence absolue et qui ne cesse de grandir un peu plus chaque jours.

Stratégie autisme 2023-2027 ?
Malgré des promesses politiques, comme le prouve encore des milliers adultes et enfants autistes sont contraint à l’exil dans des pays frontaliers comme la Belgique. Un accompagnement, qui pourtant fait partie de l’un des trois axes de la stratégie nationale autisme-TND. Avec la continuité du parcours des élèves dans le secondaire (de la sixième à la terminale) et l'accès à l'emploi. Prévue pour avril 2023 puis sans cesse repoussée, elle a finalement disparu des radars. Lors de la conférence nationale du handicap, le collectif handicap avait d’ailleurs exprimer son inquiétude, bon nombre d’association ayant même annoncé leurs absences. Face aux choix politique d’attribuer les « crédits de la Conférence nationale du handicap » aux deux tiers aux enfants et un tiers aux adultes. Alors que les deux tiers des personnes autistes sont des adultes.

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : Autonome Ensemble

Catégorie : AUTONOMIE - DÉPENDANCE
Publication : 26 October 2023
Vaincre l'autismeAutismespectre autistiquePlan autismeHabitat socialAutonomieDépendanceSOS AutismeInclusionAutonome EnsembleStrasbourgAlsace-Champagne-Ardenne-LorraineGrand-Est

Articles en relation