Contenu principal

Message d'alerte

Affiche de l'agence nationale de l'habitat réussir à l'occasion du lancement de ma Prime Adapt ff11cDepuis le 1er janvier 2024 la loi met en place désormais la « Prime Adapt » concernant le maintient des personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Un véritable défi pour notre société sachant le vieillissement de la population la question du bien vieillir et plus précisément celle du maintien à domicile. Probleme cette nouvelle aide avec un objectif de 680 000 logement sur 10 ans, celle-ci ne concerne que des propriétaires ou locataires et ménages modestes uniquement dans le secteur privé sachant le logement social et pour l’instant exclus de cette aide.

Ma Prime Adapt c’est quoi ?...
Ma Prime Adapt est une initiative gouvernementale introduite en 2024, spécifiquement destinée aux personnes de plus de 70 ans disposant de revenus modestes. L’objectif principal de ce programme est de fournir un soutien financier pour les adaptations domiciliaires visant à améliorer l’environnement de vie des personnes âgées, en leur permettant de rester chez elles en toute sécurité et confort malgré les défis liés au vieillissement. Ce programme préventif vise à réduire la vulnérabilité des personnes âgées et à lutter contre les inégalités sociales, de manière similaire à l’effet du programme Ma Prime Renov sur les rénovations énergétiques.

Ma Prime Adapt centralisera et simplifiera l’ensemble des aides existantes pour faciliter l’adaptation des logements aux besoins des personnes âgées. Actuellement, d’autres dispositifs de soutien sont encore disponibles. Avec Ma Prime Adapt, le gouvernement vise à adapter environ 680 000 logements d’ici 2032 afin de répondre à la forte volonté des personnes âgées de vivre en toute autonomie dans leur propre domicile.

Comment demander ma Prime Adapt ?...
L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) est responsable du traitement des demandes de Ma Prime Adapt. Il est fort probable qu’un site web dédié sera mis enGraphique plafond pour l ile de france et la province f782b place pour simplifier le processus de demande. Le processus sera similaire aux régimes de subvention existants. Cela implique la création d’un compte, la soumission de devis, la réception de l’approbation, la soumission des factures et la réception de la subvention.Une simulation disponible sur le site France Renov

Être éligible à Ma Prime Adapt ?...
Cette aide financière est attribuée sous conditions de ressources (revenus modestes et très modestes). Elle s’adresse : en premier lieu aux personnes âgées de plus de 70 ans, quel que soit leur niveau de dépendance ou d’autonomie. Mais aussi aux personnes âgées de 60-69 ans en perte d’autonomie précoce justifiant d’un niveau de GIR (groupe iso-ressources) de 1 à 6. Enfin aux personnes en situation de handicap sans condition d’âge, justifiant d’un taux d’incapacité supérieur ou égal à 50 % ou éligibles à la prestation de compensation du handicap (PCH).

Ma Prime Adapt pour quoi faire ?...
Les modifications du logement financées par Ma Prime Adapt ont pour objectif de garantir la sécurité et le confort des personnes âgées dans leur domicile en adaptant l’espace à leur mobilité réduite ou à leur niveau de dépendance. Cela peut être réalisé par exemple en installant un monte-escalier, en effectuant des aménagements ergonomiques dans la salle de bains, en améliorant l’accès à la maison, ainsi qu’en installant des barres de soutien pour assurer un environnement plus sûr. Près de 80 % des Français souhaite vieillir chez eux plutôt que dans un établissement. Le virage domiciliaire représente ainsi un enjeu fondamental pour permettre à chacun de vivre confortablement dans son logement malgré une perte d’autonomie ou la survenue d’un handicap.

Une prime avec de nombreux défaut…
Si en premier lieu celle-ci peut paraitre nécessaire, celle-ci exclut néanmoins d’office bon nombre de personne. En effet pour l’instant cette mesure ne concernera que les propriétaires ou locataire de logement du secteur privé, excluant les logements sociaux. Pourtant cette mesure concerne les personnes célibataires ou en couple a faible revenu. Une catégorie dont le nombre et majoritairement locataire au sein de bailleur sociaux. Une aide de surcroit plafonné à 22000 € pour financer la moitié ou les 2/3 des travaux selon les profils. Ce qui implique forcément un reste à charge qui nécessitera l’obtention d’un crédit bancaire. Situation qui comme certain spécialiste comme Bernard CADEAU spécialiste de l'immobilier du logement ancien directeur général de Orpi qui nécessitera « que l’on ait un éclairage sur comment financer ce reste à charge, puisque c'est dans l'esprit de cet objectif global de conserver les personnes chez elles parce que la réalité c'est aussi que c'est en moyenne à 84 ans qu'on commence à faire des travaux, il me parait difficile de voir ces personnes âgées donc voir le banquier pour demander un crédit de 5000€ ou 7000€ c'est pas possible ». Précisant que « il ne vous a pas échappé que la construction traverse une crise importante que on est en déficit de construction de logements neufs et puis que le parc global des logements n'est pas constitué que de logements neufs donc ça va être très progressif d'ailleurs ».

 Stéphane LAGOUTIERE

Source : Ministère de la Solidarité / Anah / France Renov.

Ajouter un Commentaire