Contenu principal

Message d'alerte

2018.05.17.Gare des Vallees situe en region Ile de France programme accessibiliteTreize ans de retard me direz-vous, mais bon il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est ce que semble avoir commencé depuis quelques mois la région Île-de-France et la SNCF. Certainement dans l’espoir des Jeux de 2024. Une situation à laquelle la Capitale ne semble pas vouloir se préoccuper pour son métro. Île-de-France Mobilités, la Région Île-de-France et SNCF se donc engageait ce 17 mai 2018 à poursuivre et intensifier leurs efforts afin de rendre les gares franciliennes accessibles aux personnes à mobilité réduite. Avec pour cela un budget de 930M€ afin de rendre accessible encore plus rapidement l’accessibilité des 209 gares de la région.

Signature d’une deuxième convention…

Qui apporte selon ces signataires un engagement de plus de 1,4Mds€ fixé par les deux conventions de 2011 et 2018, dont 50% sont apportés par Île-de-France Mobilités, 25% par la Région Île-de-France et 25% par SNCF (SNCF Réseau : 18,75% et SNCF Mobilités : 6,25%). Celle-ci s’inscrit dans le cadre d’un accord signé fin 2011 pour le financement du programme de mise en accessibilité des gares SNCF, voté par Île-de-France Mobilités (ex STIF) en 2009. Une troisième et dernière convention devrait être signée en 2021, visant à solder l’ensemble des engagements pris.

Ces aménagements, de grande importance pour les personnes à mobilité réduite, auront pour objet également selon les signataires de bénéficier dans les faits « à tous les voyageurs ». En effet, la progression du nombre de voyageurs estimé à plus de 3,2 millions chaque jour, ne cesse d’augmenter, l’amélioration devrait pouvoir apporter une meilleure fluidification de ces derniers.

Plus d’une centaine de gares déjà accessibles…

À ce jour, environ la moitié du programme de 209 gares a déjà été réalisée. Un programme que les trois signataires en passant effort financier annuel de 135M€ en 2016 et 2017 à 190M€ accélérer leGare des Vallees situe en region Ile de France passerelle déploiement des solutions d’accessibilité pour faciliter la vie quotidienne des Franciliens et simplifier l’accès des transports à tous. Ce sont ainsi environ 17 gares sont rendues accessibles chaque année, soit une gare toutes les trois semaines pour une fin du programme de travaux, en 2024. Une vitesse bien que certains juge comme pas assez rapide au sein des associations et que les signataires estiment comme normal. Des travaux réalisés de nuit ou lorsque la fréquentation diminue (weekends, vacances) pour limiter les conséquences pour les voyageurs.

A titre d’exemple, de ces grands chantiers, celui de la gare des vallées (ligne L) qui fait partie des grands chantiers récemment achevés. Avec des travaux, de 13M€. Cet investissement aura permis de créer en particulier une passerelle, équipée d’ascenseurs, qui permet de relier entre elles les quartiers des trois communes de Colombes, La Garenne-Colombes et Bois-Colombes, en même temps qu’elle facilite l’accès aux trains des personnes à mobilité réduite. Auquel s’ajoute notamment la mise en place de bandes de vigilance, et la mise en conformité de la signalétique.

Quels travaux d’accessibilités ?

Ces derniers incluant principalement la création de passerelles d’accès, de passages souterrains, la mise à niveau des quais, la mise en place d’ascenseur, de systèmes de guidage, de toilettes accessibles, notamment. Auquel s’ajoute un programme de renouvellement accéléré du matériel roulant, qui permettra aux Franciliens de disposer de plus de 700 rames accessibles d’ici 2024.

Une convention qui prévoit également de compléter ces dispositifs par des dispositifs simples et innovants favorables à l’accessibilité, développes par SNCF Transilien, avec Île-de-France Mobilités, comme : Une information avant set pendant le voyage. Avant le voyage au travers des comme Transilien.com ou Vianavigo.com

Le Centre de Relation Client SNCF utilisant également des outils innovants, dont la mise en œuvre se poursuit, pour améliorer notamment la communication avec les personnes sourdes et malentendantes. À laquelle s’ajoute pendant le voyage des informations sonores et visuelles exhaustives à bord et dans les gares. Mais également le service d’assistance Accès Plus Transilien qui depuis 2018, la prise en charge spontanée des voyageurs handicapés qui se présentent dans les gares déclarées accessibles et qui souhaitent être assistés pour accéder à leur train.

Enfin, avec Andilien, la nouvelle application gratuite de mise en relation entre les voyageurs handicapés et des agents SNCF. Celle-ci permettant en quelques clics, la demande d’assistance du client est transmise aux agents SNCF, sans qu’il soit nécessaire pour le voyageur de le chercher dans la gare.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Île-de-France Mobilités

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir