Contenu principal

Message d'alerte

Le president de long respect zone philippe coen 2fad1

Présente chaque année depuis 2014, lors du plus grand salon mondial consacré à l'industrie du jeu vidéo en France (Paris Games Week), l'association Respect Zone, portait haut l'étendard du Respect social et cybersocial, sans omettre d'être inclusive. A noter aussi la présence lors de ce grand rendez-vous, de l'association CapGame, créée en 2003, pour améliorer l'accessibilité aux jeux vidéo et plus largement l'inclusion des personnes en situation de handicap à la vie numérique.

Respect Zone Handi à la Paris Game Week 9

L’ONG Respect Zone,le stande du geant americain microsoft et ses manettes xbox one  lutte contre les cyberviolences et offre un label positif, transfrontière, intergénérationnel pour afficher le respect et améliorer le climat des échanges sur la toile et par extension dans les lieux de vie (écoles, communes…). Elle propose différents outils pédagogiques de lutte contre le racisme, l’antisémitisme, le sexisme, l’homophobie, l’apologie du terrorisme, le harcèlement et la stigmatisation des handicaps. Elle anime une ligne d’assistance juridique pour les victimes de cyberviolence.

D’ailleurs, à l’occasion de cette manifestation, l’association a reçu la visite de la Secrétaire d’État aux personnes handicapées, Sophie CLUZEL, qui a rencontré son président Philippe COEN. L'association a également reçu la visite du secrétaire d’Etat au numérique, Mounir MAHJOUBI. Celui-ci avait dénoncé la violence “très inquiétante” qui a cours sur les réseaux sociaux.

Les horizons et les outils de l’ONG se sont largement accrus depuis sa création. Son socle, la Charte Respect Zone, s’est notamment vu complétée par un module additionnel évolutif (Respect Zone Handi) abordant le thème du Respect de la Personne Handicapée. En effet, respecter la personne handicapée c’est développer avec elle les moyens qui permettront de l’inclure dans la société, pour qu'elle énéficie de ses droits légitimes et accède à tout, comme Monsieur et Madame Tout le monde.

Respecter la personne handicapée, c'est aussi…

Et justement, respecter une personne handicapée, c’est aussi développer avec elle les ressources nécessaires pour lui permettre, entre autres choses, d’avoir accès aux loisirs et aux jeux-vidéo. À la Paris Games Week 2018 organisée par le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell), c’est un sujet qui n’a pas été éludé.

Petit tour des nouveautés permettant l’accessibilité aux jeux vidéo

une femme en situation de handicap moteur jouant a jeux video avec des manettes adaptees

Cette année les organisateurs ont mis en avant les initiatives concernant l'accès au jeu vidéo par les personnes handicapées, dont voici un petit récapitulatif. Pour commencer, le géant Microsoft a récemment commercialisé une manette spéciale pour les « Gamers » handicapés. Les Xbox One peuvent en être équipées et le jeu de course Forza Horizon 4 se prête particulièrement à son utilisation. Ensuite, le fabricant Handigamer propose aussi des manettes adaptées à divers handicaps, ainsi que le jeu Brûme, destiné aux joueurs souffrant de troubles cognitifs.

Était également exposé lors de cette PGW 9, Dragonium : un jeu de rôle adapté à un public déficient visuel, qui grâce à des synthèses vocales ou à des afficheurs braille, donne accès aux mêmes informations qu'aux « voyants ». L'espace « Jouez comme vous êtes » a accueilli la technologie eSight, avec des lunettes électroniques pour personnes malvoyantes, les invitant à profiter d'une expérience de jeu vidéo unique. Elle proposait des animations autour de la notion de « jouer autrement ». Enfin, le 27 octobre, un tournoi de Esport inclusif sur FIFA a été organisé.

Bien au-delà du domaine du jeu vidéo, le potentiel inclusif du numérique est sans pareil. Il permet une ouverture et un accès, là où portes et fenêtres restent fermées ou hors de portée. C'est certainement un axe à enrichir et à développer, parce qu'il permet de bâtir des ponts entre le monde du handicap et l'univers souvent inaccessible des « valides » .

 

Sébastien JOACHIM
Correspondant Pour FHI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir