Contenu principal

Message d'alerte

graphique tableau de bord sur les pratiques des français concernant la centralisation des donnees medicales 3084bAprès différents essais et expérimentations, le Dossier Médical Partagé (DMP) est enfin prêt à se déployer sur l’ensemble du territoire national. Une enquête récemment réalisée par France Assos Santé(1) afin de mettre en avant les attentes de nos concitoyens pour le DMP et ses différentes fonctionnalités. Un instrument jugé comme utile pour 70 % d’entre eux, mais pour lequel, malgré sa notoriété il faut tout même reconnaitre que les améliorations a apporté reste nombreux.Dès le 9 novembre, une vaste campagne d’information va soutenir, auprès des patients et des professionnels de santé, le déploiement de ce nouveau service.

Un outil qui suscite un fort intérêt…

L’enquête qui révèle ainsi un intérêt spontané pour cet outil en ligne, en cohérence avec le contexte du développement numérique. Ils sont ainsi 70% des personnes interrogées à confirmé spontanément leurs intérêts de pouvoir disposer d’un outil de centralisation en ligne de ses données de santé. Concernant le Dossier Médical Partagé (DMP) tel qu’il est proposé aujourd’hui ce taux atteignent 85%, mettant en avant l’intérêt marqué pour ses principales fonctionnalités. Parmi les leviers d’un tel intérêt au-delà de la simplification du numérique. La possibilité de partage des informations avec les professionnels de santé pour permettre une meilleure prise en charge, pour 36% des répondants, mais aussi disposer d’un accès centralisé à ses données de santé, également à 36%.

Concernant les raisons de son utilisation, et les éléments qui inciteraient principalement à l’utilisation du DMP, la première pour 57 % d’entre eux et de permettre l’accès à ses informations de santé en cas d’urgence médicale, degraphique a la question sur linteret percu dun espace en ligne pour les donnees médicales cb0bc faciliter la coordination entre les professionnels de santé intervenant tout au long du parcours de santé pour 54% d’entre eux. Ils sont aussi 51 % des personnes interrogées, de voir en le DMP la possibilité d’éviter la déperdition d’informations pour ne pas recourir à des actes répétés et redondants. Enfin pour 46 % celle d’un espace regroupant toutes les données médicales et celle de limiter les risques d’interactions entre les différents traitements pour 39%.

Les Français font confiance à un acteur public…

L’autre argument et la gestion des données a l’heure de l’informatique et du piratage possible cette question demeure essentielle. Les Français font majoritairement plus confiance à un acteur public (51%) qu’à un acteur privé (17%) pour la mise en œuvre d’un dossier médical en ligne. Ils sont ainsi 54% à solliciter des garanties en matière de sécurisation des données, les freins repérés à l’utilisation étant logiquement la question du vol ou piratage et de la récupération des données par d’autres acteurs (employeurs, assurance…). 54% des répondants considèrent également la gratuité de l’accès au service comme un critère important pour l’utilisation de cet outil.

Un DMP qui répond a l’attente des Français, mais !...

graphique tableau de bord sur les pratiques des français concernant la centralisation des donnees medicales 3084bSi les résultats de cette étude sur le DMP comme la possibilité d’être un véritable acteur de sa santé, et prouve qu’ils répondent à leurs attentes, en favorisant la coordination des soins pour une meilleure prise en charge, notamment en cas d’urgence médicale, et l’accès à ses données de santé en toute sécurité. Permettant à terme selon l’association « de devenir acteur de sa santé, ceci renforcé par la possibilité de renseigner des informations diverses telles que la personne de confiance, ses choix en matière de dons d’organes et, à venir, ses directives anticipées ». En outre, les usagers sont au cœur de ce dispositif grâce à la possibilité d’ajout de documents personnels, la gestion individuelle des autorisations d’accès délivrées aux professionnels de santé de son choix ainsi que la possibilité de masquage des informations qu’ils ne souhaitent pas partager.

Le DMP est un outil en cours d’évolution qui devrait s’adapter aux besoins et lacunes identifiées et qui pourra se déployer sous l’impulsion des usagers et l’appropriation par les professionnels de santé, devenant ainsi le dossier médical numérique de référence de tous les Français. Après tant d’attentes, on ne peut plus se permettre un échec, c’est maintenant le moment de vérité ! « La réussite du DMP dépendra de l’implication de l’ensemble des acteurs » insiste l’association.

Mais pourquoi un DMP ?....

Le Dmp a vocation à centraliser toutes les informations concernant le suivi médical et les soins reçus par un patient, aujourd’hui détenues par l’assurance-maladie et les différents professionnels et établissements de santé qui l’ont pris en charge.Outre les informations apportées par les professionnels de santé consultés (synthèses médicales, comptes-rendus d’hospitalisation, résultats d’analyses ou d’examens, bilans divers, vaccinations), le Dmp est automatiquement alimenté par l’assurance-maladie à partir de l’historique des soins et des traitements remboursés durant les 24 derniers mois. Le patient, quant à lui, peut ajouter en quelques clics, depuis l’appli dédiée Dmp ou le site dmp.fr, des renseignements utiles à son suivi médical (groupe sanguin, allergies, par exemple ou scanner des bilans sanguins).A partir du printemps 2019, un espace réservé aux directives anticipées afin d'y mentionner ses souhaits concernant la fin de vie sera ajouté au dispositif.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : France Assos Santé 2018

(1) Enquête en ligne réalisée par l’Institut ViaVoice pour France Assos Santé entre le 15 et le 18 octobre 2018 auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus +

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir