Contenu principal

Message d'alerte

Francois hommeril au centre avec lancien secretaire géneral et trésorier f572aL’actuel président du syndicat CFE-CGC, François HOMMERIL a été réélu à 58 ans à l'unanimité (moins 39 votes blancs), mercredi à Deauville à l'occasion du 37e Congrès confédéral, pour un second mandat à la présidence. François HOMMERIL été réélu pour un nouveau mandat à la tête du quatrième syndicat français et qui sera soutenu par Gérard MARDINÉ élu secrétaire général et Jean-Philippe TANGHE qui assura la fonction trésorier national.

Un enfant lors dune séances chez une orthophoniste ef893Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a décidé de créer la section 91 intitulée « Sciences de la rééducation/réadaptation » au sein de la liste CNU (Conseil national des universités), proposant ainsi de regrouper les orthophonistes avec les autres rééducateurs. Un choix unilatéral que dénonce la FNO pour lequel ils avaient en avril dernier lancé une pétition qui a obtenu plus de 3000 signatures. Un choix d’autant plus incompréhensible alors que autres nouvelles sections ont vu le jour. La section 90 en Maïeutique et de la section 92 en Sciences Infirmières. Si le syndicat affirme se féliciter de ces deux créations il affirme ne comprendre « pourquoi il leur est refusé la reconnaissance d’une discipline spécifique à leur filière ».

2019.07.23.une orthophoniste avec un enfant 757c1Depuis de nombreuses années, les acteurs de l’orthophonie ont largement contribué à l’universitarisation de la formation initiale des praticiens de santé. Après examen des récentes propositions concernant le Conseil National des Universités (CNU) pour les disciplines de santé, vient de réaffirmer sa volonté de voir créer une section du CNU en Sciences Orthophoniques, à l’instar des CNU Maïeutique et Sciences Infirmières. Une demande auquel se joint l’Union Nationale pour la Recherche et l’Évaluation en Orthophonie et le Collège Français d’Orthophonie.

un homme daffaire signant un contrat 4d1e0Assystem, groupe international d'ingénierie, vient annoncer avoir signé un troisième accord en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap dans le cadre de son engagement pour la diversité. Les axes prioritaires s’inscrivent autour d’objectifs ambitieux en termes de recrutement, maintien dans l’emploi et de recours au secteur protégé et adapté. Avec l'objectif de la création d'une 30 d'emploi au minimun d'ici 2023.

Un jeune apprentie déficient intellectuelle dans une boulangerieAprès la réforme de l’obligation d’emploi actée par les décrets parus récemment, les discussions impulsées par la secrétaire d’État portent maintenant sur une rénovation de l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs, centrée sur le soutien à l’insertion professionnelle et sur le maintien en emploi. Les discussions, démarrées en juillet 2018, ont conduit au lancement de cinq groupes de travail. FO. Le Syndicat qui dans un communiqué annonce vouloir continuer à s’impliquer pour « obtenir l’amélioration des réponses aux personnes en situation de handicap, apportées tant par le droit commun que par les acteurs spécialisés, et pour renforcer les négociations et leur contenu, sur le thème du handicap » souligne Anne BALTAZAR Conseillère confédérale chargée du Handicap et ancienne présidente de l’AGEFIPH

Nouveau bureau fno 2019 2022 composé de 12 orthophonistes en exercice db912A l’occasion de son XXVIIIème Congrès fédéral qui se déroule actuellement à Bordeaux du 6 au 8 juin 2019, a adopté son texte d’orientations pour le mandat 2019-2022. La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) à cette occasion élu son nouveau bureau fédéral, composé de 12 orthophonistes en exercice, chargé de mettre en œuvre la politique du syndicat, avec à sa tête Anne DEHÊTRE également vice-présidente de l’UNPS. La FNO qui fédère à ce jour ptès 7 900 orthophonistes et représentant l’orthophonie et les orthophonistes aux niveaux national et local. Elle vise notamment à défendre et promouvoir leur exercice et à améliorer la qualité des soins, pour les patients et pour le système de santé.

Quelques uns des membres du collectif sur la place Edouard HERRIOT sous les fenêtres des députés à paris 51418Aujourd’hui en fin de journée plusieurs centaines de personnes composées du collectif « Jeunes sourds/jeunes aveugles : Pour l’Égalité des chances ! », constitué de syndicats des Instituts nationaux et d’établissements spécialisés pour jeunes sourds et jeunes aveugles, de l’association de parents, de professionnels. Un cri de colère place Édouard HERRIOT sous les fenêtres des députés à Paris, pour protester contre les aux réformes imposées à marche forcée dans ce secteur. Alors que les « conditions d’un accueil de qualité à l’Éducation nationale ne sont pas remplies » selon ces syndicats. « Aujourd’hui, on démantèle plus qu’on ne construit et ce sont les jeunes qui en paient le prix » insistent t-ils.