Contenu principal

Message d'alerte

Florian THAUVIN membre de l'équipe de France offre une poussette adaptée pour un enfant handicapéAlors que l’équipe de Française se trouve actuellement en Russie situé à Istra, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale russe pour le mondial qui vient de commencer. L’attaquant marseillais et membre, de l’équipe de France Florian THAUVIN et venu au secours d’une mère de famille et de son fils Enzo, qui malgré l’appel a la solidarité lancée sur les réseaux sociaux, n’arrivait pas à trouver le financement pour acheter une pour poucette adaptée. Enzo âgé de 9 ans d’un syndrome de Sanfilippo du type A, une maladie génétique rare. L’attaquant marseillais a donc promis de débourser 1 200 €.

Une famille désespérée…
Sans possibilité de déplacement depuis le vol de sa poussette le 8 juin dernier qui se trouvait dans la voiture de ses parents quand celle-ci a été fracturée dans leur garage, selon le journal local Paris-Normandie, qui s'était fait l'écho du vol de la poussette. La famille qui cherchait depuis à collecter des fonds, un mouvement de solidarité s’est alors rapidement mis en place sur les réseaux sociaux pour en acheter une nouvelle. Une situation parvenue à l’oreille de l’attaquant marseillais qui aura, semble-t-il toucher le cœur de ce jeune footballeur qui a souhaité et annoncé vouloir prendre à sa charge l’achat intégrale de la poussette. Une situation qui met aussi en avant le manque de responsabilité de l’État français prouvant une fois de plus l’abandon dans lequel il laisse des millions de familles face a des difficultés financières pour prendre soin de leurs enfants en situation de handicap. Sa poussette, en partie financée par la Sécurité sociale, avait tout de même coûté plus de 600 € à ses parents,

Une seule contrepartie
C’est Jérôme DUBOIS, le conseiller à la présidence de l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) qui a annoncé la bonne nouvelle à la famille, en ces termes, C’est simple, vous nous envoyez la facture et il vous remboursera ». L’attaquant marseillais a donc promis de débourser 1 200 €. Une somme à laquelle s'ajoutent les autres dons, qui permettront à la famille du petit garçon "d'acheter une voiture adaptée au handicap d’Enzo, qui pourrait bientôt être en fauteuil roulant coquille".

Seule contrepartie, selon Ludivine, la mère du jeune Enzo, l’international tricolore n’a demandé « qu’une seule chose », la portrait du jeune Enzo « dans sa nouvelle poussette ! » précisant espérer « pouvoir le voir après le Mondial pour le remercier ». Un geste qui sera peut-être le plus beau de cette coupe du Monde et que l’on pourra manifestement considérer comme une grande et première grande victoire des bleues !

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir