Contenu principal

Message d'alerte

Le collectif inter associatif 31 organise une opération péage gratuit pour protester contre la politique du gouvernement en faveur du handicapAprès avoir protesté contre la politique engagée par Emmanuel MACRON et son gouvernement a l’occasion du bilan de sa première année de quinquennat. Odile MAURIN Présidente du collectif inter-associatif 31 a organisé ce 21 mai dernière une opération péage gratuit dans le Sud Est de Toulouse, brandissant une banderole "Handicap, on va devenir votre priorité". Un collectif Handi Social, bien décidé à se faire entendre, et qui pour ce faire appelle à multiplier les opérations coup de poing et lui rappeler ces promesses et l’engagement du Président de faire du « handicap la priorité de son quinquennat ».

« La réalité d’une priorité brutale »…
Un collectif qui avait le 21 avril dernier engagé une procédure contre le 1er ministre pour faire appliquer la loi de 2005 pour le financement de la compensation du handicap ! a donc décidé une nouvelleLa présidente du collectif inter-associatif 31 Odile MAURIN, organisant une opération péage gratuit au sud est de Toulouse pour protester contre la politique du gouvernement en faveur du handicap fois de ne pas se faire oublier avec une trentaine de bénévoles afin de protester contre « le recul de leurs droits et de leurs ressources ». Des manifestants dont certains en fauteuil ont "offert cette gratuité" de l'autoroute aux automobilistes pour lancer un « signal au gouvernement » et exprimé cette « colère gronde » chez les personnes handicapées et leurs familles.

Odile MAURIN, faisant alors référence aux promesses d'Emmanuel MACRON, de celui alors candidat et qui « parlait de créer un nouveau Monde », de « lutter contre les inégalités » et de faire du « handicap une priorité de son quinquennat ». Une situation qui un an après demeure décevante et « dont la réalité de cette priorité est brutale », insiste telle. Des propos, qui ne vont pas, dans le choix, « construire une société inclusive », mais d’un gouvernement qui n’a eu de cesse d’ « attaquer massivement les droits des personnes en situation de handicap »

Appel a la mobilisation citoyenne…
Les pancartes du collectif inter associatif 31 venu également pour cette opération avec une banderole "Handicap, on va devenir votre priorité". Pour protester contre la politique du gouvernement en faveur du handicapUn "bilan de Macron" dont le Collectif Handi Social 31 que celui-ci juge par un recul tant sur « l’accessibilité, que sur les ressources, comme le PCH, l'AAH ou la compensation » ou encore « l’accès a la citoyenneté l'inclusion, ce sont des choix politiques. Or selon le collectif « les actes du gouvernement actuel démontrent que derrière l'affichage, c'est encore inaccessibilité, souffrance, maltraitance à domicile et établissements précarité, confinement à domicile ».

Des associations qui ne peuvent comprendre que ce gouvernement ne puisse trouver de « l’argent pour le CICE » tout en réduisant l’ISF. Tout en supprimant 5€ pour les APL ou refusant de supprimer les revenus du conjoint pour le calcul dans le calcul de l’AAH. Une allocation qui stagne encore à 819 €, toujours en dessous du seuil de pauvreté (1015 €) tandis que l’augmentation de 90 € devra attendre novembre 2018 et novembre 2019 ! Dans ces conditions, comment être scolarisé, logé, et aller travailler ? s’interroge le collectif. « Il ne peut pas dans le même temps nous objecter un problème de moyens ! C’est une question de droits de l’homme ! De quel droit continue-t-il à nous refuser les aménagements raisonnables nécessaires à notre autonomie ? » insiste Odile MAURIN.

Odile MAURIN qui souligne vouloir transmettre un message, alors que la France connaitra de nombreuses manifestations sociales cette semaine par les syndicats et notamment le 26 mai prochain avec la France insoumise. La présidente qui appelle à « multiplier, dans toute la France, y compris dans les coins les plus reculés, les opérations coup de poing et à les médiatiser » une mobilisation citoyenne pour laquelle « il suffit de quelques personnes déterminées et pacifiques qui ne laisseront pas intimider ». Cette opération « n’est que le début des manifestations de notre colère… » conclut la présidente

 

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir