Contenu principal

Message d'alerte

lancement officiel du nouveau numero daide au victimes 05d2dUn nouveau numéro d'aide, le 116 006, est désormais accessible aux victimes de tous types d'infractions (vols, agressions, attentats, etc.), d'accidents de la route ou de catastrophes naturelles, a annoncé aujourd'hui la fédération d'associations d'aide aux victimes. Un nouveau numéro lancé officiellement en présence de la Garde des seaux Nicole BELLOUBET, des trois associations d’aide aux victimes des Yvelines (78) et de Maryse LEMEN RÉGNIER Présidente de la Fédération France Victime. Un numéro accessible a tous dans tous les sens du terme.

Un nouveau numéro au service des victimes…

Gratuit, ouvert 7 jours sur 7 toute l'année de 9h à 19h, le 116 006 est "plus court et plus facilement mémorisable" que l'ancien numéro dit "08Victimes" (01 41 83 42 08). Destiné a toutes les victimes d’une infraction (atteintes aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats) ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel, en temps réel dans le respect de son anonymat. Un numéro accessible également aux personnes sourdes grâce a la loi numérique. Un numéro plus court et facilement mémorisable. Un numéro enfin également disponible pour les Français à l’étranger, qui pourront joindre cette même plateforme en composant le 00 33 1 80 52 33 76. Pour compléter le dispositif téléphonique du 116006, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

« Ce nouveau numéro est une porte d'entrée unique pour toutes les victimes, proches et témoins directs », indique le ministère de la Justice sur son site internet, précisant que cette modification est « la conséquence d'une harmonisation des numéros de service entre les pays membres de l'Union européenne ». Créée en 1986, France victimes, autrefois appelée Institut national d'aide aux victimes et de médiation (Inavem), offre une prise en charge globale à toutes les victimes (écoute, information sur les droits, accompagnement psychologique et social), via un réseau de 1.450 professionnels et 850 lieux d'accueil.

Une aide aux victimes en situation de handicap…

Des victimes qui peuvent parfois être en situation de handicap qu’ils s’agissent d’une atteinte aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats ou d’une catastrophe naturelle. Pour lequel les difficultés sont alors parfois encore plus difficile a surmonté, une prise en compte que la Fédération France Victimes a prise en compte en signant plusieurs conventions de partenariat pour travailler ensemble à une meilleure prise en charge des victimes en situation de handicap. La dernière en date celle avec l’association APF France Handicap, en janvier 2018 autour de trois axes. Celle d’un renforcement des liens au niveau local, la mise en place des saisines réciproques pour améliorer la prise en charge globale des victimes ainsi que la mise en place des formations réciproques.

Lancement plateforme signalement de violences sexuelles et sexistes

Disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce portail permet aux victimes d’entrer en contact par tchat avec des policiers ou des gendarmes formés à la prise en charge des victimes de violences sexuelles et sexistes. L’accès à ce service est gratuit et sans obligation de déclarer son identité ; il faut uniquement renseigner son code postal.

Toute victime (femme, homme, mineur ou majeur) ou témoin qui souhaite rendre compte de violences peut se rendre sur le portail, accessible de n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone. Elles peuvent ainsi être accompagnées vers le dépôt de plainte ou, si elles ne le souhaitent pas, vers des associations d’aide aux victimes.

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : France Victime/ Ministére de la Justice

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir