Contenu principal

Message d'alerte

affiche de campagne de lappas adressé à mme la deputée et monsieur le député bd5a6À l'occasion de la journée internationale des personnes handicapées, l'APPAS (Association Pour la Promotion de l'Accompagnement Sexuel) interpelle ce lundi 03 décembre les députés avec pour la première fois une campagne en dessous de la ceinture. « Chez la personne en situation de handicap, il y a des sentiments, des envies et des désirs que la société ne veut pas voir. Il y a surtout une réalité que nous souhaitons mettre en lumière. Et un tabou que nous voulons faire tomber » explique Marcel NUSS, Président et fondateur de l'APPAS. Un sentiment loin d’être partagé par tous comme l’association Femme pour le Dire Femme Pour Agir (FDFA), qui parle de ce type de relation comme de la prostitution déguisée.

Une loi pour l’accompagnement à la vie affective et sexuelle…

À l'occasion de la journée internationale des personnes handicapées, l'APPAS met donc à destination des parlementaires une proposition de loi relative à l’agrément des associations en faveur de l’accompagnement à la vie affective et à la santé sexuelle. Un projet de Loi qui vise selon le président à légaliser et à réglementer; « par un encadrement et une formation stricts, l'accompagnement sexuel et sensuel pour les personnes en situation de handicap ».

Si la pratique et, certes, reconnut aujourd'hui en Allemagne, en Suisse ou encore aux Pays-Bas elle n’en demeure pas moins selon la FDFA purement et simplement un système de protestation déguisé . Une notion que réfute Marcel NUSS estimant que « La sexualité, ce n'est pas le sexe (…) C'est une présence. Un partage. Une chaleur. C'est être avec l'autre. Et tout le monde aspire à l'être ». Reste qu’il est difficile de comprendre pourquoi des personnes en situation de handicap devrait payer pour disposé d’un droit auquel tout être humain doit pouvoir accéder ?

L'APPAS décide de faire campagne auprès des députés…

Imaginée et conçue par l'agence de communication no feelings, cette campagne volontairement en dessous de la ceinture se déclinera en mailing à destination des députés, en affichage, sur le web et en social média via l’hashtag #EnDessousDeLaCeinture. Par la voix de son président, Marcel NUSS, essayiste, conférencier et auteur de nombreux ouvrages sur le thématique «handicap et sexualités », une série de conférences, à Nantes (le 07 décembre) puis à Clichy (le 13 décembre) avec des sexologues, des juristes et des accompagnants, viendra soutenir le lancement de cette campagne avec une action concrète, sur le terrain.

La Rédaction

Sources : APPAS 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir