Skip to main content

59% des actifs se disent personnellement gênés par le bruit et les nuisances sonores sur leur lieu de travail.

Rédigé le 12 Octobre 2018

Nuisances sonores. 59% des actifs se disent personnellement gênés sur leur lieu de travail.A l’occasion de la 3e édition de la campagne Semaine de la santé auditive au Travail qui est programmé du 15 au 19 octobre 2018, l’association JNA, ont présenté hier les résultats d’une étude "Bruit, Santé Auditive et Qualité de Vie au Travail. Quelles réalités ?" avec l’institut IFOP sur la réalité des impacts du bruit et des nuisances sonores subis sur le lieu de travail par les actifs. Des résultats parlent, d’eux même ! la gêne est bien réelle auxquels s’ajouter les nombreux impacts sur la santé, la performance et la qualité de vie. Une situation qui a terme être source d’un handicap auditif qui concerne 4.5 millions de Français. Un sondage similaire réalisé en mai 2017 par d’Opinion Way confimé déjà des chiffres similaires,

Faut-il véritablement avoir un diplôme pour bien gagner sa vie et pouvoir trouver un travail ?

Rédigé le 24 Septembre 2018

Tableau des salaires et nombre de poste a pourvoir pour les metiers sans diplome ou sans le BACSi cela ne reste bien évidemment qu'un baromètre, avec lequel la prudence doit être le maitre mot de ce résultat. Ce dernier n’en demeure pas moins intéressant tant sur la forme que sur le fond et cela y compris pour les travailleurs en situation de handicap, dont la grande majorité reste peu ou pas qualifiée. Pourtant, ce baromètre d’emploi réalisé pour l'agence d'intérim 100% online* Qapa.fr, met en évidence dix métiers dont les salaires sont compris entre .500€ et 1.700€ et dont plus de 142.000 postes sont actu.ellement à la recherche de candidats

Le CNSA lance une enquête pour connaitre l’opinion des Français sur les compétences et services des MDPH

Rédigé le 17 Septembre 2018

Page dacceuil du site www.mamdph monavis.fr realisant une enquete de satisfaction des usagers des MDPHRéalisé et mise en œuvre actuellement avec le soutien de la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont lancé il y a quelques jours une enquête nationale de satisfaction auprès des usagers. L’occasion ou jamais d’exprimer pour ceux qui le souhaitent leurs satisfactions ou au contraire leurs amertumes dans le fonctionnement encore inconnu de cette machine sous le contrôle des départements. L'objectif sera de parvenir, dans le cadre du référentiel de mission et de qualité de service des MPDH élaboré par la CNSA, à la construction d'un baromètre national de satisfaction.

La DREES publie un panorama complet sur les dispositifs des « Minima sociaux et prestations sociales »

Rédigé le 10 Septembre 2018

Couverture partielle de la nouvelle edition 2018 minima sociaux et prestations sociales publiee par la DREESLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie « Minima sociaux et prestations sociales 2018 ». Cet ouvrage de référence offre un panorama complet des différents dispositifs permettant d’assurer la redistribution en faveur des ménages les plus modestes. L’édition 2018 propose des études sur les conditions de vie et de logement, l’emploi, l’accompagnement et l’insertion, les revenus, la santé et les trajectoires des bénéficiaires de minima sociaux. L’ouvrage présente, en outre, les barèmes en vigueur à ce jour et des données statistiques recueillies jusqu’en 2016.

Rentrée 2018 et scolarisation des enfants handicapés : 63 % des parents attendent une réponse de la part de l’État

Rédigé le 7 Septembre 2018

Graphisme du sondage intitule scolarisation et handicap perception et attente des parentsA l’occasion de la rentrée 2018, le Président de la Fédération des APAJH, Jean-Louis GARCIA a présenté une les résultats d’une enquête, menée conjointement avec l’institut d’études Harris Interactive, intitulée : « Scolarisation et handicap : perception et attentes des parents ?(1) ». Enquête qui montre l’inquiétude pour cette nouvelle rentrée mais aussi le manque de confiance des parents face a la politique du gouvernement et ces nombreuses promesses. Tandis que 63 %, estime que cette responsabilité d’inclusion incombe à l’État, ils sont, 68% des parents estiment que la scolarité devient plus difficile pour les enfants handicapés, plus les élèves avancent en âge.

Les personnes accueillies dans les établissements et médico-sociales pour enfants ou adultes handicapés en 2014

Rédigé le 13 Juillet 2018

Tableau graphique du nombre de structures de places et de personnes accueillies en 2014 et 2010Thomas BERGERON, Jean‐Sébastien EIDELIMAN (DREES) viennent de publier une enquête sur laquelle ils font le point fin 2014 sur la situation concernant les 493 000 personnes handicapées sont accueillis parmi les 11 250 établissements sociaux et médico‐sociaux,parmi les 11 250 établissements sociaux et médico‐sociaux, contre 462 900 fin 2010. Une augmentation de 5.7% par rapport à 2010, alors même que l’ONU en visite en octobre 2017 en France encouragé à la fermeture des établissements pour une inclusion en milieu ordinaire.

Minima sociaux : le nombre des allocataires en régression en 2016 à l’exception des allocataires de l’AAH

Rédigé le 6 Juillet 2018

Reforme AAH Un homme au distributeur pour savoir quel montant il pourra bénéficierFin 2016, 4,15 millions de personnes perçoivent un minimum social en France. Hors allocation temporaire d’attente (ATA) et allocation pour demandeur d’asile (ADA), le nombre d’allocataires diminue pour la première fois depuis la crise avec -1,8 % en un an, soit 76 000 allocataires de moins. Cette évolution tient surtout au nombre d’allocataires du RSA qui diminue de 4,3 % en 2016, poursuivit en 2017 (-0,5 %). Une diminution qui a contrario comme l'indique la DREES dans cette étude, ne concerne pas les allocataires de l’AAH et qui progresse même +2.6 % et reste le 2e minimum social derrière le RSA avec 1.13 million de bénéficiaire fin 2017. 

Categories