Contenu principal

Message d'alerte

Patrick le frère jumeau Pascal non voyant et tous deux victime de cette agression le 16 juin à paris 645afLes faits prouve combien l’incivilité des personnes en situation de handicap restent un facteur quotidien pour celle-ci et notamment les déficients visuels pour lequel les trottoirs ou les passage piétons sont loin d’être des sanctuaires. Des faits banals mais qui ne sont le pas comme le prouve la condamnation ce 16 juillet par le tribunal correctionnel de Paris qui a condamnée un automobiliste pour avoir refusé la priorité et agressé un aveugle Pascal et son frère jumeau Patrick qui assuré le rôle d’accompagnant.

De gauche a droite Sophie cluzel lors de son discours a droite une affiche réalisé pour le bilan des DuoDay 2019 e2d23Alors que le que le taux de chômage chez les salariés valide à diminué de 0,1 point sur l’ensemble du territoire pour atteindre 8.7 %, celui des travailleurs handicapés ne cesse de progresser pour atteindre près de 23 %. Deux mois après de la deuxième édition des DuoDay le 16 mai dernier (v. article), Sophie CLUZEL avait invité quelques participants de cette manifestions de l’emploi, pour les remercier de leur mobilisation. Une deuxième édition qui malgré ces dires aura été un échec avec moins de 12 000 Duo réalisés.

Une femme en compagnie dune personne âgée 52dd9Selon un rapport publié le 12 juillet dernier par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) le taux de reste à charge moyen des bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), à cause de leur dépendance est reparti à la hausse en 2017 à 21,7%, contre 20,6% l'année précédente, rompant ainsi avec la tendance baissière qu'il avait amorcée en 2015. Une hausse qui intervient trois ans après l'entrée en vigueur d'une loi qui visait à réduire le reste à charge des patients dépendants, et qui peut notamment s'expliquer par l'augmentation des revenus des patients concernés.

IME-ADAPEI les Clapotis 11 lottissement Stanis 97 354 Rémire Montjoly en Guyane cfcadVoila qui prouve combien les associations elle-même ont le devoir de se montrer vigilante et que la discrimination peut parfois prendre des chemins inattendus. Le 20 juin dernier le tribunal administratif de Cayenne, a condamné l’association Adapei Guyane pour avoir mis fin de manière « illégale », à l’accueil, au sein de l’Institut médico-éducatif (IME) les Clapotis à Rémire Montjoly, d’un jeune garçon autiste. Une décision que le père Kaddour CHAMA avait jugée arbitraire et qui obtenu 3000 € de dommage et intérêt et 1200 € au titre de ses frais de procédure.

Le salon de la création d'entreprise Toulouse métropole creactiv 2013 -- Illustration  8b5eaDans un communiqué commun, six associations comme la FNATH, APF France Handicap ou encore l’UNAPEI ou le CFPSAA, ont dénoncé la remise en cause de la capacité d’accompagnement vers l’emploi des personnes en situation de handicap. La raison ? La décision du Ministère du Travail à la suite de la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, de l’absorption partielle de l'AGEFIPH, par Pôle emploi. Une solution inacceptable et qui n’avait pas fait l’objet d’une concertation lors de la refondation de l’offre de service pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

Entrée du chu Sébastopol de Reims ou ce trouve Vincent LAMBERT décédé ce matin a 8h24 70dddVincent LAMBERT sera donc décédé après une bataille judiciaire et familiale qui aura durée plus de dix ans. L’homme âgé de 43 ans après un accident de voiture en 2008 et depuis cette date dans un état « végétatif », est décédé entourer pour la première par sa famille a 8h24 ce matin, neuf jours après l’arrêt des traitement mise en œuvre par le Dr. Vincent SANCHEZ du CHU de Reims. C’est une bataille familiale et d’un long feuilleton juridique, médiatique et politique, avec en arrière-plan permanent, la question de la légalisation de l’euthanasie. Une question pour lequel les Français avait répondu dans un sondage IFOP de décembre 2017 selon lequel 89 % des Français se déclarent favorable à l’euthanasie.

Affiche lancement appel a projet lancé par l'unadev pour l'inclusion des personnes déficientes visuelles 49e04Autonomie, insertion professionnelle, inclusion sociale, accessibilité… Les personnes malvoyantes et déficientes visuelles font face à ces défis au quotidien. Pour y répondre, l’UNADEV, association nationale reconnue d’assistance et de bienfaisance dans l’aide aux personnes aveugles et malvoyantes, s’engage et diffuse son appel à projets pour soutenir les actions et les initiatives en faveur de ces publics. Un appel a projet pour lequel la date limite des dépôts des dossiers doit se faire avant le 10 septembre pour un prix doté cette année d’une enveloppe globale de 2 M€.