Contenu principal

Message d'alerte

Affiche enquête santé européenne et enquête sante dom 4330aLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) réalisent en collaboration une grande enquête statistique sur la santé dans tous les départements d’outre-mer (Dom), à partir du 8 juillet et jusqu’en décembre 2019 et concernera 10 000 personnes. Depuis avril et jusqu’à décembre une enquête concerne elle métropole avec 20 000 personnes également tiré au sort par l’Insee.

l'intersyndicale de l'institut des jeunes sourd et jeunes aveugles dénonçant le mépris des politiques 764c6L’ensemble des syndicats CFDT, CFTC, CGT, FO, SNJSJA-UNSA,SUD avec le soutient de l’association de parents APA-INJ ont appelé pour la troisième fois en quelques mois appeler les personnels et les usagers à un rassemblement devant la DGCS ce 3 juillet qui aura réuni près de 80 personnes, ainsi qu’un appel a la grève qui aura fortement suivi. Des participants qui était eux bien décidé de faire entendre ou voir face a des « ministres sourds et incompétent » pouvait ton lire sur les pancartes. Exigeant « un dialogue social digne de ce nom».

Rachel Lambert et son époux sur lit au chu de Reims fin 2014 3c109Au lendemain de l’arrêt de la cour de cassation du 28 juin 2019 dont sa décision autorisé le médecin du CHU de Reims le Dr Vincent SANCHEZ a reprendre le procéssus celui à à annoncé avoir repris aujourd’hui l’arrêt des traitements appelant les familles et l’ensemble des ses proches à « la responsabilité de chacun ». Un arrêt auquel la mère de Vincent LAMBERT se refuse absolument et qui était hier et à Genève devant les Nations Unies pour défendre implorant celle-ci de convaincre la France a respecté ses engagements envers le Comité des droits des personnes handicapés (CDPH).

A gauche une femme représentant une aidantes a droit l'affiche de la pétition et bas les trois affiche de campagne 2018 36d05Baisse de salaire ou perte d’emploi, rupture du lien social, droits et reconnaissances insuffisantes, aider conduit trop souvent les aidants à la précarité. Ce plaidoyer vise à porter la parole vivante des aidants, qui ont demandé que cette année, la lutte contre la précarisation de leur quotidien soit au cœur de l’action du collectif. Le collectif Je t’Aide qui lance aussi à nouveau une pétition en ligne pour la reconnaissance d’un statut et pour plus de droits pour les aidants qui atteint déjà plus de 3986 signatures. Une pétition et plaidoyer qui intervient au lendemain de la manifestation nationale lancé par le personnel des EHPAD venu crier son désespoir et demande la création de 40 000 postes.

Portrait Aude BARRAL Co-fondatrice de CodinGame  f180aLe potentiel que représentent les applications d'intelligence artificielle (IA) dans le monde du travail de demain est à la fois excitant et effrayant. Oui, l'IA appliquée au secteur de l'emploi fait peur, mais elle est aussi porteuse de solutions d'avenir. Quels sont les risques réels de l'intelligence artificielle ? L'IA est-elle une menace pour l'emploi ? Comment l'IA peut-elle transformer positivement l'industrie des ressources humaines ? Des questions auquel Aude BARRAL Co-fondatrice de CodinGame répond dans cette tribune.

Assistant au projet de vie un service de proximité pour les familles 50109L’École Universitaire de Management (IAE) Limoges lance un nouveau Diplôme Universitaire « Assistant aux projets et parcours de vie » (DU APPV). Ce métier émergent est dédié à l’accompagnement des familles, des aidants et/ou des personnes en situation de handicap dans une logique inclusive et de renforcement du pouvoir d’agir. Un accompagnement de ces personnes dont une véritable formation peut permettre d’éviter parfois des erreurs dans l’approche des personnes. Des inscriptions ouvertes jusqu’au 10 septembre 2019. Il conjugue des enseignements académiques et des enseignements pratiques issus du terrain.

Vincent lambert dans sa chambre du chu de Reims le 8 septembre 2015 2183eLe 20 Mai dernier contre tout attente et a la surprise des spécialistes la Cour d'appel de Paris qui avait « ordonnait le maintien des soins vitaux » de Vincent LAMBERT, interrompues le matin même. Ce 28 juin la cour de cassation réunie en assemblée plénière déclarant dans un arrêt « la juridiction judiciaire incompétente », et « ne renvoie pas l'affaire devant un juge" » et suivant ainsi les réquisitions du procureur général François MOLINS du 24 juin 2019. Une décision, qui si sur le fond celle-ci n’avait pour objet de répondre sur le fond a cette question, permet désormais à nouveau l’hôpital de Reims d’interrompre à nouveau l’alimentation et l’hydratation artificielle dont bénéficie Vincent LAMBERT depuis un accident de la route, en 2008. Un homme âgé de 43 ans devenu symbole du débat sur la fin de vie en France.