Contenu principal

Message d'alerte

Le bus de la campagne avec un chien guide la vie prend forme officielle ffac 0afd3Apparu aux alentours des années 2000, le street marketing est une technique qui utilise la rue pour promouvoir un évènement, un produit ou une marque. C’est la technique qu’a décidé de mettre en œuvre la fédération française des associations de chien guides d’aveugles (FFAC) du 3 au 14 juin  avec cette nouvelle campagne intitulée “Avec un chien guide, la vie prend forme” le grand public à s’immerger dans le monde de la déficience visuelle. Elle sera le 6 juin sur le parvis du cinéma MK2 Bibliothèque à Paris ou va trôner un mystérieux bus ! La FFAC qui va interpeller et inviter le grand public a découvrir la déficience visuelle qui touche en France près de deux millions de personnes. Parmi ces dernières 61 000 d’entre elles souffrent d’une cécité complète et 146 000 sont atteintes de malvoyance profonde.

Quelques uns des membres du collectif sur la place Edouard HERRIOT sous les fenêtres des députés à paris 51418Aujourd’hui en fin de journée plusieurs centaines de personnes composées du collectif « Jeunes sourds/jeunes aveugles : Pour l’Égalité des chances ! », constitué de syndicats des Instituts nationaux et d’établissements spécialisés pour jeunes sourds et jeunes aveugles, de l’association de parents, de professionnels. Un cri de colère place Édouard HERRIOT sous les fenêtres des députés à Paris, pour protester contre les aux réformes imposées à marche forcée dans ce secteur. Alors que les « conditions d’un accueil de qualité à l’Éducation nationale ne sont pas remplies » selon ces syndicats. « Aujourd’hui, on démantèle plus qu’on ne construit et ce sont les jeunes qui en paient le prix » insistent t-ils.

Facade du tribunal administratif de Toulouse en Haute-Garonne 03abfLe 17 avril 2019 le tribunal administratif de Toulouse a condamnée une nouvelle fois l’État Français pour défaut de prise en charge envers un enfant autiste. L'Etat condamnée à payer 35 000 € à l’enfant et sa mère. Une famille comme bien d’autres comme le prouve une autre condamnation le 21 avril dernier par le tribunal de Lille pour le cas deux enfants. La mère Patricia HYGONET défendue par Me Pascal NAKACHE, avait porté plainte, car comme de plus en plus de parents, cette dernière se battait depuis trois ans pour pour obtenir une prise en charge adaptée de son fils autiste de 19 ans.

Quand des personnes handicapées réalisent du mobilier liturgique 46eb8Neuf mois pour "accoucher" d'un projet original : la confection du mobilier liturgique par des personnes en situation de handicap physique et mental, voilà la belle histoire que raconte ce documentaire La joie de croire, diffusé sur KTO, le mardi 4 juin à 19h30. Un reportage réalisé par Thomas KIMMERLIN et produite par Mighty production qui revient sur la mobilisation de plusieurs dizaines de jeunes afin de construire les décors du rassemblement du dimanche de la pentecôte au Grand Palais, à Lille, qui a eu lieu 20 mai 2018.

Laurent de k net partage 71d06Laurent perd la vue depuis plus de vingt-cinq ans maintenant et les raisons en sont restées longtemps méconnues. Jusqu’à ce qu’on découvre qu’en réalité, il était atteint d’une forme de dégénérescence maculaire. Le handicap a fini par totalement chambouler son existence. Cependant, il a malgré tout été capable de redonner un sens à sa vie au travers de la réalisation d’un projet génial…

Affiche de présentation de l’émission dossier tabou sur M6 qui lève le voile sur le droit de mourir un tabou français 9548fAlors que contre toute attente la cour d’appel a rendu hier sa décision et ordonnée la reprise immédiate des traitements qui avait été arrêté 21 mai au matin. Le journaliste et animateur Bernard De la VILLARDIÈRE, “a décidé à de s’intéressé a sujet ce soir a 21h sur M6 au travers d’un documentaire d'Olivier PINTE percutant et vrai. Un sujet ou les nombreux sondages publiés par Ifop ou Ipsos démontre que près de 89 % des Français sont favorables à la légalisation de l'euthanasie. Mais un sujet, qui demeure contrairement à la Belgique ou Pays-Bas ou il pratiqué, tout aussi clivant, à l’image d’un symptôme de notre société contemporaine : celui du droit de mourir dans la dignité et de l’accompagnement de la fin de vie

Dépakine Chrono du Laboratoire SanofiHuit ans après avoir dénoncé le méfait causé par la Dépakine sur les femmes lors de la grossesse par la lanceuse d’alerte Marine MARTIN et désormais présidente de l’APESAC.Une prise de médicament qui aurait fait selon l’Association plus 6500 victimes et 1470 avortements. La fond d’indemnisation créée par l’État, le seul en France après celui du Médiator, gérée par l'ONIAM qui vient d’octroyer plus de 1.3 M€ a un jeune homme handicapé par la prise de Dépakine par sa mère. Une victoire annoncée a nos confères le parisien par sa mère, mais « reste modeste » selon Marine MARTIN et ceux malgré de nombreuses batailles remportées, comme celle de convaincre l’agence du médicament de l’interdire aux femmes enceintes.