Contenu principal

Message d'alerte

signature de la convention territoire 100 inclusif 9e3f1Le secrétaire d’État des personnes handicapées, Sophie CLUZEL c’est rendu le 11 janvier dernier dans le département de la Gironde à Bordeaux pour signer la démarche "territoires 100% inclusifs". Un contrat visant à améliorer la participation et la coordination des acteurs du handicap. La gironde qui devient le troisième département a signé cette engagement, après le Territoire de Belfort et la Manche. L’occasion aussi pour Sophie CLUZEL de rencontrer le personnel de la MDPH avant de se rendre dans l’après-midi au Centre de ressources régional Trisomie 21, Nouvelle-Aquitaine à Gradignan.

Gironde : 3e « territoire 100 % inclusif »

Sophie CLUZEL, secrétaire d'État des Personnes handicapées qui a signé le 11 janvier dernier avec Jean-Luc GLEYZE, président du conseil départemental de la Gironde, la labellisation du département dans cette démarche. Le département de la Gironde qui avait répondu en novembre 2018 à l'appel à manifestation d'intérêt (Ami) "Territoire 100% inclusif ". Une signature en présence Edith MONCOUCUT, vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde chargée de l'autonomie, du handicap et de la politique de l'âge, et de Sébastien Saint-Pasteur, président de la commission politique du handicap et de l'inclusion ainsi que de la presse.

Une matinée auquel la ministre a été invité à découvrir l'action du Département de la Gironde pour améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap et répondre au mieux à leurs besoins. « L'objectif prioritaire du Département est de permettre à chacun de mener son projet de vie, c'est pourquoi il accompagne au quotidien les personnes en situation de handicap pour trouver les moyens d’autonomie les plus adaptés : du domicile à l'habitat partagé, de la famille d'accueil aux établissements. La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) poursuit son travail de simplification, modernisation et facilitation de l'accès aux droits tout en s'adaptant aux nouveaux besoins » a insisté le président.Sophie CLUZEL au centre de ressources régional trisomie 21 nouvelle aquitaine à gradignan 51399

Réunir les acteurs pour une « construction des politiques publiques »…

Le Département a associé l'ensemble des institutions concernées : la MDPH, l'ARS, l'Education nationale, l'AGEFIPH, le FIPHFP, les Universités, la CAF et les services de l'Etat. Cette démarche constitue pour la Gironde l’opportunité de questionner les conditions de construction des politiques publiques avec l’ensemble des acteurs de la société civile et en premier lieu, les personnes en situation de handicap.

Elle vise ainsi à mettre en mouvement l’ensemble du territoire et des acteurs, en décloisonnant pour fluidifier « les parcours et faciliter la transformation de l’offre de services ». Cette démarche se fera en copilotage avec les usagers, en partant du projet de vie des personnes pour adapter l'environnement et proposer une réponse personnalisée à leurs besoins. « Elle permettra aussi de valoriser et consolider les initiatives qui permettent d'éviter les ruptures de parcours des personnes. Au final, elle devrait aboutir à un accès au droit réel et à l’ouverture de nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap » conclut Luc GLEYZE.

A noter que le Département organise avec l'université de Bordeaux un colloque "regards croisés sur le handicap : Osons ensemble une société inclusive !". Ce rendez-vous a pour vocation de dégager des savoirs et constats communs, en mêlant des interventions de témoins concernés, de professionnels, de décideurs et universitaires. De l’école à la vie professionnelle, il s'agira d'identifier ce qui aide ou freine la réalisation de projets de vie, et aller au-delà en initiant des chantiers concrets à mener ensemble pour une société où chacun a sa place et ses rêves.Le colloque s’articulera autour des constats posés par les Girondins,

Rencontre avec Alain JUPPEE…

Presentation du cahier de doleances et d esperence a la mairie de bordeaux par alain juppee 6b2efSophie CLUZEL qui aura également lors de cette journée rencontrée le Maire de Bordeaux Alain JUPÉE qui lui présenté les futurs cahiers « de doléances et d’espérances » qui seront mis à disposition des Bordelaises et Bordelais qui souhaitent s’exprimer dans le cadre du Grand Débat National initié par le Président de la République a partir du 15 janvier. Ils seront disponibles dans les huit mairies de quartier du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13 h à 16h30 jusqu’au 15 mars. Sophie CLUZEL qui a indiqué dans twitte la « Vision convergente et échanges passionnants avec Alain JUPÉE, sur le rôle et la place des personnes en situation de handicap dans la cité pour une société inclusive ». Le Maire de Bordeaux qui semble décidement de plus en plus se rapprocher de la majorité gouvernementale.

Un moment riche « en émotion »…

Dans l’après-midi, la Secrétaire d’Etat aura eu l’occasion d’un moment riche « en émotion » lors de sa visite au Centre ressources régional Trisomie 21, Nouvelle-Aquitaine à Gradignan, où il à été question de la transformation de l’offre médico-sociale lors de table ronde sur le thème “Transformer l’offre médico-sociale au service des personnes”. Abordant des questions comment transformer l’offre, comment renforcer la demande dans l’assistance au parcours et au projet de vie ou encore comment se former et travailler : le parcours professionnel décloisonné. En fin de journée, Sophie CLUZEL a remis à Jacques DANIEL, Président de Trisomie 21 Nouvelle-Aquitaine les insignes de l’ordre national de la légion d’honneur.

Démarche « Territoires 100% Inclusifs » c’est quoi ?...

La vise à améliorer la participation et la coordination de tous les acteurs engagés dans le parcours de vie d’une personne handicapée – école, entrepriseJacques DANIEL Président de Trisomie 21 Nouvelle-Aquitaine recoit les insignes de lordre national de la légion dhonneur 98f02, loisirs…– pour lutter contre les ruptures de parcours. Cela permettra de mieux identifier les conditions de réussite, les bonnes pratiques et les freins à la réalisation de la société inclusive. La démarche se structure selon les cinq axes définis par le Comité Interministériel du Handicap le 20 septembre 2017 :

Accéder à ses droits plus facilement ; Être accueilli et soutenu dans son parcours, de la crèche à l’université ; Accéder à l’emploi et travailler comme tout un chacun ; Vivre chez soi et se maintenir en bonne santé ; Être acteur dans la cité. Une démarche qui dans la théorie s’adresse à tous les acteurs : Etat et collectivités, associations, personnes, professionnels de santé, acteurs économiques et tout autre acteur pertinent dans le parcours de vie des personnes. Reste que concernant les associations malheureusement les associations dite gestionnaires sont quasiment les seule a être présente.

Lors de sa signature avec le premier département a l’avoir signé le territoire de Belfort, Sophie CLUZEL avait exprimé le souhait que cette démarche, puisse « faire converger les acteurs pour assurer aux personnes handicapées des parcours fluides et adaptés et être un incubateur de cette démarche et un accélérateur de bonnes pratiques, que nous pourrons ensuite généraliser sur l’ensemble du territoire français ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources CD 33 / Secrétériat d'Etat aux personnes handicapées / 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir