Contenu principal

Message d'alerte

Les signataires à Montpellier le 2 avril dernier qui rejoint le réseau des villes internationales contre le sida 06628Le 30 novembre 2018, Caroline NAVARRE, adjointe au Maire, déléguée à la prévention santé et aux droits des femmes, présentait lors d'une conférence de presse le programme #VersMontpelliersansSIDA. Membre du Réseau Français des Villes Santé de l'OMS, Montpellier, riche d'une forte tradition médicale, confirmait une nouvelle fois sa position d'acteur de la prévention et de la promotion de la santé autour de nombreuses problématiques. Ce programme amorçait alors l'entrée de la Montpellier dans le réseau mondial des « villes internationales contre le sida » : Fast-track cities. Une entrée officialisée ce 2 avril par Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Une cérémonie auquel participait également Caroline NAVARRE, Adjointe au Maire de Montpellier, Déléguée à la Prévention Santé et aux Droits des femmes, Bertrand AUDOIN, Vice-Président de l'IAPAC, en présence de la Professeure Françoise BARRÉ-SINOUSSI, marraine de l'évènement, et d'Alain MAKINSON, Docteur en maladies infectieuses et tropicales au CHU de Montpellier et Coordonnateur du programme #VersMontpellierSansSIDA,

Réseau Fast-track cities, l’engagement dans la lutte contre le sida…

Le réseau mondial Fast-track cities « Les villes s’engagent », a été fondé en 2014 par 4 partenaires principaux : l’ONUSIDA, la Ville de Paris, l’International Association of Providers of AIDS Care (IAPAC) et ONU-Habitat. Un réseau constitué d’environ 250 villes signataires, notamment San Francisco, New York, Mexico, Amsterdam, Madrid, Lisbonne, Kiev, Casablanca, Abidjan, Nairobi, et désormais Montpellier etc., ce réseau vise à mutualiser des moyens et des actions pour répondre aux objectifs de la Déclaration de Paris : l’élimination de l’épidémie de SIDA d’ici à 2030, ainsi que la lutte « contre les inégalités d’accès aux services sanitaires et sociaux de base, à la justice sociale et aux opportunités économiques. »

La ville qui en rejoignant les autres villes signataires s’engagent notamment comme celle de placer les personnes au cœur de toutes ses actions, traiter les causes de risque, de vulnérabilité et de transmission, mobiliser des ressources pour la santé publique et un développement intégré, ou encore a la participation d’action de mobilisation.

« Face au Sida, nous devons tous faire preuve de vigilance et de solidarité envers les personnes vivant avec le VIH : c’est la maladie qu’il faut exclure, pas ceux qui en sont les victimes » rappel le Maire de Montpellier Philippe SAUREL

Une campagne de communication volontariste…

« Sexualité, la position préférée de Montpellier : la prévention », C’est par ces mots que la Ville de Montpellier et les partenaires du programme #VersMontpellierSansSIDA ont souhaité sensibiliser les Montpelliérains. L’objectif est dePanneau d'information versmontpelliersanssida dans le cadre de son programme santé dd2cc rappeler qu’il existe différents outils de prévention permettant à chacune et chacun de trouver sa ou ses méthodes pour se protéger du VIH et du SIDA. La Ville, aux côtés de ses nombreux partenaires, s’engage ainsi à faire que tous les Montpelliérains soient « Informés, engagés, protégés ».

Les principales maladies infectieuses des deux derniers siècles sont éradiquées ou, pour certaines, en voie de régression, grâce à la mise à disposition de vaccins préventifs ou de traitements curatifs. L’infection par le VIH est aujourd’hui maîtrisable à un niveau individuel grâce à des traitements bloquant la réplication du virus et qui sont désormais simples à prendre et mieux tolérés. Toutefois, il n’existe pas encore de vaccin efficace et les tentatives de traitement curatif éradiquant le virus restent, pour l’instant, du domaine de la recherche. Malgré les avancées médicales, le nombre de nouvelles contaminations, principalement d’origine sexuelle, est stable et nous interpelle.

Le dépistage et le traitement précoce, la PrEP, le contrôle virologique des patients vivant avec le VIH, sont autant d’outils disponibles et à promouvoir pour atteindre cet objectif, mais ils sont insuffisants si nous ne modifions pas nos stratégies. Il apparaît nécessaire de repenser la prévention en travaillant sur les déterminants sociaux en santé, en luttant contre l’exclusion et les discriminations et en développant une approche par parcours de vie.

La Ville, fédérateur et acteur majeur de la prévention

La Ville assure une mission de prévention et de promotion de la santé auprès de tous les publics, en particulier les plus démunis, en partenariat avec l’ensemble des acteurs associatifs, des institutionnels et des professionnels. Tout au long de l’année, elle développe des actions de sensibilisation et d’éducation pour la santé des Montpelliérains autour de 4 axes prioritaires : la promotion d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique quotidienne avec notamment l’opération « J’agis pour ma santé ! » dans les écoles de la ville, la lutte contre les cancers (avec le mois de Mars Bleu – promotion du dépistage du cancer colorectal, du mois d’octobre rose – promotion du dépistage du cancer du sein ou encore le mois sans tabac), la lutte contre les addictions et la promotion des gestes qui sauvent avec le projet « Montpellier sauve des vies ».
La Ville soutient et accompagne également de nombreuses associations dans leurs projets et leurs actions au plus près des citoyens.

Sidaction 2019 : pour cette 25ème edition Montpellier se mobilise…

Trois jours de mobilisation, de sensibilisation et d’information sur la lutte contre le sida dans toute la France La lutte contre le virus du sida a changé de visage grâce aux personnes vivant avec le VIH, aux chercheurs, aux personnels soignants, aux acteurs communautaires et aux donateurs. Malgré les avancées, le virus du sida est toujours là. Pour soutenir Sidaction ⋅ Par téléphone : en appelant le 110 (numéro d’appel gratuit) Mais aussi par Internet sur le site dédié mais aussi par SMS : pour faire un petit don de 5€, envoyez le mot "DON" au 92 110. Trois jours auquel participera activement la nouvelle ville signataire en collaboration notamment avec les les associations Envie, chemin des cimes et UNISCITES.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Ville de Montpellier 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir