Contenu principal

Message d'alerte

Creation de six pole autonomie dans le departement des YvelinesLes Yvelines souhaitent créer six pôles Autonomie d'ici au 1er janvier 2017 au sein des futures Maisons Départementales. Des services dédiés aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap y seront ainsi regroupés, avec l'objectif d'une plus grande efficacité et de proximités avec les usagers. Une décision prise dans un arrêté par le président du conseil départemental, face a un territoire qu'il juge en « pleine mutation, avec la création au 1er janvier 2016 de nouvelles intercommunalités ». 

Visite du  President du Conseil departemental Yvelines, Pierre BEDIERS'il est certain que bon nombre de collectivités locales et les départements en premier lieu qui conduisent la politique sociale ont vu leurs dotations se réduire. La politique qu'il réalise a l'égard des personnes en situation de handicap enfant ou adultes reste très variable. Le Président du Conseil départemental Yvelines, Pierre BEDIER (LR) a lui décider de maintenir son ambition de lutter contre « l'exil du handicap ». Une politique dont il rappelé son attachement a l'occasion d'une visite officielle au Foyer d'Accueil médicalisé de Limay.

Discours de cloture de la journee avec les departements une reponse pour tousLa secrétaire d'État en charge des personnes handicapées, Ségolène NEUVILLE, à réunit ce 10 novembre 2015, vingt trois départements pionniers, se disent engagés dans le déploiement d'un plan visant à rendre moins chaotique le parcours des enfants et adultes handicapés sans solution d'accueil en France.  Un défi est de taille. Quelque 1 580 enfants et plus de 4 500 adultes sont actuellement placés dans des établissements en Belgique, faute de structures adaptées en France.

Remise Prix Hand Entreprise Citoyenne les laureats avec Francois SIMON du Conseil Regional de Midi-PyreneesPour la quatrième année la région Midi-Pyrénées, dont le taux de chômage des personnes en situation de handicap reste important, à récompensé en présence du Vice-Président François SIMON, des entreprises citoyennes pour leurs recrutements, le maintien ou l'évolution de carrière de salariés en situation de handicap. Des entreprises soumis ou non a l'obligation d'embauche, Le Prix coup cœur aura lui été attribuée a la SARL Laiterie Fabre Frère située a Viane dans le Tarn-et-Garonne.

APF appel_a_manifester_le_14_octobre_2015_pour_exprimer_ces_inquietudes_sur_l_avenir_des_MDPHL'Association des paralysés de France (APF) organise le 14 octobre un rassemblement devant le ministère de la Santé, pour exprimer une nouvelle fois, ce mercredi, ses inquiétudes sur l'avenir des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), guichets uniques d'accès aux droits. Faut-il croire que la rallonge annoncé en juillet dernier de 4.2€ par Ségolène NEUVILLE, serait insuffisante (v.article) ? Possible, une offre que le président de l'association des département de France doutait largement du montant attribué...

Facade de l Hotel_de_ville_d_EtaplesVoila un exemple concret des problématiques posées par les associations quand a la mise en œuvre de l'accessibilité et notamment dans les communes comme a Étaples ville près de 12 000 habitants du département du Pas de Calais. Une ville qui ne compte à ce jour que six établissements recevant du public (EPR) sur trente-huit aux normes d'accessibilité appartenant a la ville. Une Ad Adp qui sera votée le 15 septembre prochain par le conseil municipal, et qui se dit fière de ce plan censé combler neuf années de lacunes.

Assemblee pleniere du conseil regional midi-pyrenees du 22 juin 2015Lors de son assemblée plénière le président Martin MLALVY n'aura pu empêcher l'une des responsables du collectif pour une France accessible en Midi-Pyrénées d'exprimé sa colère invitant les conseillers régionaux à ne pas voter ce projet et ce rapport. Une demande qui aura semble-t-il partiellement entendu, après de vives discussions et l'amendement déposé par François SIMON, vice président du groupe écologiste craignant que l'on repousse non plus a 2019, mais 2021 parlant d'« une trahison face aux promesses tenues envers les associations ».