Contenu principal

Message d'alerte

congrès autisme france 2018 discours douverture de danièle langloys 6fc1aLe 13 décembre dernier, le Conseil national des troubles du spectre de l’autisme et des troubles du neurodéveloppement (TSA-TND), s’est réuni pour la troisième fois, à Paris. À l’ordre du jour trois dossiers la définition le certificat national d’intervention en autisme (CNIA), le lancement d’une cohorte d’élèves scolarisés au sein des unités d’enseignement en maternelle autisme (UEMa) et le forfait d'intervention précoce certainement celui qui fait le plus l’objet de critiques.

visite du ministre de léducation nationale j.m blanquer dans la ville de nice e4834Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse a présenté au comité technique ministériel de l’Éducation nationale (CTMEN), réuni le 19 décembre 2018, la répartition par académie des emplois de l’enseignement scolaire public prévus en loi de finances pour la rentrée scolaire 2019. Concernant notamment les Accompagnants des Élevés en Situation de Handicaps (AESH) Jean-Michel BLANQUER a confirmé le financement de 4500 postes. Un nombre largement insuffisant selon les associations.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le DRIAN à reçu aujourd’hui lLe directeur general de lorganisation dinterdiction des armes chimiques Fernando ARIAS. Une rencontre à l’occasion ils ont discuté de la situation en situation notamment, mais face a contexte de réémergence globale des armes chimiques, employées depuis 2012 par des acteurs étatiques et non étatiques au Levant, en Asie et, en 2018, en Europe, sur le territoire du Royaume-Uni. Jean-Yves le DRIAN ayant insisté sur le fait que « ces événements et ce contexte exigeant plus que jamais une réponse forte de l'OIAC ».

Réunion du Comite Interministeriel du Handicap a Matignon en presence de Edouard PHILIPPEAprès avoir été repoussé, a causé d’un remaniement ministériel sans être celui-ci que l’on attendait. Édouard PHILIPPE aura réuni pour la 2e fois les ministres autour de lui autour de la question du handicap avec pour engagement « Gardons le cap, changeons le quotidien ». Annonçant à cette occasion une dizaine de mesures autour deux axes principaux le respect des droits et de la simplification administrative. Des mesures qui si pour certains sont nouvelle avait déjà été annoncé depuis plusieurs mois et qui majoritairement loin de satisfaire les associations. 

Formulaire de demande de reconnaissance invalidité auprès des MDPHIl s’agit de permettre une « simplification administrative qui constitue encore trop souvent des atteintes a la dignité » souligne Édouard PHILIPPE. Parmi ces mesures celle de la mise en œuvre d’un droit acquis à vie et éviter des d’attente et dossier obligeant le citoyen a justifié tous les cinq ans une situation qui ne peut pas s’améliorer. Des propositions qui s’appuient sur le rapport « Plus simple la vie », du député Adrien TAQUE (LREM) afin de réduire une complexité que l’ensemble des Français vivent tous les jours quotidiennement.

Le premier ministre edouard philippe et sophie cluzel lors du premier comite intermisteriel du handicap le 20 septembre 2017Initialement prévus pour le 9 octobre dernier puis, finalement annulé pour cause de remaniement ministériel, le 2e Comité interministériel du handicap se réunira finalement le jeudi 25 octobre 2018 au matin autour d'Édouard Philippe et de Sophie CLUZEL maintenu dans ces fonctions de Secrétaire d’État en charge du handicap. Un comité qui devrait se réduire une fois de plus a rendez-vous d’annonce, avec selon la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL sous l’angle « la simplification et l'amélioration de la vie des personnes handicapées » notamment dans le domaine de l’emploi et des démarches administratives mais aussi de l’école.

Sophie CLUZEL presente lors de la deuxieme seance d etude la proposition de loi du depute Aurelien PRADIE ce 11 octobre 2018

Alors que quatre ministres quittent le gouvernement dans le cadre de remaniements, la Secrétaire d’État aux personnes en charge du handicap, se voient maintenus dans ces fonctions. Une situation du plus a obligation pour le chef de l’État pour celle qui vient de la société civile. Mais aussi sachant que celle-ci ne vise nullement un mandat des élections européennes en 2019 ou municipal en 2021. Un ministère pour lequel rien ne risque donc d’évoluer et pour lequel le cap de la politique fixé par Emmanuel MACRON se poursuit….