Contenu principal

Message d'alerte

Sophie CLUZEL presente lors de la deuxieme seance d etude la proposition de loi du depute Aurelien PRADIE ce 11 octobre 2018

Alors que quatre ministres quittent le gouvernement dans le cadre de remaniements, la Secrétaire d’État aux personnes en charge du handicap, se voient maintenus dans ces fonctions. Une situation du plus a obligation pour le chef de l’État pour celle qui vient de la société civile. Mais aussi sachant que celle-ci ne vise nullement un mandat des élections européennes en 2019 ou municipal en 2021. Un ministère pour lequel rien ne risque donc d’évoluer et pour lequel le cap de la politique fixé par Emmanuel MACRON se poursuit….

Quatre départs et huit arrivés…

Les plus attendus, celui chargé de remplacer Gérard COLOMB place Beauvau, au ministre de l'Intérieur. Le président aura donc fait le choix Christophe CASTANER, mais qui contre toute attente il n’arrive qu’en 10e position dans l’ordre protocolaire n’étant même pas ministre d’État. Didier GUILLAUME remplace Stéphane TRAVERT à l'Agriculture tandis que Franck RIESTER occupe désormais le poste de ministre de la Culture à la place de Françoise NYSSEN dont le départ n'etait plus un secret pour personnes a cause de soucis juridique de maison d'édition.

Jacqueline GOURAULT, prend-elle des galons et remplace Jacques MEZARD, ministre de la Cohésion des territoires et aura également la charge des Relations des Collectivités Territoriales. Enfin, Delphine GENY-STEPHANN laisse elle sa place à Agnès PANNIER-RUNACHER en tant que secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances. Mounir MAHJOUBI, autrefois secrétaire d'État chargé du numérique, est nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et du ministre de l'action et des comptes publics. Un nouveau gouvernement qui compte désormais onze ministres (hommes) pour dix femmes. Et six hommes secrétaires d'État pour sept femmes parmi lesquels Sophie CLUZEL.

Lutté contre la discrimination…

Le président de la République qui a décidé d’ajouter aux fonctions Marlène SCHIAPPA, jusqu’à alors secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes celle de la lutte contre les discriminations. Une fonction qui risque d’engendrer une double voix notamment entre Sophie CLUZEL et Marlène SCHIAPPA lors du traitement du handicap par exemple.

Une décision néanmoins saluée par le député suppléant Matthieu ANNEREAU (LREM), et président de l'APHPP pour qui cette décision permettra d’ « avancer concrètement sur ce sujet de société qui prospère et doit être combattu sans relâche ». Des discriminations de plus en plus nombreuses et comme le prouve le dernier rapport des défenseurs des droits qu’ils concernent « Le sexe, l'origine, l'orientation sexuelle…le nombre de saisines au titre des discriminations place le handicap comme premier facteur aujourd'hui en France » précise Matthieu ANNEREAU. Conseiller Municipal et Métropolitain de Nantes atteint de cécité, qui entend avancer avec la ministre sur ce « défi majeur », restent à savoir s’il sera attendu.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir