Contenu principal

Message d'alerte

le ministre de la santé lors de son audition au sénat a sa gauche le président de la commission de affaires sociale d793cA la suite du vote de la loi sur l’immigration par 349 voix contre 170 voix le 19 décembre dernier, le ministre de la Santé à présenter sa démission, a confirmé le porte-parole du gouvernement, Olivier VERAN, mercredi 20 décembre, ajoutant qu'il était "absent hier matin au Conseil des ministres". Une première démission au sein de l'exécutif, qui sera remplacé au ministère de la Santé sera assuré par Agnès Firmin Le BODO, l'actuelle ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé.

Ancien membre du PCF dans sa jeunesse, puis haut fonctionnaire et directeur de l'Agence régionale de Santé d'Ile-de-France pendant la crise sanitaire, Aurélien ROUSSEAU avait été nommé fin juillet au ministère de la Santé, succédant à François BRAUN. Il avait auparavant dirigé le cabinet de la Première ministre, Elisabeth BORNE. Aurélien ROUSSEAU a annoncé immédiatement a l’annonce du vote se désolidarisé du projet de loi immigration, voté mardi soir à l'Assemblée nationale et au Sénat. Il avait déclaré au Monde, mercredi matin, qu'il "ne donnait de leçons de gauche ou de morale à personne", expliquant constatait qui « lui n’était pas possible pour d'expliquer ce texte ni de soutenir ce texte ».

L'intérim au ministère de la Santé sera assuré par Agnès FIRMIN Le BODO, l'actuelle ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé. La ministre ayant dans un twitte annoncer que « continuerai de poursuivre le travail engagé aux côtés d'Aurélien Rousseau, dans un esprit de construction au service de la santé des Français ».

Stéphane LAGOUTIERE

Ministère de la Santé

 

Ajouter un Commentaire