Contenu principal

Message d'alerte

Segolene Neuville a l assemblee nationale lors de la seance des questions au gouvernernementLa secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, Ségolène NEUVILLE, a annoncé mercredi que l'assurance maladie ne financerait pas de nouveaux départs de personnes handicapées en Belgique, une ministre qui demande également au département de soutenir les actions de l'Etat, alors que deputé Gilles LURTON députés (Les Républicains) exprimé egalement son inquiétude face au charge financiere et la baisse des dotations. Il seraient Selon l'Unapei, plus de 6500 enfants et adultes sont pris en charge dans des établissements en Belgique.

Autorisation et installations mise en oeuvre par ars fin 2014Aujourd'hui en France, les établissements et services médico-sociaux accompagnent près de 470 000 personnes en situation de handicap. La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) permet pour sa part l'installation de nouvelles places, en adéquation avec les objectifs fixés par les plans nationaux. Publié chaque année, le bilan des plans de création de places permet de suivre les autorisations et les installations mises en oeuvre par les agences régionales de santé (ARS).

Foyer de vie Pierre RIBET A BalmaLe gouvernement va dédier 15M€ dès 2016 à la création de places pour les personnes en situation de handicap afin d'éviter leur départ vers la Belgique, territoire d'accueil privilégié pour les personnes handicapées françaises. Un peu plus de 1500 enfants et 4500 adultes handicapés sont accueillis aujourd'hui dans un établissement médico-social belge. Ces départs s'expliquent en partie par un manque de solutions en France, notamment pour les situations complexes de handicap, indique jeudi le ministère des Affaires sociales.

Inauguration a Fondettes en Indre et_Loire du Village repit familles par Marisol TOURAINEÀ l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer, le gouvernement a donné son feu vert à la construction d'un village pilote dans les Landes visant à maintenir les malades dans une vie sociale « ordinaire », et inauguré près de Tours un « village répit », qui permet à leurs familles de souffler durant quelques jours. C'est à Mont-de-Marsan que Laurence ROSSIGNOL, secrétaire d'Etat chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, a officialisé le premier projet de « village Alzheimer » en France qui accueillera 120 malades à son ouverture prévue en 2018.

Clinique Saint GregoireAlors l'accès à la santé reste une préoccupation majeure pour beaucoup de personnes en situation de handicap dont les revenus de l'AAH leur interdisent toujours a la CMU. Le Collectif Interassociatif sur la Santé dit « Stop » une fois encore au forfait exorbitant exercé par les cliniques privées, une situation dénoncée depuis 2012. Parmi l'un des premiers de la classe le groupe hospitalier privé Saint-Grégoire, près de Rennes. en Bretagne pourtant classée dans un palmarès publié par Le Point au premier rang.

AAH une progression de 7 euros a compter du 1er septembre 2015Si certaines ont parfois de l'importance pour les Français comme le 1er juillet, ce 1er septembre comme chaque année est l'occasion pour certaines prestations sociales de voir le montant revalorisé. Une augmentation qui aurait dû l'être le 1er juillet dernier, mais qui avait été repoussé a la suite du plan d'économies de 50 Mds€ de Manuel VALLS approuvé par Assemblée en 2014. L'Allocation adulte handicapé passe donc de 800,45 € à 807,66 € soit une augmentation de 7,21 € et de 524,16 €.et le RSA socle grimpe à l'inflation prévisionnelle d'environ 1%.

Page d_acdeuil_du_Barorometre_de_la_compensation_de_l_association_APFSouvent difficile et compliqué, la compensation du handicap nécessite de pouvoir déterminé ce que la personne peut et ne peut réaliser en toute autonomie. Afin de permettre a ces adhérents, mais a tous ceux qui peuvent en avoir besoin, l'Association des Paralysées de France, vient de lancer un questionnaire en ligne permettant aux personnes bénéficiaires du PCH d'évaluer leur compensation. L'APF appelle donc tous les citoyens concernés à répondre en ligne.