Contenu principal

Message d'alerte

les elus des collectivités en situation de handicap encore trop peu présent 59987Il ne suffit pas seulement d’avoir le droit de vote faut-il encore pouvoir aussi pouvoir y participer. Force et de constaté que les personnes handicapées son peu voir sous représenté dans la vie politique. Une représentation qui a l’assemblée est réduite avec un seul député. Si les collectivités territoriales font un peu mieux les personnes handicapées restent encore trop absente. Et t-il pour autant nécessaire de mettre des quotas comme pour les femmes ? Lors de l’examen du projet de loi « Engagement et proximité », le Sénat a souhaité cependant encourager l’engagement des personnes en situation de handicap pour les prochaines élections municipales.

La commission de la déléguation des femmes du senat auditionnant divers personnalités 3eddeUn mois après le lancement du Grenelle des violences conjugales à Matignon. La délégation aux droits des femmes du Sénat, présidée par Annick BILLON (UC, Vendée), a adopté à l’unanimité un rapport d’information sur les violences faites aux femmes handicapées. Un rapport qui fait suite notamment a une table ronde organisé au Sénat sur ce thème le 5 décembre 2018 auquel Sophie CLUZEL c’était malheureusement réduite a affirmé la prétendue « priorité du handicap » dans la politique du Président de la République Emmanuel MACRON. Et ne faisant à l’époque que de vague engagement…

Les membres de la commission des lois au sénat auteur du rapport le handicap dans la fonction publique 08303Quelques jours après la présentation du bilan pour l’année 2018 de l’action du FIPHFP et un peu plus d’un mois d’un rapport après la publication d’un rapport intéressant « Donner un nouveau souffle à la politique du handicap dans la fonction publique ». Le Sénat qui a lui décidé lors de l’examen du projet de loi de transformation de la fonction publique de rejeter les amendements du Gouvernement supprimant plusieurs mesures adoptées par la commission des lois pour améliorer l’intégration des agents en situation de handicap.

Le sénateur de Martinique Maurice ANTISTE le 13 février 2019 lors d'une séance au sénat bbcb8Il semblerait que malgré ces affirmations encore récentes dans le parisien Mme Sophie CLUZEL ne soit pas si attentive aux préoccupations de la vie quotidienne des personnes handicapées. Ou alors uniquement pour les questions venant de la majorité. Déposé le 11 octobre 2018, le Sénateur martiniquais reste sept mois plus tard toujours sans aucune réponse suite à l’évolution de l'éligibilité à la prestation de compensation du handicap pour les handicapés visuels. Ce dernier avait en effet attiré l'attention des Ministres sur la situation des personnes âgées de plus de 60 ans dont le handicap visuel ne pouvant être reconnu au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH).

Le Sénateur de la Drôme (LREM) Bernard BUIS et le Sénateur de la Corrèze Daniel CHASSEING (RTLI) e5d0cAu lendemain de la journée mondiale de l’autisme le 2 avril dernier, le Sénateur de la Drôme (LREM) Bernard BUIS et le Sénateur de la Corrèze Daniel CHASSEING (RTLI) ont dans le cadre des questions d’actualité du gouvernement au Sénat interpellé la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL, sur deux sujets. Le premier ayant abordé la difficulté des familles souvent « démunie face a l’autisme ». Le second aura lui interrogé Sophie CLUZEL « sur les conséquences de la réforme de l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés (OETH) applicable au 1er janvier 2020, issue de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Une question auquel la Ministre n’a pour l’instance pas souhaité répondre….

le sénateur Philippe mouiller des deux sèvres lors des questions dactualité au gouvernement fa9ecA l’occasion des questions d’actualité au Sénat le Sénateur Phillippe MOUILLER des Deux-Sèvres (LR) est revenu sur les nombreuses inquiétudes subsistent chez les acteurs et les familles concernant les réformes dans le domaine du handicap et ceux notamment dans le domaine de l'école et l'entreprise. Le Sénateur s’interrogeant six mois après la la promulgation de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, dont l'ambition était, notamment, de garantir un parcours professionnel plus fluide aux personnes handicapées sur la réalité de son impact et notamment sur la refonte de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés. Une inquiétude dont le Sénateur est également revenu sur la politique annoncée de « l’école inclusive », regrettant de nombreuse par d’ombre….

les aidants familiaux sont parfois a bout de souffle et demande une meilleure reconnaissance c951aPrésentée dans le cadre de la niche parlementaire du groupe UDI, Agir et Indépendants visant à proposer à favoriser la reconnaissance des proches aidants, à été adoptées par l’Assemblée nationale ce 6 décembre. Le texte, adopté à l’unanimité par le Sénat le 25 octobre dernier, avait été rejeté par la commission des affaires sociales une semaine auparavant, malgré le soutien affiché de tous les groupes politiques à l’exception du groupe La République en marche.