Contenu principal

Message d'alerte

entrée principale du palais de l'ElyseeLe 28 février, l'APAJH, principale association, à considérer l'ensemble des champs du handicap, a adressé aux principaux candidats son « Pacte handicap 2012 ». Composé de dix engagements, il vise à reconstruire le consensus républicain qui avait prévalu au moment de l'adoption de la loi du 11 février 2005. À moins d'une semaine du premier tour, la Fédération a reçu trois réponses. Elle regrette que le handicap soit, une fois de plus, laissé dans l'ombre de la campagne.

Trois candidats s'engagent à une semaine du premier tour

Aujourd'hui, 18 avril, l'APAJH a reçu des retours de la part de trois candidats, qui réagissent positivement au Pacte : François Bayrou du MODEM, François Hollande du Parti Socialiste et Éva Joly d'Europe Écologie les Verts. François Bayrou s'engage ainsi notamment pour la formation des personnels accompagnants de la communauté éducative, pour la création d'un nouveau statut d'Assistant de Vie Scolaire, ou encore pour la mise en place d'un dispositif de prise en charge du cinquième risque, via la création d'un « Plan Dépendance ». Il souligne son souhait de rendre effective la loi sur l'accessibilité des bâtiments publics, et de renforcer la formation des collectivités territoriales à l'accessibilité des bâtiments publics.

François Hollande, pour qui le handicap, est un sujet transversal et non catégoriel, revient spécialement sur une mesure de son programme. Il soutient que l'on ne peut pas œuvrer pour les élèves en situation de handicap en affaiblissant l'éducation Nationale dans son ensemble, et rappelle que la création de 60 0 00 postes supplémentaires est le socle de son engagement pour la scolarisation dans le domaine du handicap. Pour ce qui est de l'accès à l'emploi, il souhaite consolider le réseau Cap Emploi, développer des passerelles entre milieu adapté et milieu ordinaire, et sanctionner plus sévèrement les entreprises ne faisant pas d'efforts pour respecter les 6 %.

Eva Joly, qui a signé le Pacte Handicap 2012 de l'APAJH, se prononce pour une accessibilité universelle. Ainsi, par exemple, concernant la thématique de l'École, elle exprime le souhait de développer l'accès à la scolarisation, en augmentant le nombre d'Assistants de Vie Scolaire et en les intégrant à l'Éducation Nationale. Dans le domaine de l'emploi, elle ambitionne de créer un maximum de passerelles entre le milieu médico-social et le milieu ordinaire. Dans celui de la santé, elle s'engage à assurer l'accès aux soins à tous, via notamment une augmentation du seuil d'accès à la Couverture Maladie Universelle complémentaire. Si les trois candidats vont dans le sens de la plupart des mesures proposées par l'APAJH, seule Éva Joly envisage de mettre en place le revenu universel d'existence, après l'avoir expérimenté.

Le handicap reste un combat quotidien !

Si l'APAJH a apporté le plus haut intérêt aux retours des candidats d'Europe Écologie Les Verts, du MODEM, et du Parti Socialiste, la Fédération déplore le silence des autres partis sollicités. Elle regrette particulièrement que le sujet soit laissé pour compte dans les débats et par les médias, alors que pour 72% des Français, les pouvoirs publics devraient en faire davantage pour améliorer la condition des personnes en situation de handicap en France (Source : Sondage TNS-Sofres du 26 janvier 2012 pour l'APAJH). Pour Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des APAJH, « quand le handicap sera pensé comme un atout pour la transformation de la société, une étape fondamentale sera franchie dans la construction d'une société inclusive ».

La Rédaction

 

Récemment constituée, à l'initiative du Collectif des démocrates handicapés (CDH), la « Force citoyenne » a interpellé les candidats à l'élection présidentielle . Celle-ci a été adressée à chacun des prétendants. Regroupant le CDH, le « collectif EgaliTED », « Humanisme-Ecologie-République », « Vivre avec la SEP 2012.04.16.isoloir-de-vote-pour-personnes-handicapeesSeront-il nombreux a venir voté pour le 1er et deuxieme tour, le CDH tente une dernière fois de poser des questions a des candidats parfois muet» et « Asperger Amitié », « la Force citoyenne » a posé 7 questions à tous les candidats : toutes les réponses seront publiées sur son site. Les réponses qui seront données aux questions seront consultable en même temps le 19 avril, 3 jours avant le premier tour.

Dans les jours qui suivront la publication et la diffusion des réponses dans les divers réseaux auxquels le collectif participe, sera rendue publique une première liste de candidats aux élections législatives. Si lors de la campagne pour la Présidence de la République, il n'a pas été fait grand cas des préoccupations quotidiennes d'une grande partie de la population, ignorée dans les programmes, le CDH et la Force Citoyenne sauront aller à la rencontre des électeurs en juin 2012, à l'occasion des élections législatives, et offrir aux citoyens la possibilité d'avoir des représentants proches d'eux.

Le président du collectif des démocrates handicap qui sera présent demain a partir de 15 h 30 sur le plateau de radio Booster 89.1 nous donnera a cette occasion son sentiment sur cette campagne et les promesse des candidats sur les grands sujet comme l'accessibilité, la santé, l'éducation ou l'emploi. Jean-Louis FONTAINE qui espère que les candidats puisse comprendre l'importance du sujet et qu'il ne prenne pas uniquement en compte l'économie même si il indispensable mais doit rester au service de l'homme et non le contraire.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Appercu du site de la F.A.G.E.R.HÀ défaut de voir, les candidats considéraient le sujet du handicap comme un véritable sujet de société, un sujet qui concerne directement plus 12 % de la population française de moins de 65 ans. La FAGERH qui fédère l'ensemble du secteur de la réadaptation professionnelle soit 140 établissements et services qui accueillent chaque année 11 000 travailleurs handicapés pour une reconversion professionnelle. L'association qui a adressé ou présenter à chaque candidat une plate-forme de propositions pour une inclusion professionnelle durable des travailleurs handicapés.

Seront-ils réellement entendus au-delà d'une réponse de convenance ? On peut craindre que non au vu d'un taux de chômage qui ne cesse de progresser chez les travailleurs alors que celui deux a trois fois plus importantes que chez les valides. Rappelons à titre d'exemple que la FAGERH, dont l'objectif, est de permettre à une personne handicapée de retrouver un métier compatible avec l'état de santé suite à un accident ou une maladie. Une inclusion dans l'emploi qui comme le rappel les responsables de l'association « suppose une véritable volonté politique : se donner les moyens nécessaires en termes d'orientation, de formation et d'accompagnement ».

Contrairement à la politique mise en œuvre par l'État et de « cesser les désengagements successifs de l'État constatés dans les dernières lois des finances et d'engager des concertations dans les territoires pour apporter les réponses les plus adaptées aux besoins ». « Une qualification professionnelle est un passeport pour l'emploi. Les résultats de la réadaptation professionnelle en atteste : 69 %% des stagiaires accueillis, en 2010 en formation, ont trouvé un emploi dans l'année suivante » soulignent les responsables dans le communiqué.

Des propositions à travers une plate-forme

Des propostions dans leurs intégralités incluant des témoignages de travailleurs handicapés que vous pouvez retrouver ici ou sur le site de la FAGERH. Les principales propositions concernant l'évaluation l'orientation et la formation, trois points essentiels dans le parcours au retour à l'emploi pour un travailleur handicapé. En matière d'évaluation la FAGEREH à suggérer notamment la mise en place une unité par bassin de santé, le dispositif UEROS pour les personnes cérébrolésées étant insuffisamment développé au regard des besoins et des engagements pris.

En matière d'orientation, le développement des conventions entre les centres de préorientation et les MDPH pour améliorer l'information et fluidifier les parcours. Ainsi que l'augmentation du nombre de lieu d'accueil et diversifier l'offre pour mieux répondre aux besoins notamment autour des missions de diagnostic, de préévaluation et d'évaluation, ou encore inscrire les services de préorientation comme acteur du service public de l'orientation. Enfin développer les partenariats avec le champ sanitaire pour donner aux bénéficiaires la possibilité de mûrir leur projet en offrant le temps et les étapes adaptées à leur rythme et à leur situation.

En matière de formation trois points paraissent essentiels à l'association celle d'assurer la rémunération de tous les travailleurs handicapés stagiaires de la formation professionnelle, afin de sécuriser les parcours professionnels quels que soient les aléas de santé. De financer la compensation en formation (interprète, synthèse vocale...) pour que la formation soit accessible à tous quel que soit le handicap. Mais aussi de développer des pôles ressources pour l'accompagnement de jeunes en formation, pour le conseil aux entreprises, pour les travailleurs d'ESAT...

La Rédaction

Alors que l'association n'aura reçu des réponses à son pacte citoyen emploi et handicap que de la part de quatre candidats, l'ADAPT, publie un ouvrage grand public couverture du manifeste de l'adapt intitulé "Égaux et Différents" comportant les cinq logos du handicap"Égaux et différents". Un ouvrage destiné au plus grand nombre afin de les sensibilisés à l'accès à l'emploi et à la citoyenneté des personnes handicapées. Disponible à compter du 20 avril en librairie au prix de 2€, il présente des solutions d'amélioration des conditions de vie reprenant notamment les propositions contenues dans les 10 engagements du Pacte proposé le 19 mars derniers aux candidats aux élections présidentielles.

Si François BAYROU, Nicolas DUPONT-AIGNAN, Marine Le PEN, Eva JOLY avait été la seule aurait signé l'intégralité de ce pacte. Une déception par seulement pour l'association et ses dirigeants mais aussi qui nous montre que dernière les préoccupations de sois disant représentant de la classe ouvrière certains candidat n'ont toujours pas semble t-il pas conscience de la présence des travailleurs handicapés. Un réalité qui prouve qu'aucun de ceux susceptible d'être réellement élus n'a voulu prendre d'engagement a travers une réelle politique de l'emploi en France alors que le taux de chômage continu a progressé et désormais a 19,9 %. Des réponses des candidats que vous pouvez retrouver dans leur intégralité sur le site de l'association.

« Égaux et Différents », le livre grand public

L'ouvrage publié aux éditions Nouveau Monde offre une vision par l'ADAPT de la situation réelle des conditions de vie des personnes handicapées et propose des solutions d'amélioration de ces conditions. L'ADAPT souhaite ouvrir la thématique de l'accès à l'emploi et plus globalement à la citoyenneté des personnes handicapées au grand public. Un ouvrage qui a été préfacé par Philippe CROIZON, ce nageur de l'extrême, amputé des 4 membres qui a traversé la manche en 2010 et s'apprête à relier les 5 continents à la nage courant 2012.

La Rédaction

Après la ville de Toulouse, qui avait proposé ce projet à travers le lancement d'un guide, François GOULARD, Président du Conseil général du Morbihan a présenté officiellement lui ce nouveau dispositif. Car selon le département si quelques-uns ont d'ores et déjà anticipé cette mise aux normes, bon nombre de commerces auront Le Président du Conseil Général du Morbihan entouré des responsables des chambres de commerce et d'industrie et de la Chambre des métiers et de l'artisanat pour le lancement du dispositif « accessibilité Commerces » Photo Charlotte BAHUON Le Président du Conseil Général du Morbihan François GOULARD entouré des responsables... besoin d'un important « coup de pouce » pour remplir cette obligation. Un avis que ne partagent pas totalement certaines associations locales qui estiment que c'est n'est pas au contribuable de payer un tel aménagement dans des zones commerciales.

Le département qui a voulu faire comprendre qu'au-delà des responsabilités que le législateur confère au Département vis-à-vis des personnes handicapées, que la loi du 11 février 2005 réaffirme ainsi le droit pour les personnes handicapées d'accéder physiquement et matériellement aux espaces publics. Si selon le Président du Conseil Général celui-ci a déjà commencé cette démarche comme propriétaire, gestionnaire ou employeur, ce dernier souhaite aller plus loin.

D'ici le 1er janvier 2015 en effet, la loi impose que l'ensemble des commerces se mette aux normes accessibilité. Dans le Morbihan, près de 5 500 commerces sont concernés dans des activités telles que l'alimentaire, l'équipement de la personne ou de la maison, l'hygiène et la santé ou la culture et les loisirs.

Si quelques-uns ont d'ores et déjà anticipé cette mise aux normes, bon nombre de commerces auront besoin d'un important « coup de pouce » pour remplir cette obligation. Le Département, en lien avec la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) et la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), a donc décidé d'encourager cette démarche et propose un nouveau dispositif « Accessibilité Commerces »

Plusieurs centaines de commerces concernés...

Le dispositif « accessibilité Commerces » sera effectif d'ici au mois de juin. Une opération où le département et ses partenaires ont encouragé cette démarche, « L'idée étant de simplifier les démarches pour que le dispositif profite à tout le monde », précise François GOULARD, président du Conseil Général. « Concrètement, il s'agira, par exemple, de supprimer les marches d'accès et/ou d'agrandir une porte des établissements privés et publics. Ses travaux profiteront aux personnes handicapées mais également aux personnes âgées et aux poussettes » conclut François GOULARD.

Sont éligibles tous les travaux d'accessibilité pour tout type de handicap, pour tous les commerces de toutes les communes du Morbihan, employant plus de cinq salariés et d'une surface de vente inférieure à 300 m². Et ceci, de juillet 2012 à décembre 2014. « Des dossiers qui peuvent néanmoins être constitués dès à présent afin de réaliser un prédiagnostic obligatoire et gratuit auprès des CMA et CCI », précise François GOULARD. Des travaux immobiliers et matériels, pour lequel les entreprises pourront être subventionnées à hauteur de 3.000 € maximum. Des premières subventions qui devraient être versées des courants juillet 2012.

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

Recyclage produits informatiqueInauguré officiellement le 23 avril prochain a Montataire (Oise) pour une installation et démarrage prévus à partir du 7 mai prochain. Date à laquelle cette nouvelle entreprise accueillera 24 travailleurs handicapés chargés de recycler les équipements électriques et électroniques dans les locaux de l'entreprise Lenormant, sur le site des Marches de l'Oise, à Montataire. Une initiative gérée et responsable du recrutement par un chantier d'insertion de par l'association pour le développement par l'économie, la formation et l'insertion des travailleurs handicapés de l'Oise (Defith60).

Vue d'un des balcons réservé au public de l'hémicycle de l’Assemblée nationale videMême si beaucoup de Français sont encore en plein dans les élections présidentielles dont le premier tour aura lieu dimanche prochain, les députés commencent eux aussi a se préparer. Comme cela avait confirmé lors du conseil des ministres du 11 mai 2011, le ministre de l'Intérieur a annoncé le calendrier des prochaines élections législatives. Le premier tour se tiendra le 10 juin 2012 et le second tour le 17 juin 2012.

Les listes des candidats pour le 1er tour, fournies par le Ministère de l'Intérieur, seront disponibles fin mai 2012. L'Assemblée vient de mettre en ligne un nouveau site exclusivement dédié aux prochaines élections législatives des 10 et 17 juin 2012.

Vous y trouverez des informations sur le droit électoral et le statut des députés, la carte des circonscriptions - y compris celles des députés qui représenteront pour la première fois les Français de l'étranger - des questions/réponses sur ces élections et, dès qu'ils seront connus, la liste des candidats des 1er et 2e tours.

Un vote où pour tenir compte du décalage horaire, les habitants de certains départements et territoires d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Polynésie Française) voteront la veille. Par ailleurs, les Français établis à l'étranger, qui pour la première fois désigneront des députés, voteront avec une semaine d'avance afin de tenir compte de l'éloignement.

Les pouvoirs de l'Assemblée expirant « le troisième mardi de juin de la cinquième année qui suit son élection » (article LO121 du code électoral, sur le site Légifrance), le mandat des députés de l'actuelle législature expirera le mardi 19 juin 2012 à minuit, celui des députés nouvellement élus débutant le mercredi 20 juin 2012 à 0h00.

Nouveau découpage électoral

Ces législatives 2012 seront marquées par un nouveau découpage électoral. Le nombre de députés reste inchangé (577), mais la répartition des députés à élire varie. Concrètement quel était le problème ? Historiquement un département devait compter au moins deux députés, une logique qui avait été cassée. Le nouveau découpage a lui été établi pour permettre une meilleure représentation démographique. Certaines circonscriptions étaient en effet surreprésentées par rapport à leur nombre d'habitants et d'autres sous-représentés. Ainsi une voix d'un électeur du département de la Lozère « valait » plus de trois voix d'un électeur du département des Bouches-du-Rhône. Des circonscriptions ont disparu, d'autres ont été créées ou agrandies.

Élections législatives et financement des partis politiques

Les élections législatives servent certes à désigner les députés qui siégeront à l'Assemblée nationale, mais elles permettent également de financer en partie les partis politiques. À chaque siège de député correspond une somme gagnée par son parti politique (44.000 € en 2007). D'autre part si un parti politique présente au moins 50 candidats dans autant de circonscriptions et qu'il réalise au minimum un score de 1 % des voix, chaque voix lui rapporte 1,63 € par an pendant la durée du mandat (5 ans sauf en cas de dissolution de l'assemblée).

Triangulaires et quadrangulaires

Le mode de scrutin spécifique permet la présence de 3 ou 4 candidats au 2e tour de l'élection. En effet, contrairement à la présidentielle où seuls les 2 candidats arrivés en tête au 1er tour sont admis au 2e (en cas d'absence de majorité absolue bien sûr), il « suffit » pour les candidats des législatives, d'obtenir 12,5 % des électeurs inscrits pour pouvoir se maintenir. On parle alors de triangulaires ou de quadrangulaires. À noter: un candidat est élu dès le premier tour s'il obtient la majorité absolue (Plus de 50 % des suffrages exprimés) à la condition que l'abstention ne dépasse pas les 50 %.

La Rédaction