Skip to main content

Ignoré des candidats a la présidentielle l’ADAPT poursuit son appel a destination du grand public

Rédigé le 10 Avril 2012

Alors que l'association n'aura reçu des réponses à son pacte citoyen emploi et handicap que de la part de quatre candidats, l'ADAPT, publie un ouvrage grand public couverture du manifeste de l'adapt intitulé "Égaux et Différents" comportant les cinq logos du handicap"Égaux et différents". Un ouvrage destiné au plus grand nombre afin de les sensibilisés à l'accès à l'emploi et à la citoyenneté des personnes handicapées. Disponible à compter du 20 avril en librairie au prix de 2€, il présente des solutions d'amélioration des conditions de vie reprenant notamment les propositions contenues dans les 10 engagements du Pacte proposé le 19 mars derniers aux candidats aux élections présidentielles.

Si François BAYROU, Nicolas DUPONT-AIGNAN, Marine Le PEN, Eva JOLY avait été la seule aurait signé l'intégralité de ce pacte. Une déception par seulement pour l'association et ses dirigeants mais aussi qui nous montre que dernière les préoccupations de sois disant représentant de la classe ouvrière certains candidat n'ont toujours pas semble t-il pas conscience de la présence des travailleurs handicapés. Un réalité qui prouve qu'aucun de ceux susceptible d'être réellement élus n'a voulu prendre d'engagement a travers une réelle politique de l'emploi en France alors que le taux de chômage continu a progressé et désormais a 19,9 %. Des réponses des candidats que vous pouvez retrouver dans leur intégralité sur le site de l'association.

« Égaux et Différents », le livre grand public

L'ouvrage publié aux éditions Nouveau Monde offre une vision par l'ADAPT de la situation réelle des conditions de vie des personnes handicapées et propose des solutions d'amélioration de ces conditions. L'ADAPT souhaite ouvrir la thématique de l'accès à l'emploi et plus globalement à la citoyenneté des personnes handicapées au grand public. Un ouvrage qui a été préfacé par Philippe CROIZON, ce nageur de l'extrême, amputé des 4 membres qui a traversé la manche en 2010 et s'apprête à relier les 5 continents à la nage courant 2012.

La Rédaction

Le Département du Morbihan annonce le lancement d’un nouveau dispositif « Accessibilité Commerces »

Après la ville de Toulouse, qui avait proposé ce projet à travers le lancement d'un guide, François GOULARD, Président du Conseil général du Morbihan a présenté officiellement lui ce nouveau dispositif. Car selon le département si quelques-uns ont d'ores et déjà anticipé cette mise aux normes, bon nombre de commerces auront Le Président du Conseil Général du Morbihan entouré des responsables des chambres de commerce et d'industrie et de la Chambre des métiers et de l'artisanat pour le lancement du dispositif « accessibilité Commerces » Photo Charlotte BAHUON Le Président du Conseil Général du Morbihan François GOULARD entouré des responsables... besoin d'un important « coup de pouce » pour remplir cette obligation. Un avis que ne partagent pas totalement certaines associations locales qui estiment que c'est n'est pas au contribuable de payer un tel aménagement dans des zones commerciales.

Le département qui a voulu faire comprendre qu'au-delà des responsabilités que le législateur confère au Département vis-à-vis des personnes handicapées, que la loi du 11 février 2005 réaffirme ainsi le droit pour les personnes handicapées d'accéder physiquement et matériellement aux espaces publics. Si selon le Président du Conseil Général celui-ci a déjà commencé cette démarche comme propriétaire, gestionnaire ou employeur, ce dernier souhaite aller plus loin.

D'ici le 1er janvier 2015 en effet, la loi impose que l'ensemble des commerces se mette aux normes accessibilité. Dans le Morbihan, près de 5 500 commerces sont concernés dans des activités telles que l'alimentaire, l'équipement de la personne ou de la maison, l'hygiène et la santé ou la culture et les loisirs.

Si quelques-uns ont d'ores et déjà anticipé cette mise aux normes, bon nombre de commerces auront besoin d'un important « coup de pouce » pour remplir cette obligation. Le Département, en lien avec la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) et la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), a donc décidé d'encourager cette démarche et propose un nouveau dispositif « Accessibilité Commerces »

Plusieurs centaines de commerces concernés...

Le dispositif « accessibilité Commerces » sera effectif d'ici au mois de juin. Une opération où le département et ses partenaires ont encouragé cette démarche, « L'idée étant de simplifier les démarches pour que le dispositif profite à tout le monde », précise François GOULARD, président du Conseil Général. « Concrètement, il s'agira, par exemple, de supprimer les marches d'accès et/ou d'agrandir une porte des établissements privés et publics. Ses travaux profiteront aux personnes handicapées mais également aux personnes âgées et aux poussettes » conclut François GOULARD.

Sont éligibles tous les travaux d'accessibilité pour tout type de handicap, pour tous les commerces de toutes les communes du Morbihan, employant plus de cinq salariés et d'une surface de vente inférieure à 300 m². Et ceci, de juillet 2012 à décembre 2014. « Des dossiers qui peuvent néanmoins être constitués dès à présent afin de réaliser un prédiagnostic obligatoire et gratuit auprès des CMA et CCI », précise François GOULARD. Des travaux immobiliers et matériels, pour lequel les entreprises pourront être subventionnées à hauteur de 3.000 € maximum. Des premières subventions qui devraient être versées des courants juillet 2012.

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

MONTATAIRE : la ville accueille une entreprise au service de l’intégration et de du recyclage

Recyclage produits informatiqueInauguré officiellement le 23 avril prochain a Montataire (Oise) pour une installation et démarrage prévus à partir du 7 mai prochain. Date à laquelle cette nouvelle entreprise accueillera 24 travailleurs handicapés chargés de recycler les équipements électriques et électroniques dans les locaux de l'entreprise Lenormant, sur le site des Marches de l'Oise, à Montataire. Une initiative gérée et responsable du recrutement par un chantier d'insertion de par l'association pour le développement par l'économie, la formation et l'insertion des travailleurs handicapés de l'Oise (Defith60).

Les députes se prépare au renouvellement de leurs mandats pour le 20 juin

Vue d'un des balcons réservé au public de l'hémicycle de l’Assemblée nationale videMême si beaucoup de Français sont encore en plein dans les élections présidentielles dont le premier tour aura lieu dimanche prochain, les députés commencent eux aussi a se préparer. Comme cela avait confirmé lors du conseil des ministres du 11 mai 2011, le ministre de l'Intérieur a annoncé le calendrier des prochaines élections législatives. Le premier tour se tiendra le 10 juin 2012 et le second tour le 17 juin 2012.

Les listes des candidats pour le 1er tour, fournies par le Ministère de l'Intérieur, seront disponibles fin mai 2012. L'Assemblée vient de mettre en ligne un nouveau site exclusivement dédié aux prochaines élections législatives des 10 et 17 juin 2012.

Vous y trouverez des informations sur le droit électoral et le statut des députés, la carte des circonscriptions - y compris celles des députés qui représenteront pour la première fois les Français de l'étranger - des questions/réponses sur ces élections et, dès qu'ils seront connus, la liste des candidats des 1er et 2e tours.

Un vote où pour tenir compte du décalage horaire, les habitants de certains départements et territoires d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Polynésie Française) voteront la veille. Par ailleurs, les Français établis à l'étranger, qui pour la première fois désigneront des députés, voteront avec une semaine d'avance afin de tenir compte de l'éloignement.

Les pouvoirs de l'Assemblée expirant « le troisième mardi de juin de la cinquième année qui suit son élection » (article LO121 du code électoral, sur le site Légifrance), le mandat des députés de l'actuelle législature expirera le mardi 19 juin 2012 à minuit, celui des députés nouvellement élus débutant le mercredi 20 juin 2012 à 0h00.

Nouveau découpage électoral

Ces législatives 2012 seront marquées par un nouveau découpage électoral. Le nombre de députés reste inchangé (577), mais la répartition des députés à élire varie. Concrètement quel était le problème ? Historiquement un département devait compter au moins deux députés, une logique qui avait été cassée. Le nouveau découpage a lui été établi pour permettre une meilleure représentation démographique. Certaines circonscriptions étaient en effet surreprésentées par rapport à leur nombre d'habitants et d'autres sous-représentés. Ainsi une voix d'un électeur du département de la Lozère « valait » plus de trois voix d'un électeur du département des Bouches-du-Rhône. Des circonscriptions ont disparu, d'autres ont été créées ou agrandies.

Élections législatives et financement des partis politiques

Les élections législatives servent certes à désigner les députés qui siégeront à l'Assemblée nationale, mais elles permettent également de financer en partie les partis politiques. À chaque siège de député correspond une somme gagnée par son parti politique (44.000 € en 2007). D'autre part si un parti politique présente au moins 50 candidats dans autant de circonscriptions et qu'il réalise au minimum un score de 1 % des voix, chaque voix lui rapporte 1,63 € par an pendant la durée du mandat (5 ans sauf en cas de dissolution de l'assemblée).

Triangulaires et quadrangulaires

Le mode de scrutin spécifique permet la présence de 3 ou 4 candidats au 2e tour de l'élection. En effet, contrairement à la présidentielle où seuls les 2 candidats arrivés en tête au 1er tour sont admis au 2e (en cas d'absence de majorité absolue bien sûr), il « suffit » pour les candidats des législatives, d'obtenir 12,5 % des électeurs inscrits pour pouvoir se maintenir. On parle alors de triangulaires ou de quadrangulaires. À noter: un candidat est élu dès le premier tour s'il obtient la majorité absolue (Plus de 50 % des suffrages exprimés) à la condition que l'abstention ne dépasse pas les 50 %.

La Rédaction

Accès des personnes handicapées aux TICs le Sénat toujours en attente de réponse

Rédigé le 6 Avril 2012

Un an après le moins que l'on puisse c'est le manque de diligence du Ministre chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique pour répondre a la question du Le sénateur Hervé MAUREY à la tribune du Sénat a l'occasion d'une interventionSénateur M. Hervé MAUREY. Nous avions cru pourtant comprendre que celle-ci resté une des préoccupations du candidat président Nicolas SARKOZY. Le Sénateur attire l'attention de M. le ministre chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique sur l'accès des personnes handicapées aux technologies de l'information et de la communication (TICs).

Il rappelle notamment que l'Autorité de régulation des postes et des communications électroniques a formulé en février dernier 30 propositions pour améliorer les offres faites aux consommateurs de services de communications électroniques et postales. Parmi ces offres, l'Autorité invite les opérateurs et les associations concernées à travailler ensemble pour faire de l'équivalence des offres, inscrite dans la directive « service universel », une réalité pour les personnes handicapées.

Au-delà de ce groupe de travail, il lui demande quelles mesures le Gouvernement entend adopter pour garantir aux personnes handicapées un véritable accès à ces services à un coût abordable. Une question d'autant plus essentiel a l'heure ou le pouvoir d'achat des personnes en situation de handicap ne cesse de régressé malgré le respect de progression de l'AAH de 2.1 % en avril 2012.

L'importance des TICs reconnu mondialement

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 15% de la population mondiale est atteinte d'un handicap. Cependant, les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) peuvent venir au secours de ces personnes et améliorer de manière signifiante leurs conditions de vie.

Les TIC donnent aux individus la possibilité de compenser leurs restrictions physiques ou fonctionnelles. En augmentant la portée des activités qui leur sont disponibles, les TIC permettent aux personnes handicapées d'améliorer leur intégration sociale et économique au sein de leur société. En collaborant avec d'autres institutions qui interviennent dans ce domaine, l'UNESCO cherche à prendre conscience du véritable potentiel des TIC.

Mylib met la campagne présidentielle et les programmes des candidats sur votre mobile!

Affiche de présentation du programme destiné a télécharger le programme des candidats a l’élection présidentielleViapresse, leader de la vente de presse en ligne, qui a lancé la bibliothèque numérique Mylib il y a quelques semaines, un service aurait séduit plus de 200 000 internautes. A l'approche des élections présidentielles, Viapresse se lance dans une initiative citoyenne en proposant tous les programmes des candidats en version numérique. Un service notamment intéressant pour les personnes non et malvoyante qui pourront y avoir accéder plus facilement.

Le numérique n'a pas été au centre des débats en vue de l'élection présidentielle. Pourtant, il joue un rôle majeur dans la société actuelle une situation que semble avoir comprit le groupe. En lançant Mylib, le groupe adapte la presse magazine aux nouveaux modes de lecture et permet au grand public de (re)découvrir l'offre sur leur ordinateur, smartphone ou tablette.

C'est dans cette même logique que celui-ci souhaite aider les citoyens français à accéder facilement à tous les programmes des candidats à la présidentielle. Le jour J approche à grands pas. Pour faire un choix parfaitement éclairé, il convient d'étudier le programme électoral de chaque candidat mais cette démarche peut être fastidieuse.

Grâce à Mylib, tous les programmes sont rassemblés dans la bibliothèque et peuvent donc être consultés sur PC, Mac, smartphones et tablettes. Ce service est bien évidemment gratuit. Il suffit, pour en profiter, de se rendre sur : www.mylib.com/presidentielles

En quelques clics, un compte Mylib sera crée et les programmes s'afficheront automatiquement dans la bibliothèque ! Mylib propose également une application sur iPad, permettant d'accéder aux publications sans connexion internet. Les titulaires de compte Mylib retrouveront sur l'application l'ensemble de leurs magazines et documents. Pour télécharger l'application sur iPad : Mylib pour iPad

Le gouvernement installe un comité de pilotage coordonner la politique du risque de la perte d’autonomie

Rédigé le 4 Avril 2012

La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne BACHELOT, a installé aujourd'hui le comité national de pilotage sur les parcours de santé des personnes une personne âgée en perte autonomie dans un fauteuil avec une aide soignante pour l'aider dans les gestes quotidiens. Photo d'illustration âgées en risque de perte d'autonomie. Ce comité a été placé sous la présidence de Dominique LIBAULT, conseiller d'État, à la demande de Xavier BERTRAND, ministre du  Travail, de l'Emploi et de la Santé. Un comité de pilotage qui sera composé de représentants des administrations, des opérateurs et des inspections de l'État en charge de ces sujets, des agences régionales de santé, de l'Assemblée des départements de France, ainsi que de tous les professionnels de santé et des fédérations représentatives des secteurs sanitaire, médico-social et social.

Le comité sera notamment chargé de la mise en oeuvre des recommandations formulées par le Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance Maladie (HCAAM), qui propose la réalisation de projets pilotes permettant d'améliorer la prise en charge des personnes âgées. Il est, en effet, reconnu que l'insuffisance de coordination entre les différentes prises en charge sanitaire, sociale et médico-sociale, ainsi que le recours abusif à l'hospitalisation sont les causes de rupture dans le parcours de santé des personnes âgées. Cela peut être préjudiciable pour la qualité de la prise en charge des personnes âgées, et représente un surcoût annuel que le HCAAM évalue à 2 Md € par an.

Alors que 30 % de la richesse nationale sont consacrés aux politiques de protection sociale, garantir une prise en charge de qualité de nos aînés, ainsi que la bonne utilisation des deniers publics, est une obligation. Ce comité national de pilotage dispose de cinq ans pour définir les modalités de la prise en charge de demain. Dès 2012, les premiers projets pilotes pourront être lancés.

La Rédaction