Contenu principal

Message d'alerte

Un membre du coprs medical procedant a une vaccinationLe 15 février dernier, la FNAIR écrivait à la ministre de la Santé un courrier pour l’alerter de l’actuelle pénurie de vaccins contre l’hépatite B (v.article). Une inquiétude auquel a répondu le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) dans un avis déterminant « les populations prioritaires pour la vaccination contre l’hépatite B ». Une annonce qui ne semble satisfaire que partiellement la FNAIR qui reste très prudente sur la réelle application de cette annonce.

Operation de saisie informatique de feuilles de soins dans une Caisse primaire d assurance maladieMise en œuvre officiellement dans quatre mois en avril 2017, le lancement du Système national des données de santé (SNDS), créé par la loi Santé du 26 janvier 2016 et précisé dans un décret publié le 29 décembre 2016 n°2016-1871, publié en toute discrétion, reste la source de beaucoup de méfiance et d’inquiétude. Les députés ont d’ailleurs pour cela auditionné le 10 janvier, Kamel GADOUCHE, directeur du Centre d’accès sécurisé aux données.

La ministre de la sante Marisol TOURAINE en visite a la CPAM de CreteilCombien de temps avant de reconnaître enfin la place des représentants d’usagers au sein des Commissions de Recours Amiables des Caisses Primaires d’Assurance Maladie ? Telle est la question lancée par le Comité interassociatif sur le Santé (CISS) ainsi que deux autres associations la FNATH et l’UNAF. Celle-ci interpellant la ministre de la Santé, Marisol TOURAINE afin de faire respecter sans plus attendre le droit en vigueur lors des élections au sein des Caisses Primaires d’Assurance Maladie (CPAM) qui ont lieu en ce moment même, et d’assurer ainsi la validité procédurale des futures décisions des Commissions de Recours Amiables (CRA).

Lancement Plate Forme pour la sante de demainAujourd’hui la Ministre de la Santé au coté de Antoine DUBOUT, président de la FEHAP, Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs, à l’occasion de son 41e congrès sa plate-forme La Santé et la Solidarité de demain 2017-2022. Un projet qui bien que ressemblant a programme politique se veut pour le Président de la FEHAP avant tout une série de proposition autour de trois axes majeurs. Un lancement alors même que le programme Santé de François FILLION fait actuellement l’objet d’une polémique sur ce que ces concurrent de gauche et même parfois de droite considère comme une réduction des acquis...

Affiche CISS service appel telephoniqueAvec cinq grandes thématiques couvrent plus de 80 % des sollicitations sur les 10 000 réponses individualisées, soit une progression de près de 15 %, qui ont été apportées dont 88 % par téléphone. Le Collectif interassociatifs sur la santé vient de publier son rapport annuel 2015 de Santé Info Droits. Le CISS qui souligne l’importance de la discrimination dénonce son caractère pernicieux dont les malades ont tendance a ne plus porter attention. Le CISS qui vient également d’envoyer aujourd’hui une lettre ouverte a tous les députés contre le risque de l’exclusion des personnes malades de l’assurance emprunteur.

Siege de la Haute Autorite de Sante a ParisAlors que plus 8000 patients, annonce le CISS, des patients qui sont actuellement privés d’accès au Belatacept, en raison de sa non-inscription sur la liste en sus. Comme le prévoit la loi du 26 janvier 2016 relative à la modernisation du système de santé à introduit, par son article 181. Le conseil d’administration du CISS a décidé le 30 juin 2016 de faire exercice de ce droit d’alerte au titre de l’article L. 1114-1 du code de la santé publique à propos d’un médicament antirejet de la greffe du rein, le Belatacept. Un alerte auquel s’ajoute la lettre ouverte adressée par l’association Renaloo, et sa présidente Nathalie Mesny ce 4 juillet a Marisol TOURAINE.

carte vitaleRare promesse tenue de ce gouvernement, comme l’avait promis Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé lors de la loi santé et pour lequel avait milité le CISS. Ainsi à partir du 1er juillet comme la présenté aujourd’hui en Conseil des ministres, la nouvelle étape de la généralisation du tiers payant, au bénéfice de deux catégories celle des femmes enceintes et des personnes atteintes d’une affection longue durée. Un tiers payant et sa généralisation à tous les Français d’ici 2017 et toujours très contestée par les médecins. Une pratique qui dans la réalité était déjà une réalité pour ceux bénéficiant de l’ALD.