Contenu principal

Message d'alerte

Les nouveaux bâtiments de la CAF de Guadeloupe quelques jours avant son inauguration le 16 novembre dernier Après trente-deux années passées au Quartier de l'hôtel de ville à Pointe à Pitre, la Caf intègre la zone d'activités La Providence ou se trouve déjà des commerces et des administrations, des bureaux de la Sécu, le Service d'incendie et de secours, etc. Des administrés qui pourront désormais se rendre pour leurs formalités administratives dans un lieu véritablement accessible même si certain service doivent encore voir le jour pour permettre un réelle accueil pour tous. La Caf vient de tourner le dos au Quartier de l'hôtel de ville à Pointe-à-Pitre, à côté de La Poste, où elle est restée une trentaine d'années, en partageant les locaux avec la CGSS.

Hotel de Miramion ancien Musée de Assistance Publique qui vient d'être venduL'hôtel particulier de Miramion du XVIIe siècle, appartenant à l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris abritait jusqu'en juin 2012 le musée de l'AP-HP constituant a lui seul un bien immobilier exceptionnel de 3820 m² a été vendu par ces derniers dans le cadre de sa politique patrimoniale. l'AP-HP a décidé de valoriser cet hôtel et a fait appel à une l'agence Féau Commercialisation, spécialisée dans la vente de ce type de bien. La mise en vente s'est organisée sous la forme d'une consultation publique avec une remise des offres intervenue le 29 juin dernier.

De Gauche a droite le vice-président Jean-Paul DOUET, Yves Rome Président et Sénateur de l’Oise et Mme Emmanuelle AUGROS Directrice de la Maison Départementale des Personnes Handicapées de l’Oise situé a BeauvaisYves ROME, Président du Conseil général de l'Oise au côté de Jean-Paul DOUET, Vice-Président en charge des affaires culturelles et de l'autonomie des personnes, et de Gérard AUGER, Conseiller général, Président de la CDAPH*, ont visité les locaux de la MDPH de l'Oise le 4 juin dernier à l'occasion des cinq ans de l'installation de la MDPH de l'Oise à l'espace Saint-Quentin. L'occasion pour les élus de découvrir les nouveaux moyens de communication mise en place à travers un portail pour les usagers et un site internet.

Des innovations dévoilées aujourd'hui, à l'occasion de ces cinq ans qui viennent ainsi témoigner de la volonté du Conseil général de développer des réponses innovantes pour simplifier les démarches et favoriser un accompagnement de qualité auprès des personnes handicapées. Deux innovations dont la première aura pour objectif de faciliter le suivi de son dossier. Le portail permettra à l'usager d'avoir accès à ses informations personnelles, de consulter l'avancement de son dossier, de consulter vos droits. La seconde innovation sera perceptible à travers un site Internet dédié à la MDPH. Ce dernier offrant de manière simplifiée et accessible de connaître les droits liés au handicap, de télécharger les formulaires administratifs, de connaître les permanences et les animations.

1500 M2 au profit des familles, des associations et des usagers

Installée dans des locaux modernes et accessibles aux différents types de handicaps place sous la direction de Mme Emmanuelle AUGROS, la MDPH de l'Oise est l'une des premières de France, créée dès 2006 à l'initiative du Conseil général. Un lieu qui permet plus que jamais de traiter près de 220 000 demandes déposées depuis son ouverture permettant de répondre efficacement aux 70.000 Isariens à aujourd'hui un dossier actif à la MDPH.

Dans un souci permanent de lien avec la population le conseil général a ainsi développé afin de faciliter les démarches des personnes handicapées, a créé des « points d'accès » sur l'ensemble du territoire isarien grâce à son réseau de proximité. Ainsi notamment avec l'implantation de bornes visioconférence dans les 16 Maisons du Conseil général (MCG) qui mettent en relation directe avec les bureaux situés à Beauvais, évitant ainsi des déplacements qui peuvent être parfois difficiles.

« Avec la MDPH de l'Oise, nous avons créé, ensemble, une très belle réponse de solidarité. Les personnes handicapées trouvent ici un accompagnement de qualité, dont nous pouvons être collectivement très fiers et qu'il nous appartient de conforter, en partenariat », a souligné Yves Rome dans son intervention face au personnel présent.

Un engagement départemental

Selon un rapport Dexia / Assemblée des Départements de France 2011, le département de l'Oise ferait figure parmi les Départements pour lesquels les dépenses d'aide aux personnes handicapées ont représenté ces dernières années le 1er poste de l'action sociale en fonction du nombre d'habitants qui éte au dernier recensement 801 512. L'Oise ayant engagé ainsi pour le budget 2012 près de 96 M€ soit l'équivalent de 11977 € par habitant

Stéphane LAGOUTIERE


2011.09.27.adapsA partir du mardi 4 octobre, l'association Bête à Bon Dieu va proposer, en partenariat avec la Ville de Paris et la mairie du 14e, une permanence hebdomadaire pour aider les personnes sourdes dans leurs démarches administratives l’ADAPS.

Un service ouvert pour l’ensemble des Parisiens souhaitant bénéficier de ces services. Une permanence dont l’inauguration officielle aura lieu le 11 octobre prochain en présence de l’adjointe au Maire de Paris en charge du handicap, Véronique DUBARRY et Pascal CHERKI, Maire du 14e arrondissement.

Une équipe de permanents et de bénévoles sourds et entendants de l'association aideront les personnes sourdes dans la construction de leurs dossiers et/ou leurs besoins concernant les prestations et les services municipaux, à savoir par exemple le RIF: pour les demandes de crèches, écoles, caisse des écoles ; le service électoral ou de l'État civil pour les demandes de pièces d'identité et/ou de passeport.

Une équipe qui pourra vous guider avec les relations avec la Préfecture ou pour celle du logement dans l’accompagnement sur la construction des dossiers. Forte d'un savoir-faire professionnel de terrain qui repose sur une réflexion et une expérience approfondies dans la relation sourd/entendant, BàBDP accompagne ainsi dans les démarches quotidiennes de la vie des personnes sourdes. BàBDP proposera également aux personnes sourdes un accompagnement spécifique dans les services concernés avec interprètes en langue des signes sur rendez-vous.

Qui sont-ils ?

L’association Bête à bon Dieu Production (BàBDP) a était fondée en 2004 par Annie Mako (actuelle dirigeante) et s'organise avec une équipe de plus en plus dynamique et impliquée, constituée de personnes sourdes et entendantes, respectant l'éthique et la pensée citoyenne égalitaire. Face au constat de la méconnaissance de la surdité par les entendants, du besoin essentiel de rencontres citoyennes dans la mixité : sourds/entendants. Mais aussi de la nécessité de faire évoluer les regards croisés, l'association défend l'égalité citoyenne entre sourds et entendants sur le territoire national, à travers un large programme d'actions.  L'objectif de l'association est de partager dans la mixité une citoyenneté égalitaire, de lutter contre toutes formes de discrimination, quel que soit le champ des actions menées par l'association. À travers des projets citoyens, artistiques et culturels en direction des publics sourds et entendants, l'association souhaite faire évoluer le regard porté sur le public sourd.

Stéphane Lagoutiére

(1) Accueil : Mairie du 14e 2, Place Ferdinand Brunot 75 014 Paris Salle commune située au rez-de-chaussée et accueillant les différents services municipaux Tous les mardis matin de 9h à 13h
(2) Renseignements : BàBDP : 06 85 02 50 29 - Mairie 14e : 01 53 90 67 14
(3) Accompagnement aux Démarches Administratives pour les Personnes Sourdes (ADAPS)


2011.05.11.journee nationale du handicap dans la fonction publique« Handicap et fonction publique, la volonté de réussir » : tel sera le thème de cette première journée nationale du handicap dans la fonction publique instituée par une circulaire du 1er ministre le 27 décembre 2010. Libre aux administrations, services déconcentrés et collectivités d'imaginer les et « attraction » à mettre en œuvre. À cette occasion François BAROIN, ministre du Budget et de la fonction publique, et de Georges TRON, Secrétaire d'État chargé de la Fonction publique seront à Beauvais le 12 mai. Mais dont le bilan de l'action gouvernementale reste largement mitigé et dont le contraste et parfois les exonérations entre les ministères restent difficiles à comprendre.

Une journée qui sera le point de départ d'une campagne de sensibilisation, cette journée aura également pour objectif selon le ministère de rappeler que la prise en compte du handicap ne se réduit pas à la seule dimension du recrutement. L'insertion professionnelle, le maintien dans l'emploi et la garantie d'une carrière, doivent tout autant être assurés par les pouvoirs publics. Des ministres qui ont affirmé avoir demandé aux administrations publiques de se mobiliser au cours de cette journée afin que les agents puissent échanger sur l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Georges de Tron qui dans son communiqué à lui valoriser « l'action du FIPHFP et le nombreux progrès réalisé dans l'administration ».

Un fond qui contrairement à celle de l'AGEFIPH concernant le privé manque encore largement de moyen financier et surtout de contrainte contre les récalcitrants comme le ministre de la Justice, de l'Éducation nationale par exemple. Preuve avec 5,2 millions d'agents, la fonction publique est encore loin d'atteindre le quota des 6 % fixé par la loi depuis 1987, même si elle fait mieux que le privé qui plafonne à 2,4 %.

À l'occasion de cette journée, et à l'issue de neuf mois d'enquête menée au travers d'un questionnaire adressé à des centaines de collectivités territoriales, www.emploi-collectivites.fr, le site du recrutement dans la Fonction publique et les collectivités publie les résultats de son rapport sur l'emploi des personnes en situation de handicap dans les collectivités territoriales. Il reste du chemin à parcourir...

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

 

.