Contenu principal

Message d'alerte

La Ministre de la Santé Canadienne Ginette PETITPAS TAYLORUn trouble du spectre de l'autisme (TSA) peut avoir d'importantes conséquences permanentes sur les personnes atteintes du trouble, leur famille. Un des défis des familles touchées par l'autisme est de voir clair dans le vaste éventail de renseignements et de ressources sans doute possible quant à la qualité ou la crédibilité du contenu qu'elles trouvent. Afin de répondre à cela Ginette PETITPAS TAYLOR, ministre de la Santé celle-ci a annoncé la création et le financement d’une source centralisée fiable et accessible contenant les plus récents renseignements fondés sur des données probantes permettrait aux familles de passer plus de temps à soutenir les personnes touchées par un TSA.

Le Réseau AIDE un accès centralisé…

La ministre Ginette PETITPAS TAYLOR, ayant annoncé pour le plus de 10 M$ soit plus de 6.6M€ pour le Pacific Autism Family Network et la Fondation Miriam afin de créer le Réseau d'échanges et de ressources nationales surGraphisme sur la prevalence de lautisme chez les jeunes canadiens selon le dernier rapport de l'agence de la santé publique du Canada l'autisme et les déficiences intellectuelles (AIDE), soit un site Web national et un centre de ressources en ligne à l'intention de la population canadienne. « Le réseau AIDE fournira un accès centralisé » aux plus récentes études et ressources, ainsi qu'aux plus récents renseignements et types de soutien fondés sur des données probantes sur les TSA dans les deux langues officielles. De plus, six emplacements AIDE dans tout le pays fourniront un point d'accès aux Canadiennes et Canadiens qui cherchent à obtenir des ressources et du soutien en matière de TSA.

Un financement annoncé aujourd'hui fait partie de l'investissement de 20 M$ soit 13.3M€ sur cinq ans du budget de 2018 du gouvernement du Canada ayant pour objet de mieux satisfaire aux besoins des Canadiennes et Canadiens atteints de TSA et de leur famille. Une solution qui permettra selon la ministre de la Santé, d’accéder à « service gratuit et, permettra d'accroître la sensibilisation, la compréhension, les connaissances et la capacité à promouvoir la santé et le bien-être des personnes aux prises avec un TSA et leur famille ».

La mise en œuvre de ce réseau AIDE contribuera « changer de façon concrète et significative la vie des Canadiens et Canadiennes atteints d'autisme et celle de leurs familles. (…) Afin de réduire les inégalités en santé auxquelles les personnes aux prises avec un TSA et leurs familles font face », a estiméM. Sergio COCCHIA Président du conseil d'administration et président, Pacific Autism Family Network

Un sentiment partagé par Warren GREENSTONE Président-directeur général, Fondation Miriam qui espère comme la ministre que ce réseau puisse « accroître la prise de conscience et la compréhension (…) en diffusant des renseignements, des ressources et des programmes fondés sur des preuves par le biais d'une bibliothèque en ligne et en appuyant la collaboration et les partenariats nationaux grâce au réseau centre à centre ».

L’autisme au cœur de la mobilisation…

Octobre qui comme chaque année est le mois de sensibilisation à l'autisme, ce qui donne l'occasion à la population d'en apprendre davantage sur ce trouble et la manière à laquelle elle peut soutenir les personnes atteintes d'autisme, leur famille et leurs fournisseurs de soins. Selon le dernier rapport 2018* du Système national de surveillance du trouble du spectre de l’autisme (TSA) de l'Agence de la santé publique du Canada, les enfants et les jeunes âgés de 5-17 ans représenteraient 1 un cas diagnostic de TSA sur 66.

Les garçons étant quatre fois plus souvent diagnostiqués que les filles diagnostic. 1 garçon sur 42 présente un TSA. 1 fille sur 165 présente un TSA. Plus de la moitié (56 %) des enfants et des jeunes ont été diagnostiqués à l’âge de 6 ans. Et plus de 90 % des enfants et des jeunes ont été diagnostiqués à l’âge de 12 ans ou moins. Le trouble du spectre de l'autisme est un trouble neurodéveloppemental qui font référence à une série d'affections caractérisées par des difficultés sur le plan des aptitudes sociales, des comportements répétitifs, de la parole et de la communication non verbale.

*Les résultats du rapport proviennent des données de 2015 sur la santé, l’éducation et les services sociaux recueillis par les sept gouvernements provinciaux et territoriaux participants (Terre-Neuve-et-Labrador, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick, Québec, Colombie-Britannique et Yukon). Ces données représentent 40 % des enfants et des jeunes âgés de 5 à 17 ans au Canada.

La Rédaction

Source : ASP du Canada

Commentaires   

0 #1 profile 02-11-2018 14:20
Need cheap hosting? Try webhosting1st, just $10 for an year.

Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir