Contenu principal

Message d'alerte

Europe la bei finance les recherches dalmirall sur de nouveaux traitements pour les maladies de la peau ac8e5Dans le cadre du plan de l’Investissement Plan for Europe, la Banque européenne d’investissement (BEI) vient de fournir à Almirall, une entreprise pharmaceutique espagnole 120 M€ dans le cadre du développement de nouveaux médicaments pour des problèmes dermatologiques qui manquent actuellement de traitement efficace pharmaceutiques. Un projet de recherche qui portera notamment sur des pathologies telles que le psoriasis la dermatite atopique et la kératose actinique, un type de lésion cutanée précancéreuse. Un accord signé le 25 juin à Barcelonne en présence de la vice-présidente de la BEI La présidente Emma Navarro et Peter Guenter, PDG d’Almirall

Application storysign gratuite de traduction en langue des signes 1c202Huawei, leader technologique mondial, annonce aujourd’hui de nouveaux investissements pour son programme StorySign qui accompagne les enfants sourds dans leur apprentissage de la lecture, avoir réalisé un nouveau financement dans le cadre de cette politique d’un montant de 443 117 € avec l’Association Européenne des Sourds (European Union of the Deaf) auquel appartient la Fédération nationale des sourds de France depuis 1985. L’entreprise qui va également proposer quatre nouveaux ouvrages en 2019 qui viendront enrichir la bibliothèque StorySign.

La députée européenne virginie roziere 4dd53Ce matin, les États membres ont confirmé l'accord politique entre le Conseil de l'UE et le Parlement européen relatif à la directive sur la protection des lanceurs d'alerte. Une victoire qui intervient après plusieurs tentatives les tentatives de blocage de certains pays comme la France. Nicole BELLOUBET a donc beau jeu dans un communiqué de salue l'adoption de ce texte qui permet « de démontrer, à quelques semaines d'une échéance électorale cruciale, que l'Europe protège les citoyens ». Argumentaires juridiques, pression médiatique, exploitation des faiblesses des États, les élus ont eu recours à toute une palette d’outils pour permettre au texte de voir le jour et d’aboutir. Retour sur une saga qui a débuté en 2016.

le rapporteur du projet dammendement le député danois morten løkkegaard c2a66Avec plus de 80 millions de personnes en situation de handicap au sein de l’Union européenne auquel s’ajoute les personnes de plus de 65 ans en perte d’autonomique, l’Europe reste face a un immense chantier. Une question auquel les électeurs à deux mois des élections devront veiller a se que leurs droits soit respecté. Le parlement européen vient de voter L’acte européen sur l’accessibilité, adopté mercredi par le Parlement par 613 voix pour, 23 contre et 36 abstentions, vise à améliorer la vie quotidienne des personnes handicapées et âgées et ouvre la porte à davantage d’innovation.

Ecole spéciale accueillant des enfants en situation de handicap de Băbeni en Roumanie 8792b« Des obstacles structurels continuent à entraver gravement la protection effective des droits des personnes handicapées en Roumanie », a déclaré aujourd’hui Dunja MIJATOVIC, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, en rendant public le rapport sur sa visite dans le pays de novembre 2018. Le rapport est axé sur les droits des personnes handicapées, la violence à l’égard des femmes et la réforme en cours du système judiciaire et de la législation pénale.

Centre de détention de Bergen en Norvege a5ecdLe Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd’hui un rapport relatif à une visite effectuée en Norvège au printemps 2018. Lors de cette visite, le CPT a examiné la situation des personnes privées de liberté dans certains bureaux de police, des établissements pénitentiaires, au Centre de rétention de Trandum, dans un hôpital psychiatrique et un foyer médicalisé pour personnes âgées.

Manipulations génétiques sur les embryons humain. Une panacée génétique bientôt aux mains des chercheursPour le conseil britannique de bioéthique, il serait « moralement acceptable » de laisser des parents utiliser ces nouvelles techniques médicales dans l'intérêt de l'enfant. Le Nuffield Council on Bioethics, panel indépendant de scientifiques britanniques, vient en effet de publier un rapport affirmant que la manipulation de l'ADN des embryons humains pourrait se faire dans l’intérêt de l’enfant. Le professeur David KING, directeur du groupe Human Genetics Alert, « reste une honte » souligne-t-il.