Skip to main content

Des représentations du handicap et de la folie

Couverture du livre paru au éditions ères des représentations du handicap et de la folie 9e4a1Cette recherche d’anthropologie historique traite de pratiques artistiques, de thérapies par l’art et de représentations artistiques de personnes handicapées ou malades mentales. Des histoires présentées sous la forme de tableaux mettant en scène le handicap et la folie sont interrogées en référence à la sémiologie (Roland Barthes). Un excellent ouvrage qui traite d’un sujet passionnant dans une société ou la folie interroge, fait peur et surtout manque de moyen pour y répondre. Un ouvrage passionnant a libre absolument.

 

 

Le handicap et la folie inquiètent, dérangent et ne laissent personne indifférent ni peut-être indemne. C’est pourquoi, de tout temps, la littérature, la peinture, le théâtre, les mythes, la musique ont mis en évidence les réactions individuelles ou collectives qu’ils suscitent. Au fil d’un voyage dans l’histoire, du paléolithique supérieur à nos jours, Gérard BONNEFON explore les représentations artistiques de vies ainsi blessées, du désarroi qu’elles génèrent et des formes de traitement social dont elles sont l’objet.

Il interroge l’impact de ces représentations sur le regard individuel et collectif. Prenant appui sur des exemples issus de la mythologie, d’œuvres romanesques et picturales, du cinéma et du théâtre, il montre qu’une plus juste image de l’altérité est susceptible de nourrir le mouvement inclusif aujourd’hui à l’œuvre. L’auteur Gérard BONNEFON, diplômé de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS-Paris), éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, a été chargé de mission Culture/Temps libre auprès de l’UNAPEI, puis délégué national d’une association d’éducation populaire (CPCV). Il a assuré la direction d’une école de travail social (CEMEA).

Précise dans son introduction revient sur cette peur. « Le handicap et la maladie mentale inquiètent, dérangent et génèrent de la peur. Un pas de côté s’esquisse. Un paradoxe est en place, puisque si le soin, l’attention et la solidarité sont socialement acceptés et reconnus, il n’en reste pas moins vrai que la société éprouve des difficultés à mener une politique intégrative ou inclusive. Les personnes handicapées et malades mentales ne sont pas oubliées, ni abandonnées, mais vivent une situation paradoxale, puisqu’elles ne sont ni mises à l’écart ni vraiment intégrées.

Comment ouvrir la voie à un vivre-ensemble fraternel et citoyen ? Handicapé, quelle qu’en soit la cause ou l’origine, signifie ne pas ou ne plus être comme les autres. De nombreux témoignages relatent l’épreuve de la vie avec un handicap. Les personnes doivent construire ou reconstruire leur vie, lui donner ou lui redonner un sens et, dans tous les cas, faire face à l’épreuve tout en envisageant un avenir. L’étrangeté due au handicap ne peut être esquivée, elle saisit et provoque des interrogations. Elle ne laisse personne indifférent.
Les principes de solidarité et de fraternité traduisent le choix sociétal de ne laisser personne sur le bord du chemin : les pauvres, les chômeurs, les malades, les personnes handicapées, etc
».

Éditeur : ÈRES --- Auteur : Gérard BONNEFON --- Collection : Connaissances de la diversité --- Pages : 256 --- N°ISBN : N°ISBN : 978-2749-2769-15 --- Format : 13.5 x 21 – Prix : 25 € --- Disponible sur le site de l’éditeur et dans les librairies à partir du 27 Avril 2023

Catégorie : SOCIÉTÉ
Publication : 26 April 2023
HandicapPersonnes handicapéesPsychiatriehandicap mentalMaladie mentaleMusiqueMaladie psychiqueThéâtreHandicap pyschiqueHôpital psychiatriquePeintureArtsHistoireArt thérapieLittéraire

Articles en relation