Contenu principal

Message d'alerte

un jeune déficient intellectuelle posant pour la page Facebook de larche 0097eAlors que les gilets jaunes continuent à bouleverser l’actualité politique et sociale tous les samedis, le grand débat se poursuit et ceux jusqu’au 15 mars prochain. Un événement que les personnes en situation de handicap mental ou psychique veulent participer dans le cadre d’un débat " adapté " pour faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique le 25 fevrier prochain à Paris de 18h30 à 20h30. Un débat organisé par la Fondation l’Arche en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société. Des contributions qui seront par la suite mise en ligne sur le site dédié.

Prendre la parole pour tous les invisibles…

Depuis la fin de la première guerre mondiale, le handicap, demeure plus d’un siècle après, encore pour les français et encore pour les politiques le handicap dit visible et notamment les personnes en fauteuil ou celle des non-voyants. Pour les autres le handicap soient fait l’objet d’un rejet ou d’une forme incompréhension. Une situation du essentiellement par le fait de son absence de visibilité « difficile de comprendre ce qu’il a dans la tête » ! pourtant ces personnes représentent la majorité près de 80 % des personnes en situation de handicap en France. Et-ils pourtant écouté, accepter, inclus dans nos sociétés. Malheureusement non !

Pour tous ces raisons et encore bien d’autres, l’association l’Arche a décidé en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société, d'organiser un débat le 25 février 2019 à Paris au sein du Village Saint-Michel, regroupant dans le XVe arrondissement plusieurs structures médico-sociales (dont deux gérées par L’Arche à Paris), un EHPAD et des logements sociaux. Toutes les associations du Village sont invitées à y participer. Un débat qui sera l’occasion de « faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés » sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique ».

Des hommes et des femmes déficience intellectuelle font en effet partie de ces « invisibles » et qui ont peu l’occasion de faire valoir leurs arguments sur les questions de société. « Ce sont pourtant des citoyens comme les autres qui, par les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien mais aussi par la singularité de leur point de vue, peuvent contribuer à faire progresser l’ensemble de la société en apportant des idées novatrices » insiste l’association dans un communiqué.

Un débat ouvert a tous et adapté….

Le "Cercle Vulnérabilités et Société" rappelle que ces femmes et ces hommes « sont concernés par les choix qui engagent l’avenir de notre société et leur parole doit être également recueillie ». Pour ce que débat puisse être comprisla jeune estelle a gauche et le président de la république emmanuel macron 0930b de tous, les questions celui-ci sera adaptée au handicap mental via des pictogrammes, photos et et l'emploi du français FALC (facile à lire et à comprendre). Les échanges auront d'abord leur lieu en petits groupes homogènes avec des animateurs spécialisés et seront ensuite suivis d'une restitution et d'un débat en assemblée. L’objectif étant de parvenir à une liste de propositions concrètes qui seront ensuite transmise sur le site du grand débat nationale. Une rencontre qui devrait surtout permettre a la personne en situation de handicap de parler directement et non pas au travers d’association dit gestionnaires et qui ont eu tendance ces dernières années a réduire leurs préoccupation a celle de la gestion de leurs portefeuilles.

Un débat auquel plusieurs associations, comme l'AD-PA (citoyennage), Adef Résidences, L’Arche en France, Les Petits frères des pauvres, Œuvre Falret, Vivre et Travailler Autrement, mais aussi la mutuelle AG2R La Mondiale ainsi que les réseaux Maisons de famille et Korian qui accueillent des personnes âgées, s'engagent dans cette opération inédite pour faire entendre la voix des plus vulnérables sur des questions concernant l’ensemble de la population. D'autres associations pourraient prochainement rejoindre l'initiative.

Lancé le 15 janvier, le Grand débat national en est à mi-parcours puisque le site est ouvert jusqu'au 18 mars. 830 000 contributions y ont déjà été déposées tandis que plus de 6 000 réunions sont programmées dans toute la France (dont 2 500 ont déjà eu lieu).

C’est quoi le Cercle Vulnérabilités & Société

C’est un think & do tank (Groupe de réflexion privé qui produit des études sur des thèmes de société au service des décideurs), qui étudie concrètement la manière dont les vulnérabilités du champ social et de la santé peuvent devenir un levier de développement. Il est composé d’une pluralité d’acteurs économiques et associatifs convaincus que les personnes en situation de fragilité sont une source de progrès pour la société. La Fédération de L’Arche en France en est l’un des membres.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Info pratiques : Rendez-vous le lundi 25 février 2019 de 18h30 à 20h30 au Village Saint-Michel au 31 rue Olivier de Serres 75015

Sources : Fédération de l'Arche / Cercle Vulnérabilités & Société  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir