Contenu principal

Message d'alerte

une baisse historique de la générosité en 2018 de 4.2 selon le baromètre France générosités en 2019 dafabDans son dernier rapport publié par le syndicat professionnel des associations et fondations, France générosités rendu publique hier celle-ci dresse un bilan étonnant celui pour la première fois depuis plus de dix ans d’une baisse de plus de 4% en 2018 des dons aux associations. Une explication qui liée à deux facteurs celle a hausse de la CSG et la transformation de l'ISF en impôt sur la fortune immobilière. Les Français sont t-ils devenu moins généreux ? Pas nécessairement puisque deux exceptions ne sont pas concernées par cette baisse et concernant les associations défendent les causes environnementales et animales comme WWF et Greenpeace avec une hausse de 5 % et 10 %.

Une baisse historique…

Depuis la création du baromètre annuel de France générosités créé en 2008, cette baisse de 4.2 %(1) en valeur financière en comparaison de 2017. Selon l’organisation France générosités, qui regroupe les grandes associations dont, Amnesty international ou AFM-Téléthon. Une baisse historique selon Laurence LEPETIT, déléguée générale de France générosités, après une progression constante des dons entre 2013 et 2017 de + 9 %. Une baisse dont la plus forte aura été au premier semestre 2018 : - 6,5 % contre 2.6 % au 2ème semestre.

Un contexte fiscal inédit aux conséquences disparates…

Situation qui trouve selon Laurence LEPETIT son origine essentielle à la « hausse de la CSG chez les donateurs les plus modestes, et notamment les retraités, ces derniers représentant le cœur des donateurs » L’autre raison précise le communiqué trouve son explication dans la fragilité de la collecte liée aux dons « ISF/IFI » qui a pourtant « constitué un levier de croissance majeur ces dernières années pour les organisations collectrices ». Laurence LEPETIT de précisé que cette baisse globale cache « une grande diversité de situation entre les organisations faisant appel aux dons ». Seule exception, les associations de défense de la nature et des animaux sont beaucoup moins touchées par le phénomène. Greenpeace, qui dépend à 95% des dons, connaît par exemple une croissance de 10%, et la WWF affiche une hausse de 5%.

Ainsi le baromètre France générosités ISF/IFI réalisé, en juillet 2018, sur un panel de 31 fondations, mettait en avant que les montants des dons reçus dans le cadre des dons IFI 2018 avaient baissé de 54 % par rapport aux dons ISF de 2017(2) soit une perte estimée de 130 à 150 M€. Les associations et les fondations qui ont également avoir reçu notamment de nombreux courriers de donateurs retraités déclarant devoir suspendre leurs dons cette année pour des raisons financières. Dès le mois d’août 2018, 18% des donateurs retraités déclaraient avoir d’ores et déjà réduit leur générosité du fait de la hausse de la CSG et 20% des donateurs retraités confiaient avoir l’intention de réduire leur dons3.

Une philanthropie à la française portée par les donateurs réguliers.

Il faut saluer précise le communiqué « la fidélité et la générosité des donateurs français dans ce contexte 2018 ». En effet, même si le montant des dons reçus a baissé de 4,2 %, le nombre de dons reçus s’est maintenu. Ainsi 94 % des Graphisme sur la répartition de la générosité des français 24f31dons reçus proviennent de donateurs fidèles qui malgré quelques difficultés financières ont choisi d’investir durablement dans notre solidarité nationale et internationale. Une mobilisation notamment lors du dernier trimestre 2018 qui ont représenté 41% des dons permettant de rattraper en partie un premier semestre particulièrement difficile. Une fidélité qui n’enlève en rien de la fragilité « d’un écosystème porté par une pyramide de donateurs âgés et une difficulté à mobiliser de nouveaux donateurs dans un contexte fiscal et social inédit » insiste France générosité.

L’importance de la générosité des français

Occupant une place prépondérante voire exclusive pour certaines causes, la générosité est la garantie d’un espace de liberté et d’innovation. Elle peut être décisive dans le financement de certaines causes (protection de l’environnement et des animaux, droits humains) ; de certains programmes (recherche fondamentale, recherche sur les maladies rares) ou pour accompagner certains bénéficiaires (aides aux plus démunis, personnes en situation de handicap, minorités...). Dans un contexte difficile où les donateurs français sont pourtant restés fidèles et attachés aux associations et aux fondations, France générosités souhaite mettre en avant l’impact de leur générosité et les remercier pour leur contribution essentielle à notre solidarité nationale et internationale. Des Français qui neamoins malgrès cette crise ont encore confirmé cette générosité avec l'excellent résultat du Sidaction qui a eu lieu du 5 au 7 avril dernier. 

A propos de France générosités…

France générosités est le syndicat professionnel des associations et fondations faisant appel aux générosités. Ses 97 membres sont des organisations qui œuvrent pour des causes d’intérêt général et participent directement à l’utilité sociale. Créé en 1998 à l’initiative d’associations et fondations, France générosités a pour mission de défendre les intérêts de ses membres, promouvoir et développer les générosités.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : France générosité 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir