Contenu principal

Message d'alerte

les laureats prix klesia handicap 2018 1b204Le 4 décembre dernier au Pan-Piper à Paris, dans le cadre de ses 11e éditions Prix Klesia celle-ci a récompensé quatre initiatives portées par des associations locales ou nationales ayant pour objectif de soutenir les meilleures initiatives. Et ce en matière de prévention, d’insertions en emplois et de solidarité au bénéfice des personnes en situation de handicap, et qui permettra à ces projets de se développer davantage. Une remise de prix en présence de Jacques TECHER, président de Klesia, mais aussi de quelques sketches de l’humoriste français en situation de handicap, Guillaume BATS.

Une cérémonie sous le signe de l’humour…

Pour preuve celle-ci aura été ouverte avec l'humoriste français Guillaume BATREAU, dit Guillaume BATS, qui aura débuté celle-ci « Avec 27 fractures à mon actif, je suis le champion national de fractures post-natales ! », pour celui qui atteint d’une de la maladie des os de verre a décidé de prendre celle-ci comme une force et non comme une difficulté. Une remise de prix qui a aura lieu dans la salle de concert du Pan Piper (Paris) est emplie, et face à public qui aura félicité les nouveaux lauréats à destination des personnes situation de handicap.

Pour Jacques TECHER, « Nous sommes fiers d’apporter notre soutien à de nouveaux acteurs porteurs de projets innovants et solidaires. Chaque année, ces prix Accompagnement Handicap mettent en lumière des initiatives qui améliorent le quotidien des personnes en situation de handicap. ». Rappelant que la fondation « s’implique depuis de nombreuses années aux côtés des personnes touchées par le handicap et auprès de leurs proches ».

Plus de 220 dossiers reçus…

Une 11e édition qui aura connu un nouveau succès, avec un appel a projet lancé en mai dernier, ce sont plus de 220 dossiers qui auront été reçus par un jury qui aura choisi quatre projets qui recevront chaque un chèque de soutien d’un montant de 20 000 € selon 4 grandes catégories : le Prix emploi, le prix avance en âge, le prix aide aux aidants, le prix nouvelles technologies. Un prix « coup de cœur » du public, décerné pendant la cérémonie à la les laureats emploi ecole têtes en lair 69df1suite d’un vote en direct. qui s’est vu alloués un chèque 5 000 € remporté par l’Association « e-Nable France », avec son projet « Donner la main à un enfant ».

Prix emploi : pilotage de drones…

Le Prix « emploi 2018 » a été décerné à l’association « IEM Artois APF France Handicap » pour son projet « L’École des têtes en l’air » qui forme les adolescents présentant un handicap moteur aux NTIC, via l’utilisation de drones. Destiné aux adolescents de L’IEM âgés de 14 à 17 ans présentant un handicap moteur, ce projet va leur permettre de se former aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) en apprenant le pilotage de drones. La formation sur deux ans leur permet d’acquérir une qualification professionnelle certifiée et d’être opérationnels afin de répondre à la demande des entreprises en recherche de ces compétences spécifiques dans le secteur de l’événementiel, de la sécurité, du bâtiment. Un prix reçu par le directeur de l’établissement Marc Witczak accompagné de Benjamin, l'un de ces élèves, en pleurs, un directeur qui aura lui souligné que « Cette reconnaissance va nous permettre de les former et de mieux les équiper les drones avec des caméras thermiques notamment ».

« Avance en âge » : un sujet encore mal pris en compte…

les laureats avance en âge institut jérôme lejeune 6ce94Sujet politique et social encore largement mal prise en compte par les gouvernements successifs depuis plusieurs années, il n'en reste pas moins un sujet essentiel et surtout une bombe sociale à retardement concernant notamment les personnes handicapées mentales dont l’espérance de vie a quasiment rejoint celui des valides. Le prix « « avance en Age 2018 » a été décerné à l’Institut « Jérôme Lejeune » pour son projet de consultation pluridisciplinaire consacré au vieillissement des personnes avec déficience intellectuelle.

Grâce à ces consultations gériatriques destinées aux personnes déficientes intellectuelles de plus de 35 ans, les bénéficiaires se verront proposer un bilan général incluant une évaluation neurocognitive, ainsi qu’un suivi renforcé en cas d’apparition des signes de la maladie d’Alzheimer. Une « consultation prise en charge à 100 % par l'Assurance maladie ou par notre fondation », assure le directeur de l'institut. Concluant lors de remises de prix « Le handicap ne prend pas sa retraite... Les patients, si, et bien avant 60 ans ». Afin de sensibiliser par ailleurs les professionnels et les familles sur les enjeux du vieillissement, l’Institut Jérôme LEJEUNE a édité le Guide « Bien vieillir avec une Trisomie 21 ».

Les services au profit des aidants…

Le Prix « Aide aux aidants 2018 » aura lui décerné à la « Fondation Saint Jean de Dieu » du centre médicosocial Lecourbe pour son projet « La maison des répits Villa Grenadine » qui accueille les enfants et adolescents en situation de handicap pour un moment de répit. Ouverte aux enfants, adolescents et jeunes adultes de 2 à 20 ans souffrant de handicap, La Villa Grenadine les accueillera durant le weekend et une partie des vacances scolaires lorsque les structures pédiatriques franciliennes sont fermées. Un lieu pour de vivre ensemble un temps de répit, pendant que leurs familles pourront partir quelques jours en vacances avec le reste de la fratrie.

Nouvelles technologies au service des personnes amputées.

Le Prix « Nouvelles technologies 2018 » et lui fait entrer et aura été décerné pour la première fois à l’association « e-Nable France » pour son projet « Donner la main à un enfant » qui lutte pour une meilleure autonomie des enfantsles laureats nouvelles technologies enable france 69ace amputés met en relation des jeunes atteints d'agénésie dont l’actualité a mis celle-ci avant ces enfants, avec des personnes capables de fabriquer des prothèses.

En utilisant les techniques de l’impression 3D, le réseau de bénévoles e-Nable France conçoit, fabrique et offre des appareils d’assistance à des enfants amputés des doigts ou de la main ou nés sans membres. Les enfants retrouvent ainsi une certaine autonomie par le biais de cette prothèse ludique et coloriée qui sera renouvelée à mesure de leur croissance.

Le président de l’association Thierry OQUIDAM, fortement ému, lors de la remise de prix aura précisé le rôle « fonctionnel » et dédié ce prix aux 160 makers avec qui il travaille. Un message qui aura fortement ému le public qui qui aura attribué à l'association son « Coup de cœur » et dont les 5000€ nous « permettra de financer les appareils, mais surtout de toucher les 2 500 familles dont les enfants ont une agénésie et dont seulement 300 nous connaissent », espère le président.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : KLESIA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir