Skip to main content

LEGISLATIVE 2024 : Le premier député en fauteuil fait son rentré à l’Assemblée nationale au sein groupe NFP

Rédigé le 9 Juillet 2024

Sébastien PEYTAVIE premier député paraplégique député de Dordogne fait son entrée pour la deuxième fois à Assemblée nationale  © Compte X @speytavieLe premier député en fauteuil élu en 2022 au sein du groupe de la NUPES-Ecologiste dans la 4ème circonscription de Dordogne, ce dernier a été réélu avec 54,64 % le 7 juillet 2024. Investi par le Nouveau Front Populaire, il siègera avec le groupe des écologistes. Le député qui est le seul de gauche à avoir été élu dans les 4 circonscription, les trois autres ayant étaient prise par le Rassemblement national.

LEGISLATIVE 2024 : Un deuxième tour des législative majoritairement en duel réduisant les triangulaires à 95

Rédigé le 3 Juillet 2024

Election législative 2024 le bureau de vote de la 1ere circonscription de Toulouse le 30 juin 2024 lors du premier tour dans l'isoloirAlors qu’au soir des élections ont annoncé un chiffre de plus de 300 triangulaires été annoncé contre seulement huit lors des législatives de 2022, et cinq quadrangulaires. Les français ont dut le ressentir a renouveau l'une image « d'une petite magouille politicienne ». Des triangulaires qui ne seront finalement que 95 et 2 quadrangulaires dans le Rhône et la Vendée. Des triangulaire qui concerne majoritairement le RN arrive en tête. Un nombre réduit qui rend plus difficile une majorité absolue. Avec un risque de se retrouver a nouveau dans une situation d’une majorité relative.

LEGISLATIVE 2024 : Nouvelle « victoire écrasante » du RN et la création de deux bloque sur l’échiquier politique

Rédigé le 1 Juillet 2024

Le président Jordan BARDELLA lors de son discours le 30 juin 2024 intitulé « l'alternance commence » se félicitant de l’arrivée en tête une nouvelle fois du RN pour ces élections législative anticipée © Capture vidéo RNTrois semaine après les européenne qui ont vu la victoire et l’apparition d’une France bleu marine ou le RN était arrivée en tête dans 93 % communes avec un score de 31,36 %. L’ancienne présidente du groupe RN à l’assemblée réélu dès le premier tour et le président du RN Jordan BARDELLA qui obtienne 33.15%. Des élections qui annonce peut-être aussi la fin de macronie qui arrive en troisième position avec 20,04 % Devancé par l’union de la gauche le Nouveau Front Populaire avec 27.99 %. Une victoire réalisée avec un taux de participation historique de 66,71 %.

LEGISTATIVE 2024 : Fadila KHATTABI ministre aux personnes handicapées se retire pour lutter contre le RN

Rédigé le 1 Juillet 2024

Gabriel ATTAL en visite dans la 3ème circonscription des Côte d’Or venu soutenir la candidate Fadila KHATTABI, candidate à sa réélection et ministre en charge des personnes handicapées. « Vous défendre, faire remonter vos préoccupations à l’échelle nationale et améliorer votre quotidien ! » indique Gabriel ATTAL le 24 juin 2024 © Compte X @GAttalActuCelle qui avait été nommé a se poste il y a quelques mois lors de l’arrivée de Gabriel ATTAL a Matignion. Avait annoncé sa candidature dans les Côte-d’Or d’où elle originaire. L’ancienne députés Renaissance Fadila KHATTABI arrivé en troisième position avec 23,81 % ont annoncé qu’ils faisaient le choix du désistement dans la 3ème circonscriptions. Un choix que dont l’actuelle ministre rappel que son engagement en politique en 2002 avait pour objectif de « lutter contre Jean-Marie Le PEN ». Le RN en tête dans la quasi-totalité des circonscriptions de Côte-d'Or et la totalité de Saône-et-Loire.

Le Conseil constitutionnel rejette une dizaine de demandes d'annulations du scrutin des Législatives

Rédigé le 20 Juin 2024

La Façade du Conseil Constitutionnel à Paris ou siège les neufs sages chargés de veiller au respect de la constitution © Conseil constitutionnel (Illustration) Comme l’avait annoncé le Président de la République le 9 juin dernier, les élections du 30 juin et 7 juillet prochain auront donc bien lieu. Des élections législatives de 2024 pour lequel le Conseil constitutionnel a rejeté le 20 juin 2024, dix recours demandant l'annulation du décret de convocation des électeurs au prochain scrutin des législatives. Le Conseil rappelle qu'il est compétent pour statuer sur les requêtes mettant en cause la régularité des élections à venir (article 59 de la Constitution).

Emmanuel Macron dissout l’Assemblée nationale à la suite de l’échec de la majorité au Election européenne

Rédigé le 10 Juin 2024

Emmanuel MACRON président de la République s'adressant au français le 9 juin 2024 après l'annonce des résultats des élections européenne © Présidence de la république 2024Le Président de la République Emmanuel MACRON n’aura donc pas attendu quelques jours, mais immédiatement procéder a un discours à la télévision pour annoncer la dissolution de l’Assemblée nationale face à l’échec de la collation de la majorité avec 14.6% des voix face au score historique du RN avec 31,36%. Le Président qui n’a pas voulu reconnaitre son échec, préférant une nouvelle fois rejeter la responsabilité sur « les électeurs ». Un triple échec pour celui qui avait déclarer en 2017 promettait d'éradiquer l'extrême droite: c'est raté hier et aujourd’hui plus que jamais…

Le projet de loi constitutionnel d’inscription de l’IVG voté par les députés à l’Assemblée nationale

Rédigé le 30 Janvier 2024

les députés debouts après le vote du projet de loi constitutionnel pour linscription de livg dans la constitution 5cbc5Après une discussion de près de 1h30 heures du premier ministre Gabriel ATTAL. Les Députés auront discutée du vote du projet de loi constitutionnel d’inscription de l’interruption volontaire de grossesse. 47 ans après son vote par Simone VEIL. Un projet de loi votée afin de « la liberté garantie à la femme d’avoir recours » à une interruption volontaire de grossesse, par 493 voix contre 30 et sur 546 votants dont 23 abstentions. Le Garde des sceaux Éric DUPOND-MORETTI à l’issue de ce vote aura déclaré vouloir s’atteler « à porter le message qui est le vôtre au Sénat », la chambre basse pour lequel le vote et loin d’être acquis ! Un projet de loi présenté par le rapporteur de la commission des loi M. Guillaume GOUFFIER VALENTE