Contenu principal

Message d'alerte

Francois hommeril au centre avec lancien secretaire géneral et trésorier f572aL’actuel président du syndicat CFE-CGC, François HOMMERIL a été réélu à 58 ans à l'unanimité (moins 39 votes blancs), mercredi à Deauville à l'occasion du 37e Congrès confédéral, pour un second mandat à la présidence. François HOMMERIL été réélu pour un nouveau mandat à la tête du quatrième syndicat français et qui sera soutenu par Gérard MARDINÉ élu secrétaire général et Jean-Philippe TANGHE qui assura la fonction trésorier national.

Plusieurs photos sur la violence policière le 3 mars 2019 c124eMilitante associative de longue date et connu dans le département par les pouvoirs publics sur les questions d’accessibilité et de handicap. Une femme de caractère qui avait lors des manifestations des gilets jaunes avait assisté à toutes les manifestations et parfois même organisé des mobilisations. La Présidente de HandiSocial 31, Odile MAURIN devra comparaitre le 11 octobre prochain devant le tribunal correctionnel de Toulouse, pour accusée de violences contre des policiers.

Le professeur Francis LARRA ancien président de la ligue contre le cancer 69b2ePrésident de la Ligue contre le cancer de 2007 à 2010 et très attaché à la vision humaniste de la cancérologie, le Pr Francis LARRA a toujours considéré le cancer comme un enjeu de société autant qu'une maladie. Il aura ainsi participé à la création du Comité Etique & Cancer et a organisé la 1ère convention de la Société face au cancer, qui sera à l'origine pour partie du Plan cancer II. Des adhérents rendent hommage à cet homme qui a consacré sa carrière à la lutte contre le cancer.

Robert sangy vice président de l-unaftc et membre de la bif a l-hotel de region auvergne rhône alpes 02cd2D'après une récente étude scientifique le nombre de personne atteinte d’une lésion cérébrale acquise ou d'un traumatisme crânien seraient de 69 millions dans le Monde dont plus de 3.7 millions de personnes en Europe et 120 000 en France. La région Auvergne-Rhône-Alpes et son président Laurent WAUQUIEZ, qui avait a déclaré les Accidentés de la Vie comme Grande Cause Régionale en 2019. L’association européenne des personnes traumatisées crâniennes (BIF) a souhaité fêter les 20 ans de soutien aux victimes et à leur famille à Lyon, en présence d’une quinzaine de pays européen. Un rassemblement accueilli par le président a l’Hôtel de région.

Graphisme les familles à aider en priorité selon les français 909e2Elle demeure une politique essentielle aux yeux des français. Une vision et un droit que la crise des gilets jaune avait aussi mise en avant. Une enquête publiée par la DREES(1) vient confirmer un sentiment ressenti en 2015 par deux chercheuses du Crédoc pour lequel la politique familiale devait servir en priorité a lutté contre la pauvreté et non la natalité. Selon la DREES, 48 % des personnes interrogées jugent que ce sont les familles les plus modestes qu’il faut aider en priorité et les familles concernés par le handicap sont évidemment prise en compte. Des dépenses qui en 2017, représentent un quart des dépenses publiques du risque famille soit 12,6 Mds.

Facade principale de la prefecture de police de paris 7de4aUn agent administratif de 45 ans, affecté depuis 2003, au service informatique de la DRPP (Direction du renseignement de la préfecture de police) a tué armé d’un couteau en céramique vers 13 h 30 quatre policiers, trois hommes et une femme, et blessé une autre personne avant d'être abattu. Un agent qui selon le procureur n’avait « jamais présenté de difficulté comportementale » et qui selon les syndicats et le ministre de l'Intérieur était en situation de handicap notamment auditif et reconnu en catégorie C.

Des agences hospitaliers des urgences lors dune manifestation le 26 septembre 2019 cf5fdAlors que la grève des services des urgences entamée il y a 6 mois se poursuit et concerne selon le collectif Inter-Urgences, 260 services d'urgences dans toute la France, soit presque un sur deux. Le dernier « Baromètre Carnet de Santé(1)» réalisé par Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) revele que près de neuf français sur dix soit 89 % soutiennent encore la grève des urgences. Un avis partagé par 86% des personnels hospitaliers, qui manifestement n’ont pas étaient convaincu par le plan dévoilé par la ministre de la Santé Agnès Buzyn le 9 septembre pour répondre au malaise des hôpitaux.