Contenu principal

Message d'alerte

Caisse d'Allocation Familiale

  • Augmentation de la Prime d’activité : le simulateur et la demande disponibles en ligne depuis le 1er janvier 2019

    Comment beneficier de lauguementation de la prime dactivite en 2019 6137aLe gouvernement a décidé d’augmenter le montant de la Prime d’activité ainsi que le nombre de ses bénéficiaires. Les Caf mettent à disposition du public depuis le 1er janvier un simulateur et une demande sur le site de Caisse d’Allocation Familiale, qui tiennent compte des nouvelles conditions. Une mesure désormais en place mais reste fortement critiqué, tant par les partis d’oppositions que par les associations ou encore les Gilet jaunes. Ce qui change à partir du 1er janvier.

  • La Secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, invité du conseil d'administration de la CNAF

    Sophie CLUZEL invite du Conseil dadministration de la CNAF ce mardi 12 juin 2018 a sa droite la presidente Isabelle SANCERNIAprès son déplacement à Toulouse vendredi dernier pour lequel Sophie CLUZEL qui aura visité notamment l’entreprise SAFRAN à Colomiers sur le sujet du handicap et de l’emploi. La secrétaire d'État a été récut par Isabelle SANCERNI, présidente du conseil d'administration de la caisse nationale d'Allocations familiales. Une visite afin d'échanger sur l'accès aux droits et au service des personnes handicapées, et en particulier sur l'accueil des enfants en situation de handicap. La CNAF qui chaque année verse elle pour les prestations liées au handicap s'élève à 8,7 milliards d'euros.

  • Les dépenses de l’allocation aux adultes handicapés égalent celles du RSA pour la première fois, en 2022

    une femme âgée de couleur dans son appartement en situation de handicap physique dans son fauteuil 921cbLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) met à jour les données sur les effectifs nationaux et départementaux d’allocataires de la prime d’activité et de chacun des minima sociaux. Sont concernés à la fois les dépenses de l’allocation aux adultes handicapés égalent celles du RSA pour la première fois, en 2022. Des données qui actualise aussi les séries historiques sur les dépenses par minimum social, ainsi que les barèmes de ces prestations et les effectifs de la population couverte par certaines de ces prestations. Cette édition, qui intègre les données de l’année 2022, est publiée sur l’espace Open data du site internet de la DREES.

  • Minima sociaux : le nombre des allocataires en régression en 2016 à l’exception des allocataires de l’AAH

    Reforme AAH Un homme au distributeur pour savoir quel montant il pourra bénéficierFin 2016, 4,15 millions de personnes perçoivent un minimum social en France. Hors allocation temporaire d’attente (ATA) et allocation pour demandeur d’asile (ADA), le nombre d’allocataires diminue pour la première fois depuis la crise avec -1,8 % en un an, soit 76 000 allocataires de moins. Cette évolution tient surtout au nombre d’allocataires du RSA qui diminue de 4,3 % en 2016, poursuivit en 2017 (-0,5 %). Une diminution qui a contrario comme l'indique la DREES dans cette étude, ne concerne pas les allocataires de l’AAH et qui progresse même +2.6 % et reste le 2e minimum social derrière le RSA avec 1.13 million de bénéficiaire fin 2017. 

  • Minima sociaux : revalorisation de l’AAH pour le 1er avril 2024 pour les pensions d’invalidité le doute persiste !

    Façade de la caisse d'allocation familiale de Toulouse en Haute-Garonne 7fe40Comme c’est le cas chaque année la revalorisation, en fonction de l'inflation, des minima sociaux (RSA, prime d'activité, allocations familiales…), et donc de l'Allocation adulte handicapé (AAH). Une revalorisation pour faire face à ladite inflation dont le montant montant aujourd’hui et de 971,37 €. Mais quand sera-t-il pour les pensions d’invalidité. Un montant variable puisque calculer en fonction des dix meilleures années. Feront-il partie également des bénéficiaires ? Cela ne semble pas encore certains.

  • Personnes âgées ou handicapées ou pour l’enfance : L’aide sociale des départements en 2022

    une femme âgée de couleur dans son appartement en situation de handicap physique dans son fauteuil 921cbL’aide sociale des départements est un dispositif qui vise à garantir un minimum de ressources aux personnes en situation de précarité. Elle comprend plusieurs prestations, telles que le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), la prestation de compensation du handicap (PCH) ou l’aide médicale d’État (AME). Ces aides sont financées par les conseils départementaux, qui en assurent également la gestion et le contrôle. Pour bénéficier de l’aide sociale des départements, il faut remplir certaines conditions de résidence, de nationalité, de ressources et de besoins. Des conditions qui vont pour l’APA si elle son confirmé par le conseil constitutionnel contraint par l’article 19 de la loi sur l’immigration restreint a duré d’attente de 30 mois a 5 ans pour les étrangers.