Contenu principal

Message d'alerte

Laurent WAUQUIEZ

  • Les différentes personnalité présente lors de l'inauguration 21033Jean DEGUERRY Président du Département de l’Ain en présence de Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et de Damien ABAD, Député et Président d’Aintourisme ont inauguré le 29 aout dernier le premier parcours handibranche de France ! situé dans le Parc Aventure du Bugey Hauteville-Lompnès et dirigé Claire et Rémi JUSTET. Un parcours accessible à tous et notamment pour les personnes en situation de handicap a vu le jour grâce à Pierre COILLARD, porteur du projet et ancien propriétaire.

  • Robert sangy vice président de l-unaftc et membre de la bif a l-hotel de region auvergne rhône alpes 02cd2D'après une récente étude scientifique le nombre de personne atteinte d’une lésion cérébrale acquise ou d'un traumatisme crânien seraient de 69 millions dans le Monde dont plus de 3.7 millions de personnes en Europe et 120 000 en France. La région Auvergne-Rhône-Alpes et son président Laurent WAUQUIEZ, qui avait a déclaré les Accidentés de la Vie comme Grande Cause Régionale en 2019. L’association européenne des personnes traumatisées crâniennes (BIF) a souhaité fêter les 20 ans de soutien aux victimes et à leur famille à Lyon, en présence d’une quinzaine de pays européen. Un rassemblement accueilli par le président a l’Hôtel de région.

  • A gauche Sandrine CHAIX, Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes spéciale déléguée au Handicap qui vient de lancé Innover pour compenser le handicap 55e49Particulièrement soucieuse de l’inclusion dans la société française autour des questions du handicap et avoir consacré comme cause régionale consacrée cette année aux accidentés de la vie en avril dernier. Ce 7 mai, à l’Hôtel de Région à Lyon, Sandrine CHAIX, Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes spéciale déléguée au Handicap, a lancé un appel à projets pour soutenir les innovations en matière de handicap. La région dont le président Laurent WAUQUIEZ, a souhaité que que soit pris en compte le public en situation de handicap dans l’ensemble des politiques régionales. Objectif selon lui et de Sandrine CHAIX, de « faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus inclusive d’Europe.

  • Sandrine CHAIX conseillière regionale en charge du handicap lors du lancement de la Grande cause régionale 2019 Après « les troubles DYS » en 2017 et « Sport et Handicap » en 2018, Laurent WAUQUIEZ, Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a souhaité que la Grande cause régionale soit consacrée cette année aux accidentés de la vie. Une situation a l’origine de milliers de handicap et souvent invisible mais a l’origine de nombreux bouleversement au sein des familles. Objectif selon le président de région étant « d’informer et de sensibiliser les citoyens de notre territoire aux différentes problématiques liées a ces accidents de la vie » et ceux qu’ils soient liés a des accidents de travail, accidents de trajet, domestiques, scolaires, sportive ou a des loisirs des drames sanitaires, ou des attentats...

  • Robots LycéensAvec 57 robots mis à disposition des lycéens malades dès septembre prochain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes devient la première collectivité à financer à une telle échelle le déploiement de robots de télé-présence. Si le projet n’a pas objectif de remplacer l’AVS ou le personnel humain il offre ici une solution ici le mérite d’offrir à l’élève un soutien sans failles et sur lequel l’élève pourra compter. Des robots que Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, à l’économie et aux usages numériques, et Sandrine CHAIX, Conseillère spéciale au Handicap, ont réceptionné cette commande le jeudi 21 juin dernier.

  • Un Nouveau ne 10 minutes apres la naissance. Identifie avec une agenesie du bras droitQuelques jours après l'annonce du rapport de l’Agence Sanitaire France précisant dans un communiqué que « l'analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n'avait pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations ». Des cas jugés concernant l’Ain comme « conforme à la moyenne nationale ». Une réponse qui ne semble pas satisfaire le président de la région Laurent WAUQUIEZ, qui se dit « Préoccupé par de multiples cas de malformations de nouveau-nés dans l’Ain ».