Contenu principal

Message d'alerte

Thierry GABERCOT handicape a 85 privee electriciteFace à ce quel appel l'injustice d'un homme une femme a décidé de se battre, appelant a travers une pétition lancé sur le site Change.org, le maire de Vias, Richard Monedero, à raccorder au réseau ERDF le logement qu'elle occupe dans cette commune avec son conjoint Thierry, souffrant d'un handicap. Un couple qui selon l'épouse cet homme Nathalie dénonce elle le refus du Maire face au peu de ressource dont il dispose de faire ces aménagements pour eux indispensables. Une situation qui a ce jour émus plus de 33 000 signataires...Une pétition adressée à la fois à l'élu de la commune mais aussi au Ministère de la Santé et à EDF.

Pour son épouse, Thierry handicapé à plus de 85% et a besoin d'une assistance respiratoire pour être maintenu en vie. Depuis trois ans, le couple survit grâce à un groupe électrogène : "Tout cela nous a déjà coûté plus de 25 000 €. Nous sommes à bout," confiait Nathalie. "La pétition est notre dernier espoir de faire bouger la situation, nous sommes tellement heureux du soutien qui nous a été témoigné sur le site et nous espérons que cela convaincra le maire de prendre une décision raisonnable," a-t-elle ajouté.

La raison du refus d'un tel raccordement ?

La parcelle occupée par le couple est en zone verte. Mais selon Nathalie et Thierry, "il y a d'autres maisons aux alentours qui sont sur la même zone que nous, et elles ont été raccordés! Nous pensons aussi à une personne âgée qui est notre voisine la plus proche, âgée de plus de 90 ans qui paie une Taxe d'Habitation, Taxe Foncière et Ordures Ménagères et à qui l'on refuse aussi le raccordement à l'ERDF et qui vit comme dans les années 1900" dénonce Nathalie. L'argument de la mairie est également remis en cause par certains signataires de la pétition. "En tant qu'élu d'une petite commune d'Ardèche, il existe des solutions techniques inscrites dans le droit d'urbanisme pour régler ce problème. Mais pour cela, il faut une volonté politique!" écrit l'un de ces signataires.

L'incompréhension de Nathalie et Thierry, est d'autant plus grande qu'un transformateur "pouvant alimenter (aux dires d'EDF) un, voire deux lotissements, se trouve à 80 mètres de notre habitation," écrit Nathalie dans sa pétition. Le couple qui s'est adressé aux autorités locales, sans réponse. De son côté, le Ministère de la Santé a fait un geste pour débloquer le paiement des arriérés de l'allocation handicap (AAH) pour Thierry qui étaient retenus par la mairie. "Nous avons l'impression d'être victime d'un acharnement." déplore Nathalie.

L'Oncologue-Pneumologue de Thierry Morellon a établi un certificat médical stipulant l'urgence vitale du raccordement ERDF pour le traitement de Thierry, car le couple dit ne plus avoir suffisamment de ressources pour continuer à alimenter leur groupe électrogène en essence. "Nous demandons simplement les mêmes droits qui ont été accordés aux autres voisins. Nous ne laisserons pas tomber, dit Nathalie, nous n'avons pas le choix".

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir