Contenu principal

Message d'alerte

La fondation Jérôme LEJEUNE lance une pétition contre l'utilisation de l'embryon humain dans la recherche (illustration)Alors que vient de s'ouvrir aujourd'hui à l'assemblée Nationale l'étude sur le projet de la loi déposé par les députés du groupe. La Fondation Jérôme Lejeune a recueilli pour sa pétition 52 000 signatures de citoyens français contre la levée de l'interdiction de la recherche sur l'embryon humain, ces derniers ayant envoyé quelques 100 000 cartes de protestation à leur député.

La petite Éva décédé d'un cancer qui a donnée le nom a l'association "Éva pour la vie"Demain, 15 février sera la journée Internationale du Cancer de l'enfant. À cette occasion des parents et l'association Éva pour la Vie a lancé un appel et interpeller le gouvernement et les parlementaires pour que les enfants ne soient plus les grands oubliés de la recherche. Il invite à ce titre toutes les Français à signer la pétition, afin de défendre le financement de la recherche par les groupes pharmaceutiques au profit du Cancer pour lequel les enfants sont parfois concernés ! Alors que le cancer reste une des premières causes de décès des enfants par maladie.

Logo Collectif Inter associatif Sur la SantéAprès de longs mois d'attente, la stratégie nationale de santé annoncée par le Premier ministre dans son discours de politique générale en juillet 2012 semble se dessiner. On comprend qu'elle sera centrée sur une approche rénovée du parcours de soins des patients aujourd'hui exposés à l'absence de coordination entre les acteurs d'un système de santé éclaté, pensé pour les cas aigus, alors que nous vivons au temps des maladies chroniques. Nous savons tous que ces prises en charge rénovées ne seront possibles que si la fongibilité des enveloppes de financement est au rendez-vous. Cela semble enfin à l'ordre du jour.

Fernando Cuevas, Professeur de Management et Responsable de la cellule des Conférences de l’ESC de Pau © Thomas LONGUÉAlter ego signifie l'autre (alter) et ego (moi). Les autres sont nos semblables, c'est-à-dire des êtres humains comme nous. Quand je vois le président d'un pays, un joueur de football, un chauffeur de taxi, un ouvrier immigré, un soldat étranger, une chanteuse, etc. je vois des personnes très différentes de moi. Certains sont plus grands en taille ou plus petits, plus riches ou plus pauvres, certains sont du sexe féminin, chacun a sa culture et ses croyances, etc. Ils sont très différents de moi, mais nous tous partageons l'essentiel : NOUS SOMMES TOUS DES ETRES HUMAINS. Ce qu'oublient les extrémistes.

un pere de famille handicape moteur dans un logement non accessibleLa progression des accidents de la vie, s'ajoutant aux accidents à la naissance, auxquels répondent les progrès de la médecine permettant de sauver de nombreuses vies humaines, parfois au prix de séquelles physiques importantes, conduit l'accessibilité du cadre bâti d'habitation à devenir une question centrale, et le financement de l'adaptation des logements existants pour les personnes dites handicapées motrices, ou le devenant, et dont la mobilité se réduit au fil du temps, une impérieuse nécessité. Or, alors même que le PCH1 est censée avoir été créée par la loi du 11 février 2005 pour financer grâce au fameux « lundi de Pentecôte travaillé et non payé (!) ».

Cette nouveauté (qui existe depuis preque un an) met les audio-prothésistes sur les nerfs. Ils accusent le fabricant de faire de la vente de prothèses déguisée.  Or Sonalto, lui, se défend en expliquant que ses assistants d'écoute, comme ils ne sont pas réglables, ne sont pas des prothèses auditives, mais juste des assistants.©SONALTODans un contexte conflictuel entre les audio prothésistes et l'entreprise Sonalto, le Le Bucodes-SurdiFrance veut recentrer sur l'intérêt de l'usager. La polémique entre le syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) et l'entreprise Sonalto laisse penser que la préservation d'enjeux économiques prime sur l'intérêt des usagers. Voici le message que souhaite faire passe  le Bucodes-SurdiFrance qui est elle même une association d'associations qui organise des actions auprès des administrations, des publications. Nous leur donnons la paroles face a une situation quelle juge critique...

Des citoyens en papier de toute les couleurs se tenant la main et formant un cercle ensemble sans distinstinction c'est cela inclusionDepuis quelques temps, quand il s'agit d'aborder la place des personnes handicapées dans la société, c'est la notion d'inclusion qui domine les débats. Une société dite "inclusive" s'adapte aux différences de la personne, va au devant de ses besoins afin de lui donner toutes les chances de réussite dans la vie. L'inclusion exige donc, pour s'appliquer entièrement, la mobilisation et la volonté collectives des corps social, politique et économique afin de repenser leurs modes de réflexion et d'organisation pour l'intégration des personnes les plus fragiles.