Contenu principal

Message d'alerte

Le prix de certains médicaments varie considérablement d'une pharmacie à l'autre© iStockphotoLa santé est l'une des impasses de la campagne. Eva JOLY semble regretter de n'avoir pu s'exprimer en profondeur sur le sujet. Selon elle, des progrès sont possibles pour diviser le prix des médicaments par deux: «J'entends construire un mur parfaitement étanche entre les intérêts privés et la décision. Les Français consomment beaucoup de médicaments. Ce qu'ils savent moins, c'est qu'ils les payent très cher, surtout les plus récents. Surconsommation et surfacturation : chaque année, nous consacrons aux médicaments presque 2% de notre production nationale, deux fois plus que les britanniques. Un surcoût de 16Mds€, équivalent au déficit de la Sécu en 2012.

Euthanasie hesitation politiqueLe Collectif plus digne la vie poursuit avec discrétion, mais résolution son travail au plus près du terrain, intervenant là où s'éprouvent les questions les plus sensibles. Vous le savez, il constitue une démarche citoyenne soucieuse avant toute autre considération des valeurs démocratiques. Face au discours unique et au monopole desbien pensants, il entend se maintenir dans une position de veille et d'opposition aux démagogies du moment. Même si notre vocation ne se limite pas à cette seule question, nous constatons hélas ! que l'euthanasie est précisément celle qui nourrit aujourd'hui les ambiguïtés les plus inquiétantes.