Contenu principal

Message d'alerte

Une salariee handicapes a son poste de travailEngagé de longue date en faveur de l'insertion des personnes en situation de handicap, Malakoff Médéric, leader de la protection sociale en France, a annoncé avoir vu son taux d'emploi de travailleurs handicapés atteindre 6,18 % à fin 2011, plaçant l'entreprise au-dessus du taux légal de 6 %. Un challenge réussi pour cette entreprise
qui aura mis près de dix ans pour atteindre cet objectif. À ce jour, 186 personnes en situation de handicap sont intégrées dans les équipes du groupe, dont la mobilisation s'est concrétisée dans un accord d'entreprise signé le 25 mars 2009.

Cet accord agréé prévoit notamment la mise en place d'actions concrètes en termes d'insertion, de formation et d'emploi pour accompagner les personnes en situation de handicap tout au long de leur carrière professionnelle. Des actions telles que des aménagements du poste de travail, des horaires, de l'accessibilité numérique et des locaux ou encore de la formation à la Langue des Signes Française (LSF).

Une entreprise qui rejoint ainsi le taux de 6 % dont à peine plus de 21 % d'entreprises soumises a l'obligation et aujourd'hui en conformité avec la loi, auquel s'ajoute 31 % qui ne le sont que partiellement et 48 % qui continue toujours à ne pas respecter cette obligation. Il vrai que la multiplication du taux d'imposition de l'AGEFIPH a obligé volontairement bon nombre d'entreprises à signer de nouvelle convention afin de repousser l'éclanche.

Partenaire sportif...

Cette politique d'insertion des personnes en situation de handicap dans le groupe s'illustre également par son engagement en faveur du Handisport.

Un partenariat conclu avec la Fédération française handisport signé en 2009, pour lequel le groupe apporte son soutien à trois athlètes de haut niveau en vue de leur qualification pour les Jeux paralympiques de Londres de 2012. Trois sportifs qui sont, le cavalier de dressage, Adib EL SARAKBY (champion de France 2009, 2010 et 2011), et deux salariées du groupe, Nantenin KEITA (athlétisme) et Pauline de HAUTEFEUILLE pour l'escrime, qui parviennent ainsi à concilier leur carrière sportive et à préparer leur reconversion professionnelle. Ont peu simplement regretté que Guillaume SARKOZY, frère aîné du Président, n'est pas eu la pensé de soutenir la Fédération des sports adaptés qui pourtant le mérite tout autant.

La prise en compte du handicap de ses clients

Malakoff Médéric met également en place des moyens adaptés à ses clients en situation de handicap. Ainsi, ses clients sourds et malentendants sont dorénavant mis en relation avec un vidéo conseiller et peuvent poser leurs questions par cybercaméra en Langue des Signes, ou par chat.

Enfin, l'Action sociale de Malakoff Médéric œuvre en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap : elle consacre chaque année près de 4 M€ en aides individuelles (aides à l'amélioration de l'habitat, à l'adaptation du véhicule, bourses d'études pour enfants handicapés) et en financement de places en établissements spécialisés.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir